Recherche par titres de chansons et de musique classique

Recherche Google

Champ de recherche ci-dessus - Search field above - Commandes et Astuces de Google  Envoyer un mail  


Des centaines d'extraits vidéos à ne pas manquer...
0-1
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Channel - YouTube Playlist - YouTube  Channel - Dailymotion  Playlist - Dailymotion

La Liste des Artistes et des Musiciens    La Liste des Films



Expression à rechercher :   Rafraîchir la page    Rechercher par biographie des artistes et des compositeurs
Type de recherche : Un des mots Tous les mots Expression exacte
(15 résultats maximum)
Mettre en gras et en rouge le(s) mot(s) recherché(s):

  Recherche par titres de chansons et de musique classique  Résultat de la recherche   Résultat(s) ci-dessous   Vers le haut
Retour Database    Pour le(s) mot(s) : amour , il y a 15 résultat(s)

Vers le bas   Résultat(s) ci-dessous   Vers le haut

Nom de l'artiste ou de la rubrique (Vous pouvez écouter cet artiste en cliquant sur le lien suivant) :  Alain Barrière *





Identifiant : 3

Retour Database

Photo de l'artiste ou de la rubrique de musique
Nom de l'artiste ou de la rubrique
Alain Barrière *
Les titres des chansons et des morceaux de musique classique
Vorrei - À regarder la mer - C'était aux premiers jours d'avril - Cathy - Dis papa - E piu ti amo - Elle était si jolie - Elle va chanter - Elle - Emporte-moi - Et tu fermes les yeux - Je ne sais pas trop pourquoi - Rien qu'un homme - Je regrette ce temps - Je reviendrai d'Alcantara - Qu'elle disait - La chamade - Marie Joconde - Tu t'en vas - La mer est là - La Mer - de Charles Trenet - La plage aux romantiques (Pascal Danel) - La terre tournera sans nous - L'ombre d'un baiser - Longtemps - Les yeux d'Elsa - Les matins bleus - Les guinguettes - Les Feuilles mortes - Jacques Prévert - Joseph Kosma - Le bel amour - Lamento - Ma vie - Mon improbable amour - Tu t'en vas - Sur notre histoire - Si tu ne me revenais pas - Pour la dernière fois - Tu t'en vas - Mon pays - Un poète - Adieu Jolie Candy (Jean-François Michaël et Michel Berger) - N'avoue jamais (Guy Mardel)
Une courte biographie de l'artiste ou quelques informations sur la rubrique
Fils de mareyeurs, Alain Bellec naît le 18 novembre 1935 à La Trinité sur mer. Il grandit en Bretagne dans un environnement assez difficile où il rêve d’évasion. Entre les plages et la lande, il devient un enfant de la nature, rebelle et solitaire. Un instituteur providentiel se prend d’affection pour le gamin et lui ouvre les chemins de la connaissance. Contre toute attente, Alain devient un élève modèle, curieux de tout. À la fin de ses études secondaires, il part pour Angers où il entre à l’Ecole Nationale des Ingénieurs des Arts et Métiers en 1955. Il se consacre entièrement à son futur métier, mais une nouvelle passion entre dans sa vie en 1958. Il s’achète une guitare et commence à écrire ses premières mélodies. L’année suivante, il s’émerveille de la découverte des poésies modernes de Francis Carco et Robert Desnos. Il commence à glisser des mots sur ses premières compositions qu’il fait écouter à ses amis étudiants. En 1960, diplôme en poche, Alain trouve un premier emploi dans une grosse industrie de pneumatiques en banlieue parisienne. Le soir, il propose son répertoire dans un petit cabaret de la capitale.
La liste complète des artistes
La liste de tous les artistes
Un site sur l'artiste
Alain Barrière *

Vers le bas   Résultat(s) ci-dessous   Vers le haut

Nom de l'artiste ou de la rubrique (Vous pouvez écouter cet artiste en cliquant sur le lien suivant) :  Alain Souchon *





Identifiant : 4

Retour Database

Photo de l'artiste ou de la rubrique de musique
Nom de l'artiste ou de la rubrique
Alain Souchon *
Les titres des chansons et des morceaux de musique classique
Allô maman bobo - Arlette Laguiller - Au ras des pâquerettes - La ballade de Jim - Jamais content - C'est déjà ça - Dandy - Le maître d'école - Le Sud - Foule sentimentale - J'ai dix ans - Le baiser - L'amour à la machine - La vie ne vaut rien - Le zèbre - Les regrets - On avance - Papa mambo - Poulailler's song - Rame - Rive gauche - Y a d'la rumba dans l'air - Sa raison d'être - Somerset Maugham - Ultra moderne solitude
Une courte biographie de l'artiste ou quelques informations sur la rubrique
Eternel enfant pour les uns, artiste mélancolique pour les autres, Alain Souchon touche le cœur de chacun d'entre nous à travers ses textes simples et emplis de tendresse. Un style qu'il n'a pas quitté depuis ses débuts artistiques. Alain Souchon, né Kienast le 27 mai 1944 à Casablanca, passe les 6 premiers mois de sa vie au Maroc avant de rejoindre Paris. Il y passe une enfance timide, portant peu d'intérêt pour les études, au contraire des vacances. C'est justement en rentrant d'un séjour à la montagne, que son père trouve la mort dans un accident de voiture. Alain a 15 ans, et ce drame va profondément le marquer. Les conditions de vie de la famille change radicalement, et maman Souchon se voit contrainte d'écrire des romans de gare pour subvenir aux besoins de la famille. La grand-mère d'Alain s'installe alors avec eux, et c'est grâce à elle qu'il va découvrir les chanteurs qui vont l'influencer.
La liste complète des artistes
La liste de tous les artistes
Un site sur l'artiste
Alain Souchon *

Vers le bas   Résultat(s) ci-dessous   Vers le haut

Nom de l'artiste ou de la rubrique (Vous pouvez écouter cet artiste en cliquant sur le lien suivant) :  Barbara *





Identifiant : 10

Retour Database

Photo de l'artiste ou de la rubrique de musique
Nom de l'artiste ou de la rubrique
Barbara *
Les titres des chansons et des morceaux de musique classique
À force de - Amoureuse - Une petite cantate - Si la Photo Est Bonne - Sid'amour à mort - Pierre - Perlimpinpin - Parce que (je t'aime) - Ne Me Quitte Pas - Nantes - L'île aux mimosas - Moi, Je Me Balance - Marienbad - Ma Plus Belle Histoire d'Amour - Liberté - Le Soleil Noir - La Solitude - L'Aigle Noir - La Dame Brune - Je serai douce - Il me revient - Göttingen - Dis, quand reviendras-tu ? - D'elle à lui - Au bois de Saint-Amand - Attendez que ma joie revienne - Vol de Nuit
Une courte biographie de l'artiste ou quelques informations sur la rubrique
Monique Serf (future Barbara) est née à Paris le 9 juin 1930, deuxième enfant d'une famille qui en comptera quatre. Son père est alsacien et sa mère, originaire d'Odessa en Ukraine (ex-URSS). Durant la Deuxième Guerre mondiale, sa famille est obligée de changer d'hôtels sans arrêt et de faire ses valises rapidement, comme de nombreuses familles juives. A la libération, ils s'installent dans une pension du Vesinet. Sa voisine, professeur de chant, lui fait travailler sa voix et lui enseigne le solfège ainsi que le piano. Entrée à l'Ecole supérieure de musique, elle suit, dès 1947, la classe de Gabriel Paulet. Elle travaille les mélodies de Duparc, Fauré‚ ou Debussy. Pour gagner sa vie, elle se fait engager comme mannequin-choriste dans "Violettes Impériales" dont Marcel Merkès est la vedette au Théâtre Mogador de Paris. A cette époque, elle écoute Mireille, Edith Piaf, découvre Charles Trenet et commence à ébaucher elle-même des chansons.
La liste complète des artistes
La liste de tous les artistes
Un site sur l'artiste
Barbara *

Vers le bas   Résultat(s) ci-dessous   Vers le haut

Nom de l'artiste ou de la rubrique (Vous pouvez écouter cet artiste en cliquant sur le lien suivant) :  C. Jérôme *





Identifiant : 17

Retour Database

Photo de l'artiste ou de la rubrique de musique
Nom de l'artiste ou de la rubrique
C. Jérôme *
Les titres des chansons et des morceaux de musique classique
À pleins tubes - Baby boy - Bay-Bay 26.38 - Cindy - Comme si - Derniers baisers - Et tu danses avec lui - C'est moi - Kiss me - La petite fille 73 - Les bords de l'Atlantique - Les filles du samedi soir - Les larmes aux yeux - Les Manon de la nuit - Manhattan - Himalaya - Les Neiges du Kilimandjaro (Pascal Danel) - Lady Lay - Adieu jolie Candy (Jean-François Michael) - Si l'amour existe encore (Jean-François Michael) - Pardonne-Moi - C'est une poupée qui fait non (Michel Polnareff) - Hommage à Mike Brant - Quand vient la fin de l'été
Une courte biographie de l'artiste ou quelques informations sur la rubrique
C. Jérôme, de son vrai nom Claude Dhotel, né le 21 décembre 1946 à Paris et mort des suites d'un cancer le 14 mars 2000 à l'âge de 53 ans, était un chanteur français. Il remporta ses plus grands succès au cours des années 1970. En 30 ans de carrière, ses disques se seront vendus à plus de 26 millions d'exemplaires. En 1995, C. Jérôme devient animateur sur Radio Monte-Carlo où il présente chaque matin Les Années tubes avec Claire Cardell. Engagé par TF1, il présente tout au long de l'été 1996 une émission quotidienne, La Chanson trésor. Il rejoint ensuite Michel Drucker dans Vivement dimanche, pour la présentation d'une rubrique-souvenirs. Il meurt d'un cancer.
La liste complète des artistes
La liste de tous les artistes
Un site sur l'artiste
C. Jérôme *

Vers le bas   Résultat(s) ci-dessous   Vers le haut

Nom de l'artiste ou de la rubrique (Vous pouvez écouter cet artiste en cliquant sur le lien suivant) :  Carla Bruni *





Identifiant : 20

Retour Database

Photo de l'artiste ou de la rubrique de musique
Nom de l'artiste ou de la rubrique
Carla Bruni *
Les titres des chansons et des morceaux de musique classique
Le ciel dans une chambre - Chanson triste - La noyée - L'amour - Tout le monde - Quelqu'un m'a dit
Une courte biographie de l'artiste ou quelques informations sur la rubrique
Carla Gilberta Bruni Tedeschi, née italienne le 23 décembre 1967 à Turin (Italie), est un mannequin et auteur-compositrice-interprète connue sous le nom de Carla Bruni. Épouse de Nicolas Sarkozy depuis le 2 février 2008, elle porte depuis son mariage, en tant qu'épouse du président de la République, le nom Carla Bruni-Sarkozy, tout en conservant le nom Carla Bruni pour ses activités artistiques. Installée en France depuis l'âge de sept ans, Carla Bruni a mené une carrière de mannequin de 1987 à 1997 puis s'est reconvertie dans la musique. Elle a écrit plusieurs titres sur l'album Si j'étais elle de Julien Clerc en 2000 puis a sorti son premier album, Quelqu'un m'a dit, en 2002. Elle a remporté en 2004 la Victoire de la musique de l’Artiste féminine de l’année. En 2007, elle sort son deuxième album No Promises, puis Comme si de rien n'était en 2008.
La liste complète des artistes
La liste de tous les artistes
Un site sur l'artiste
Carla Bruni *

Vers le bas   Résultat(s) ci-dessous   Vers le haut

Nom de l'artiste ou de la rubrique (Vous pouvez écouter cet artiste en cliquant sur le lien suivant) :  Carl Orff *





Identifiant : 21

Retour Database

Photo de l'artiste ou de la rubrique de musique
Nom de l'artiste ou de la rubrique
Carl Orff *
Les titres des chansons et des morceaux de musique classique
Carmina Burana - Fortuna Imperatrix Mundi (O Fortuna) - Carmina Burana - Fortuna (Imperatrix Mundi - Fortune plango vulnera) - Carmina Burana (I. PRIMO VERE - Veris leta facies) - Carmina Burana (I. PRIMO VERE - Omnia sol temperat) - Carmina Burana (I. PRIMO VERE - Ecce gratum) - Carmina Burana (I. PRIMO VERE - Uf dem anger - Tanz) - Carmina Burana (I. PRIMO VERE - Uf dem anger - Floret silva nobilis) - Carmina Burana (I. PRIMO VERE - Uf dem anger - Chramer, gip die varwe mir) - Carmina Burana (I. PRIMO VERE - Uf dem anger - Reie) - Carmina Burana (I. PRIMO VERE - Uf dem anger - "Swaz hie gat umbe" - "Chume, cum, geselle min!" - "Swaz hie gat umbe" Were diu werlt alle min) - Carmina Burana (II. IN TABERNA - Estuans interius) - Carmina Burana (II. IN TABERNA - Olim lacus colueram) - Carmina Burana (II. IN TABERNA - Ego sum abbas) - Carmina Burana (II. IN TABERNA - In taberna quando sumus) - Carmina Burana (III. COURS D'AMOURS - Amor volat undique) - Carmina Burana (III. COURS D'AMOURS - Siqua sine socio) - Carmina Burana (III. COURS D'AMOURS - Dies, nox et omnia) - Carmina Burana (III. COURS D'AMOURS - Stetit puella) - Carmina Burana (III. COURS D'AMOURS - Circa mea pectora) - Carmina Burana (III. COURS D'AMOURS - Si puer cum puellula) - Carmina Burana (III. COURS D'AMOURS - Veni, veni, venias) - Carmina Burana (III. COURS D'AMOURS - In truitina) - Carmina Burana (III. COURS D'AMOURS - Tempus est iocundum. Dulcissime) - Carmina Burana (III. COURS D'AMOURS - Blanziflor et Helena - Ave formosissima) - Carmina Burana (III. COURS D'AMOURS - Fortuna Imperatrix Mundi - O Fortuna)
Une courte biographie de l'artiste ou quelques informations sur la rubrique
Carl Orff, né le 10 juillet 1895 à Munich, où il est mort le 29 mars 1982, est un compositeur allemand. Son œuvre la plus connue est Carmina Burana. Carl Orff, fils de parents bons musiciens, fait vite preuve dans sa jeunesse d'intelligence et de curiosité. Plus tard, il ne rencontre pas de difficultés dans ses études musicales bien qu'il ne supporte pas l'académisme de certains de ses professeurs. Il préfère improviser pour maîtriser le piano plutôt que de jouer des pièces des maîtres du passé. En 1922, il entre à l'académie de musique de Munich. Là encore, il ne s'entend pas toujours avec ses professeurs. Ces années d'études n'en seront pas moins fécondes. Il compose un opéra, Gisei, tiré d'une pièce japonaise et légèrement influencé par Claude Debussy.
La liste complète des artistes
La liste de tous les artistes
Un site sur l'artiste
Carl Orff *

Vers le bas   Résultat(s) ci-dessous   Vers le haut

Nom de l'artiste ou de la rubrique (Vous pouvez écouter cet artiste en cliquant sur le lien suivant) :  Chansons pour enfants *





Identifiant : 25

Retour Database

Photo de l'artiste ou de la rubrique de musique
Nom de l'artiste ou de la rubrique
Chansons pour enfants *
Les titres des chansons et des morceaux de musique classique
Dodo, L'enfant Do - Maman les p'tits bateaux - Petit Ours Brun - Un petit cochon pendu au plafond - Ah ! les crocodiles - Mon hippopotame - Pirouette cacahuète - Promenons nous dans les bois - Savez vous planter les choux ? - Une souris verte - À la claire fontaine - Auprès de ma blonde - Dans la forêt lointaine - L'alphabet en chantant - Pipe et jambe de bois - À la Volette - Frère Jacques - J'ai du bon tabac - Une petite coccinelle - Une poule sur un mur - Alouette - La Danse Des Canards - Ma petite sœur - Sur le pont d'Avignon - Voulez-vous danser grand-mère ? - Ne pleure pas Jeannette - Petit Lapin Timide - Pour les enfants du monde entier - Tchou tchou le p'tit train - Ainsi font, font, font. Les petites marionettes - Au clair de la lune - Bébé d'amour - Colargol
Une courte biographie de l'artiste ou quelques informations sur la rubrique
La musique pour enfants est d'abord connue sous la forme de comptines traditionnelles, créées depuis le XVIIIe siècle et parfois même avant (Sur le pont d'Avignon, Ne pleure pas, Jeannette, Frère Jacques), dont plusieurs se sont transmises et diffusées. La comptine Ah ! vous dirai-je, maman a ainsi été reprise par Mozart, avant d'inspirer d'autres compositeurs. Certaines comptines ont un refrain récapitulatif ou fonctionnent comme une formulette d'élimination. Le monde de l'enfance a inspiré de nombreux compositeurs, qui ont parfois écrit des mélodies destinées aux enfants, ou des œuvres d'écriture savante et d'exécution plus difficile. Gustav Mahler compose des lieder à partir des chansons de Des Knaben Wunderhorn, Des Knaben Wunderhorn (Mahler) (1892-1898). Gabriel Fauré écrit en l'honneur de sa fille Dolly (1897). Claude Debussy compose Children's Corner (1908) et La Boîte à joujoux (1913), et Maurice Ravel propose Ma mère l'Oye et L'Enfant et les sortilèges (1925). Le Carnaval des animaux (1886) de Camille Saint-Saëns, qui n'est pas destiné originellement aux enfants, est devenu une musique proposée au public enfantin. En 1936, Sergueï Prokofiev compose le conte musical Pierre et le Loup à destination des enfants. L'expressivité de la musique et l'emploi différencié des instruments expliquent le succès de la partition. Francis Poulenc à son tour met en musique L'Histoire de Babar. Le compositeur Carl Orff est aussi connu pour sa pédagogie musicale au sein du Orff-Schulwerk que l'on peut traduire comme "atelier scolaire". Celui-ci a publié toute une série de recueils de musique intitulé "Musique pour enfants, musica poetica". Une version Française existe, composée de 12 CD et une vingtaine d'ouvrages qui sont diffusés par l'association Carl Orff France. Dans les années 1960, des chanteurs se spécialisent en composant et écrivant pour les enfants, comme Henri Dès (Cache-cache), suivi dans les années 1970 par le Breton Gérard Delahaye, et par Chantal Goya (Voulez-vous danser grand-mère ?) qui rencontre un grand succès public. Des chanteurs professionnels au public adulte abordent parfois le genre de la musique pour enfants, comme Anne Sylvestre (Fabulettes), Yves Duteil, Carlos qui reprend des chansons de Woody Guthrie, Jofroi, le Québécois Désiré Aerts ou les chanteurs chrétiens Mannick et Jo Akepsimas. En 1979, plusieurs chanteurs participent au conte musical pour enfants Émilie Jolie. Dans les années 1980, la présentatrice Dorothée rencontre à son tour un grand succès, en s'adressant à un public d'enfants un peu plus âgés (Hou ! La menteuse). L'association Enfance et Musique, fondée en 1981, enregistre des albums et de livres-disques à partir de 1987, révélant Agnès Chaumié, Hélène Bohy, et Olivier Caillard, influencé par le jazz (Les P'tits Loups du jazz). D'autres chanteurs isolés se lancent, comme Christian Merveille, le Belge Raphy Rafaël, la Québécoise Carmen Campagne, Pierre Chêne ou Marc Pinget. Au Québec, la jeune Nathalie Simard est lancée par la série télévisée Le Village de Nathalie. Dans les années 1990, quelques chanteurs se révèlent, tels que Bruno Coupé, aux spectacles influencés par le rock, ou le groupe néerlandophone K3. En 2006 est créé le conte musical Le Soldat rose. La deuxième moitié des années 2000 voit le succès de chanteurs virtuels pour enfants, comme Pigloo, Bébé Lilly, Pinocchio ou Lapin Câlin. Le chanteur Guillaume Aldebert sort en 2008 l'album Enfantillages consacré aux enfants, avec la collaboration de plusieurs autres chanteurs. Dès Blanche-Neige et les Sept Nains (1937), les films des studios Disney sont accompagnés de chansons à succès (Sifflez en travaillant, Un jour mon prince viendra). Le succès se poursuit avec Cendrillon, Mary Poppins ou Le Livre de la jungle (1967), mais les chansons qui ont le plus grands succès apparaissent ensuite dans La Petite Sirène (chanson Sous l'océan, 1989), Aladdin (chanson Ce rêve bleu, 1992) et Le Roi Lion (chanson Hakuna matata, 1994). Au Japon, la chanson du générique de Mon voisin Totoro (1988) de Hayao Miyazaki est devenue très populaire dans les écoles, ainsi que la chanson du film Ponyo sur la falaise (2008) du même réalisateur.
La liste complète des artistes
La liste de tous les artistes
Un site sur l'artiste
Chansons pour enfants *

Vers le bas   Résultat(s) ci-dessous   Vers le haut

Nom de l'artiste ou de la rubrique (Vous pouvez écouter cet artiste en cliquant sur le lien suivant) :  Charles Aznavour *





Identifiant : 26

Retour Database

Photo de l'artiste ou de la rubrique de musique
Nom de l'artiste ou de la rubrique
Charles Aznavour *
Les titres des chansons et des morceaux de musique classique
À contre-amour - Comme ils disent - Désormais - Donne tes seize ans - Emmenez-moi - Et pourtant - Hier encore - Idiote je t'aime - Il faut savoir - Isabelle - J'aime Paris au mois de mai - Je m'voyais déjà - L'amour c'est comme un jour - La bohème - La Mamma - Le temps - Les comédiens - Les deux guitares - Les plaisirs démodés - Trousse-Chemise - Tu t'laisses aller - For me, formidable - Mourir d'aimer - Non je n'ai rien oublié - Orphelin de toi - Que c'est triste Venise - Qui ? - Sur ma vie
Une courte biographie de l'artiste ou quelques informations sur la rubrique
Il est né à Paris, par hasard, le 22 mai 1924. En effet, ses parents attendaient en France un visa en vue d'un départ pour les Etats-Unis. Son père, Micha, arménien né en Géorgie, est le fils d'un ancien cuisinier du Tsar Nicolas II. Quant à sa mère, Knar, elle est issue d'une famille de commerçants arméniens de Turquie. Micha, ancien baryton, ouvre un petit restaurant arménien à Paris où il chante pour les exilés d'Europe centrale. Avec sa femme, comédienne, ils élèvent leurs deux enfants, Charles et sa soeur aînée, Aïda, dans une atmosphère de musique et de théâtre au milieu des nombreux artistes qui fréquentent le petit restaurant de la rue de la Huchette. Après la crise économique de 1929, la famille Aznavourian s'installe rue du Cardinal-Lemoine : en face de l'école du Spectacle! En 1933, ils y inscrivent leur fils qui rêve de devenir acteur. Très vite, Charles fait de la figuration puis débute dans des petits rôles au théâtre et au cinéma. En 1939, Micha Aznavourian s'engage comme volontaire dans l'armée et Charles quitte l'école du spectacle pour travailler. En 1941, il rencontre un jeune auteur compositeur, Pierre Roche, avec qui il écrit un duo et écume les cabarets de la capitale. Le monde du spectacle les adopte.
La liste complète des artistes
La liste de tous les artistes
Un site sur l'artiste
Charles Aznavour *

Vers le bas   Résultat(s) ci-dessous   Vers le haut

Nom de l'artiste ou de la rubrique (Vous pouvez écouter cet artiste en cliquant sur le lien suivant) :  Charles Dumont *





Identifiant : 27

Retour Database

Photo de l'artiste ou de la rubrique de musique
Nom de l'artiste ou de la rubrique
Charles Dumont *
Les titres des chansons et des morceaux de musique classique
Mon Amour - Le fils prodigue - À faire l'amour sans amour - Femme de ma vie - Les amants
Une courte biographie de l'artiste ou quelques informations sur la rubrique
Charles Dumont, né en 1929 à Cahors (Lot), est un acteur, auteur-compositeur-interprète français. Jusqu'aux années 1960, il compose, parfois sous des pseudonymes, pour Dalida, Gloria Lasso, Luis Mariano ou Tino Rossi. C'est alors qu'il développe une collaboration fidèle avec le parolier Michel Vaucaire. Ensemble, ils écrivent en 1956 Non, je ne regrette rien enregistré en novembre 1960 par Édith Piaf. S'ensuit une large contribution au répertoire de la chanteuse : une trentaine de titres, des Flonflons du Bal à Mon Dieu en passant par Les Amants que Piaf et Dumont écrivent et chantent conjointement en 1962. La disparition de la môme en 1963 le conduit à travailler avec Brel, Je m'en remets à toi en 1964, ou à composer pour la télévision, Michel Vaillant en 1967, et le cinéma, Trafic de Jacques Tati en 1971. Cette même année il rencontre la chanteuse américaine Barbra Streisand qui reprend Le Mur et en fait un tube sous le titre I've Been Here. Charles Dumont démarre dans les années 1970 une carrière plus personnelle et interprète lui-même ses compositions où l'amour et les femmes tiennent une place de choix : ses titres Une chanson (1976) et Les amours impossibles (1978) furent disques d'or. Les 28 et 29 mars 2004, Charles Dumont a fêté ses 50 ans de carrière au Bataclan à Paris. En 2010 Charles Dumont fait partie de la Tournée Âge tendre et Têtes de bois saison 5, au côté notamment de Michèle Torr, Sheila, Hervé Vilard, Georgette Lemaire, Alain Turban...
La liste complète des artistes
La liste de tous les artistes
Un site sur l'artiste
Charles Dumont *

Vers le bas   Résultat(s) ci-dessous   Vers le haut

Nom de l'artiste ou de la rubrique (Vous pouvez écouter cet artiste en cliquant sur le lien suivant) :  Charles Trenet *





Identifiant : 28

Retour Database

Photo de l'artiste ou de la rubrique de musique
Nom de l'artiste ou de la rubrique
Charles Trenet *
Les titres des chansons et des morceaux de musique classique
A la porte du garage (1955) - A mi-chemin (1965) - Annie Anna (1938) - Au clair de la lune (1945) - Bonsoir, jolie madame (1941) - Boum ! (1938) - C'est l'amour - C'est si Bon - Chacun son rêve (1945) - Chante le vent (1965) - Dans les pharmacies (1952) - Dors mon Amour - Douce France - Drôles d'idées (1992) - Fidèle (1971) - Fleur bleue (1937) - Frédérica (1943) - J'aime la pub (1992) - Jardin extraordinaire (le) (1957) - Gilles, je t'achète une automobile (1981) - Il faut garder la poésie (1965) - Il reviendra ce grand amour (1965) - Je chante (1937) - J'envie ta vie ô vagabond (1966) - Joue-moi de l'électrophone (1971) - Cigale et la fourmi (la) (1941) - Dame de Béziers (la) (1966) - La java du diable (1935) - Maison du poète (la) (1956) - Mer (la) (1946) - La Plus belle Nuit (1961) - Polka du roi (la) (1938) - Romance de Paris (la) (1941) - Terre est une grosse boule (la) (1966) - Tarentelle de Caruso (la) (1966) - Vie qui va (la) (1938) - Bateau-lavoir (le) (1972) - Chinois (le) (1966) - Cor (le) (1992) - Grand café (le) (1938) - Jazz revient ! (le) (1995) - Petit oiseau (le) (1936) - Bulldozers (les) (1972) - Incas de banlieue (les) (1972) - Le temps des cerises (1942) - Inquiet (l') (1972) - Ma maison (1951) - Mam'zelle Clio (1939) - Ménilmontant (1938) - Merci Paris (1965) - Mes jeunes années (1949) - Michelle, j'aimerais tant (1972) - Moi j'aime le music-hall (1955) - Mon coeur s'envole vers toi (1993) - Mon opérette (1971) - Nagib (1992) - Okahana ! (1972) - Ô ma vie (1972) - On danse à Paris (1945) - Où sont-ils donc ? (1955) - Prenez le temps de chanter (1972) - Quand les cigales seront parties (1992) - Quartier latin (1945) - Que reste-t-il de nos amours ? (1942) - Rachel dans ta maison (1964) - Raspoutine (1999) - Revoir Paris (1947) - Rien n'est en place (1971) - Route Nationale 7 (1955) - Swing troubadour (1941) - Tempéramentale (1992) - Tiens, il pleut (1992) - Tombé du ciel (1946) - Verlaine (1941) - Vous êtes jolie (1938) - Vous oubliez votre cheval (1936) - Vous qui passez sans me voir (1937) - Y'a d'la joie (1937)
Une courte biographie de l'artiste ou quelques informations sur la rubrique
Charles Trenet est né le 18 mai 1913 à Narbonne dans la maison de ses parents (aujourd'hui son musée), au 2 rue Anatole France (désormais 13 avenue Charles Trenet). En 1920, ses parents se séparent. Charles partage alors son enfance entre Narbonne où réside sa mère et Perpignan où habite son père, Lucien, notaire et violoniste amateur. Plus tard, Trenet évoquera d'ailleurs la féminité de Narbonne (ville de sa mère) et la masculinité de Perpignan (ville de son père). Charles et son frère Antoine sont placés dans un collège religieux à Béziers. « L'école était libre mais pas moi » confiera-t-il bien plus tard. Le poète gardera de ses années de pensionnat le souvenir douloureux de l'absence maternelle, thème récurrent dans son œuvre (cf. Le Petit Pensionnaire, l'Abbé à l'Harmonium, Vrai vrai vrai...). En 1928, après avoir été renvoyé du lycée, suite à un incident avec le surveillant général, Trenet quitte Perpignan pour Berlin où vivent sa mère Marie-Louise et son second mari, le réalisateur Benno Vigny. Adolescent, Trenet découvre le théâtre et la poésie par l'intermédiaire d'Albert Bausil et de son journal Le Coq Catalan dont le titre est déjà un calembour (coq à talent).
La liste complète des artistes
La liste de tous les artistes
Un site sur l'artiste
Charles Trenet *

Vers le bas   Résultat(s) ci-dessous   Vers le haut

Nom de l'artiste ou de la rubrique (Vous pouvez écouter cet artiste en cliquant sur le lien suivant) :  Claude François *





Identifiant : 31

Retour Database

Photo de l'artiste ou de la rubrique de musique
Nom de l'artiste ou de la rubrique
Claude François *
Les titres des chansons et des morceaux de musique classique
Belles belles belles - C'est comme ça que l'on s'est aimé - Comme d'habitude - Je vais à Rio - Biche au ma biche (Chanté par Salvatore Adamo) - Le téléphone pleure - Une chanson populaire - J'attendrai - Des roses de Noël - I know - Le jouet extraordinaire - Le lundi au soleil - Le mal aimé - L'homme au traîneau - Magnolias for ever - Stop au nom de l'amour - Y a le printemps qui chante
Une courte biographie de l'artiste ou quelques informations sur la rubrique
Claude François, surnommé Cloclo, né le 1er février 1939 près du lac Timsah à Ismaïlia en Égypte, mort accidentellement le 11 mars 1978 à l'âge de 39 ans à Paris, est un chanteur populaire français des années 1960 et 1970. Il porte les prénoms de Claude, Antoine, Marie. Il était de tradition chez les François d'appeler les garçons par un prénom commençant par un A, mais Chouffa, sa mère, sut imposer le prénom de « Claude ». Antoine lui fut donc attribué en deuxième prénom et Marie, le prénom de la Vierge, en troisième pour protéger l'enfant. Son père, Aimé François (1908-1961)[1], d'origine lyonnaise, est contrôleur du trafic sur le canal de Suez lors de la naissance de Claude le 1er février 1939, à Ismaïlia, en Égypte. Sa mère, Chouffa, alias Lucia Mazzeï (1910-1992), dont la famille est originaire de Calabre en Italie, s'occupe du foyer familial et a longtemps joué du piano. Les deux frères de sa mère, l'un violoniste, l'autre pianiste, accompagnaient les films muets, puis ont joué pour le five o'clock tea de l'armée britannique qui occupait le canal de Suez. Claude François était alors au lycée français du Caire (1953-1954) et assistait à leurs répétitions. Il fait alors une première année de violon.
La liste complète des artistes
La liste de tous les artistes
Un site sur l'artiste
Claude François *

Vers le bas   Résultat(s) ci-dessous   Vers le haut

Nom de l'artiste ou de la rubrique (Vous pouvez écouter cet artiste en cliquant sur le lien suivant) :  Claude Nougaro *





Identifiant : 32

Retour Database

Photo de l'artiste ou de la rubrique de musique
Nom de l'artiste ou de la rubrique
Claude Nougaro *
Les titres des chansons et des morceaux de musique classique
Toulouse - Le jazz et la java - Yves Montand (Le jazz et la java) - À Musset - À bout de souffle - À tes seins (Saint Thomas) - Armstrong - Assez - Autour de minuit - L'irlandaise - Berceuse à Pépé - Bidonville (Berimbau) - Bleu blanc blues - Bras dessous bras dessus - Brésilien - C'est une Garonne - Chanson pour le maçon - Cécile, ma fille - Dansez sur moi - Comme une Piaf - Déjeuner sur l'herbe - Harlem (Fables of Faubus) - Herbie Hancock - Il faut tourner la page - Il y'avait une ville - Ile de Ré - J'ai perdu le Mont Blanc dans la neige - Je crois - L'amour sorcier - Lady liberty - La pluie fait des claquettes - La planète bleue - La javanaise - Je suis sous - Le chat - Le cinéma - Le coq et la pendule - Le gardien de phare - Le Rouge et le Noir - Les bas - Les mains d'une femme dans la farine - Les mots - Lettre ouverte de Julos Beaucarne - Locomotive d'or - Mademoiselle maman - Nougayork - Paris mai - Le petit taureau - Plume d'ange - Vie violence - Une petite fille - Une bouteille à la mer - Un écureuil à Central Park - Rimes - Sensuel - Sing sing song - Tchin-Chine - Tic-Tac - Tout feu tout femme - Tu verras
Une courte biographie de l'artiste ou quelques informations sur la rubrique
Claude Nougaro est un chanteur et poète français de variétés et de jazz (9 septembre 1929 à Toulouse - 4 mars 2004 à Paris). Il s'essaya également à la peinture et au dessin. Fils de Pierre Nougaro, chanteur d'opéra, et de Liette Tellini, professeur de piano italienne (et premier prix de piano au conservatoire), Claude Nougaro naît à Toulouse le 9 septembre 1929, près du boulevard d’Arcole. Il est élevé par ses grands-parents paternels dans le quartier des Minimes. Son grand-père Alexandre, planton au Capitole, et sa grand-mère Cécile, sage-femme, chantent tous les deux dans une chorale. À douze ans, il écoute Glenn Miller, Édith Piaf, Bessie Smith et Louis Armstrong sur la TSF qui, entre autres, l'inspire à suivre cette voie. En 1947, il échoue au baccalauréat, et débute alors à Paris dans le journalisme (en écrivant pour divers journaux, dont Le Journal des Curistes à Vichy et L'Echo d'Alger). En parallèle, il écrit des chansons pour Marcel Amont (Le Barbier de Belleville, Le Balayeur du roi) et Philippe Clay (Joseph, La Sentinelle). Il rencontre sur place Georges Brassens, qui devient son ami et son mentor, et il écrit de la poésie romantique et aussi humoristique. Il fait son service militaire en 1949, à Rabat, au Maroc. Il envoie des textes à Marguerite Monnot, compositeur d'Édith Piaf, qui les met en musique (Méphisto, Le Sentier de la guerre). Il commence à chanter pour gagner sa vie en 1959 dans un cabaret parisien, le Lapin Agile, à Montmartre. En 1958, il décida de chanter lui-même ses œuvres, avec un premier album sorti chez Président, écrit et enregistré avec son partenaire d'écriture Michel Legrand. Le succès ne se manifestera néanmoins qu'en 1962, début des glorieuses années Philips : Une Petite Fille et Cécile ma fille (dédiée à sa fille, née en 1962 de sa femme Sylvie, rencontrée au Lapin Agile). Ces chansons le firent immédiatement connaître du grand public, bien qu'il ait déjà commencé à percer en participant aux concerts de Dalida. En ce début d'années 1960, il introduit de nouveaux rythmes dans la chanson française et compose de nombreuses chansons au tempo yéyé et aux textes provocateurs (« Plus encore que dans la chambre, je t'aime dans la cuisine. Rien n'est plus beau que les mains d'une femme dans la farine…). » Il poursuit sa collaboration avec Michel Legrand (Le Cinéma et Les Don Juan) et écrit également avec le compositeur Jacques Datin (Cécile Ma Fille et Une Petite Fille). Ses chansons Je Suis Sous ou, plus tard, Tu verras font référence à l'alcool. Un accident de voiture l'immobilise plusieurs mois en 1963. L'année suivante, il part en voyage au Brésil. Au retour, il se produit dans des salles prestigieuses : l'Olympia, le Palais, le Théâtre de la Ville à Paris. D'ailleurs son fils Pablo naîtra d'une union avec une très belle Brésilienne.
La liste complète des artistes
La liste de tous les artistes
Un site sur l'artiste
Claude Nougaro *

Vers le bas   Résultat(s) ci-dessous   Vers le haut

Nom de l'artiste ou de la rubrique (Vous pouvez écouter cet artiste en cliquant sur le lien suivant) :  Dalida *





Identifiant : 37

Retour Database

Photo de l'artiste ou de la rubrique de musique
Nom de l'artiste ou de la rubrique
Dalida *
Les titres des chansons et des morceaux de musique classique
À ma manière - Ahsan Nass - Bambino - Bang Bang - Besame Mucho - Bonsoir Mon Amour - Flamenco oriental - Come Prima - Chaque instant de chaque jour - Ciao, amore, ciao - Ciao ciao bambina - Comme le disait la Mistinguett - Darla Dirladada - Des Millions de Larmes - Eux - Fini, la Comédie - Garde la dernière danse pour moi (Garde-moi la dernière danse) - Gigi l'Amoroso - Gondolier - Hava nagila - Histoire d'Un Amour - (Historia de un Amor) - Il Faut Danser Reggae - Il Pleut Sur Bruxelles - Bonsoir mon amour (Il silenzio) - Il Venait d'Avoir Dix Huit Ans - Itsi Bitsi Petit Bikini - J'attendrai - Je Suis Malade - Kalimba de Luna - La Féria - La Mer - La Vie En Rose - Laissez-Moi Danser - Le Jour le Plus Long - Le Lambeth Walk - Petit Gonzalès - La Mamma - La Danse de Zorba - Le Temps des Fleurs (Those Were the Days) - Les Gitans - Les enfants du Pirée - Les feuilles mortes - Love in Portofino - Mamy Blue - Monday tuesday - Mourir Sur Scène - Ne lui dis pas - Nuits d'Espagne - Parlez-moi d'amour mon amour - Parlez-moi de lui - Paroles, paroles - Pour ne pas vivre seul - Quand on n'a que l'amour - O sole mio - Parle Plus Bas - Les grilles de ma maison (Le toit de ma maison) - Que Sont Devenues Les Fleurs ? - Rio do Brasil - Romantica - Salma Ya Salama - Ti amo - Tico-Tico - Toutes Les Femmes Du Monde - Voilà pourquoi je chante - Volare -
Une courte biographie de l'artiste ou quelques informations sur la rubrique
Dalida, de son vrai nom Iolanda Cristina Gigliotti, postérieurement francisé en Yolanda, est une chanteuse et actrice née en Egypte, dans une famille d'origine italienne, le 17 janvier 1933 au Caire, en Égypte, et décédée le 2 mai 1987 à Paris par suicide, en avalant des barbituriques. Elle a essentiellement chanté et joué en français mais aussi en italien, en arabe égyptien, en anglais, en espagnol et en allemand. Elle a vendu 125 millions de disques. Le père de Dalida, l' italien Pietro Gigliotti (1904-1945) était premier violon à l’Opéra du Caire. Elle est la seule fille d'une famille de trois enfants : Orlando est l'aîné ; et son frère cadet Bruno, né en 1936, prendra en 1966 pour nom de scène Orlando, le prénom de son frère ainé, et il deviendra l'agent artistique de Dalida). Iolanda naît le 17 janvier 1933 à Choubrah (faubourg aux portes du Caire), en Égypte, de parents calabrais originaires de Serrastretta, dans la province de Catanzaro, en Italie. Après avoir remporté en Égypte quelques concours de beauté, dont le titre de « Miss Égypte 1954 », et tourné dans plusieurs films de série B, Dalida gagne Paris à l’âge de vingt-et-un ans dans l’espoir de faire carrière dans le cinéma. Elle prend rapidement conscience du fait que son maigre bagage ne pèse rien aux yeux des producteurs français, et s’oriente vers la chanson : elle débute à la Villa d'Este, dans un répertoire à l’exotisme latin. Au début de sa carrière, Iolanda Gigliotti a pour nom de scène Dalila, mais ce pseudonyme faisant trop penser aux mythiques Samson et Dalila, elle le changera très vite en Dalida (sur les conseils d'Alfred Machard, écrivain).
La liste complète des artistes
La liste de tous les artistes
Un site sur l'artiste
Dalida *

Vers le bas   Résultat(s) ci-dessous   Vers le haut

Nom de l'artiste ou de la rubrique (Vous pouvez écouter cet artiste en cliquant sur le lien suivant) :  Daniel Guichard *





Identifiant : 38

Retour Database

Photo de l'artiste ou de la rubrique de musique
Nom de l'artiste ou de la rubrique
Daniel Guichard *
Les titres des chansons et des morceaux de musique classique
Mon vieux - Elle était si jolie - Je t'aime, tu vois... - Je viens pas te parler d'amour - La tendresse - Le Gitan - Faut pas pleurer comme ça
Une courte biographie de l'artiste ou quelques informations sur la rubrique
Daniel Guichard est un chanteur français né le 21 novembre 1948 à Paris, quatrième enfant d'un père breton et d'une mère russo-ukraino-polonaise. Daniel Guichard s'est révélé au début des années 1970 grâce à « La tendresse » dont Patricia Carli avait composé la musique pour Mireille Mathieu. En 1972, il monte pour la première fois sur la scène de l'Olympia. Il a connu une série de succès avec Faut pas pleurer comme ça (sur une musique de Christophe), Chanson pour Anna, composée par Pascal Danel et l'incontournable Mon vieux (1973), dédiée à son père décédé lorsque Daniel avait 15 ans, et écrite avec Jean Ferrat pour la musique et Michelle Senlis qui avait écrit le premier texte. Il habite désormais à Sauvian, dans l'Hérault. En 1974, Daniel Guichard crée sa société de production « Kuklos ». Depuis cette date, il a produit l'ensemble de ses albums. En 1981, Il installe au fond de son jardin une radio libre consacrée exclusivement à la chanson française, Radio Bocal, ancêtre de Nostalgie, qui émet 24 heures / 24 sur 104,7 FM. Il en profite pour organiser, bien avant les Restos du Cœur, une tournée « contre le cancer » durant laquelle de très nombreux chanteurs et chanteuses viennent l'accompagner bénévolement. Il a enregistré 25 albums et se produit toujours sur scène dans toute la France. Il a un frère aîné, Jean, et une sœur plus jeune, Irène. Il est le père de 7 enfants : Gwenaelle (née en 1969), Armelle (née en 1974), Anaël (né en 1976), Emmanuelle (née en 1984), Gabriel (né en 1989), Joël (1993), Raphaël (né en 1997). Il est marié depuis 1991 avec Christine. Il s'est produit à l'Olympia à Paris de nombreuses fois : en 1972, 1974, 1976, 1985, 1990, 1991, 2006. Il est revenu sur cette scène le 7 février 2010. Le 16 octobre 2010 il se produira au Palais des Sports de Paris pour deux concerts.
La liste complète des artistes
La liste de tous les artistes
Un site sur l'artiste
Daniel Guichard *

Vers le bas   Résultat(s) ci-dessous   Vers le haut

Nom de l'artiste ou de la rubrique (Vous pouvez écouter cet artiste en cliquant sur le lien suivant) :  Dany Brillant *





Identifiant : 39

Retour Database

Photo de l'artiste ou de la rubrique de musique
Nom de l'artiste ou de la rubrique
Dany Brillant *
Les titres des chansons et des morceaux de musique classique
C'est pas vrai - C'est toi - Chérie - Donne-moi l'amour - J'vais voir ma p'tite poupée - Mais que veux-tu que je fasse ? - Quand tu viens chez moi - Redonne-moi ma chance - Tu as brisé ma vie - Suzette - Caroline est en colère - J'aime la musique - Dormir avec toi - Tu vuò fa l'americano
Une courte biographie de l'artiste ou quelques informations sur la rubrique
Dany Brillant, de son vrai nom Dany Cohen, est un chanteur français d'origine tunisienne né le 28 décembre 1965 à Tunis. Son nom de scène Brillant lui a été donné par Jacques Boni, le patron du cabaret Les Trois Maillets où il se produisait. Avant de monter sur scène il lui disait : « Dany ! Sois brillant ! ». 1966 : départ de Tunis pour Sainte-Geneviève-des-Bois (près de Paris). 1979 : son grand-père lui offre sa première guitare et il apprend à en jouer seul. 1982 : il obtient son baccalauréat scientifique. 1986 : il arrête ses études de médecine et il part pour Saint Germain où il se produit dans un cabaret. 1987 : il se lance dans la comédie et s'inscrit au Cours Florent. 1990 : il signe pour trois albums chez Warner avec son directeur venu l'applaudir dans un cabaret. 1997 : son premier grand passage à l'Olympia. 1999 : il fait la première partie du spectacle de Céline Dion au Stade de France. 2007 : son premier passage au théâtre romain de Carthage. Il est le père de Leah née en 1993 , que l'on peut entendre dans la chanson "Leah" sur le dernier album "Puerto Rico" sorti en 2009. Avec sa compagne actuelle, Nathalie il est le père de Lino, né en mars 2010.
La liste complète des artistes
La liste de tous les artistes
Un site sur l'artiste
Dany Brillant *

   "Base de Recherche de tout le Site"    Flux RSS  Moteur Google de ce site !

Vous pouvez bookmarquer la page en survolant     Bookmark and Share

Retour  Tout en bas  Powered by  MyPagerank.Net           Commentaire(s)     Top      Liens

Nombre de visiteurs
Actuellement : 8
Aujourdhui : 174
Ce mois : 13 335
depuis le 24/11/10 : 700 365


Top  

joomla statistics

View My Stats