Le Rosier de Madame Husson - Un Film de Jean Boyer (1950) Avec Bourvil




Recherche Google
Champ de recherche ci-dessus - Search field above - Commandes et Astuces de Google  Envoyer un mail  

Des centaines d'extraits vidéos à ne pas manquer...
X

Channel - YouTube Playlist - YouTube  Channel - Dailymotion  Playlist - Dailymotion

La Liste des Artistes et des Musiciens    La Liste des Films Music Player - Cinéma

Music Player - Lecteur de Musique



Besoin de parler et de se sentir un peu moins seul : 01.78.52.91.40 - 24h/24












Merci de patienter un peu   "Translation"  "Astuce"   Powered by  MyPagerank.Net   Un extrait vidéo de ce film    Vers la fiche film  Nuages de mots-clés  Flux RSS

Bookmark and Share     Vous pouvez bookmarquer la page en survolant

Titre du Film:     Le Rosier de Madame Husson    

            

Réalisateur : Jean Boyer

Avec : Bourvil, Jacqueline Bouvier, Pauline Carton

Comédie

France      Noir et Blanc

1950   -   84'

HISTOIRE 

Dans une petite ville de Normandie, le comité local, ayant à leur tête Madame Husson, désire donner un prix de vertu à la fille la plus pure. Ne trouvant pas une fille assez innocente, on se rabattra sur un garçon, Isidore le simplet du village, qui accepte le ridicule pour toucher la prime de 100 000 francs. Il obtient un grand succès et la rosière sera donc un rosier. Après le banquet, il décide de partir pour Paris. Une dame patronnesse le recueille dans sa voiture tandis que le village le croit noyé.

Inspiré par le roman homonyme de Guy de Maupassant, ce film, réalisé par Jean Boyer en 1950, et adapté par Marcel Pagnol, est rayonnant et plaisant, grâce aux superbes dialogues de Pagnol et à l'interprétation de Bouvril, qui donne de la fraîcheur au personnage d'Isidore. 

L'HISTOIRE


Madame Husson a créé un prix qui doit récompenser la jeune fille
la plus vertueuse de la commune. Mais, faute de rosière, le choix
des dames du comité se porte sur un "rosier" : un garçon naïf
qui fuit les filles qui s'amusent à le taquiner.

        Le rosier de Madame Husson

LA PRODUCTION


Producteurs : Agiman - Eminente Films.
Scénario et dialogues : Marcel Pagnol,
d'après le conte de Guy de Maupassant.
Réalisation : Jean Boyer.
Images : Charles Suin.
Décors : Robert Giordani.
Montage : Franchette Mazin.
Extérieurs : Le Neubourg (Eure).
Musique : Paul Misraki.
Première présentation publique : Paris, septembre 1950.
Durée : 1 h 28.

LES INTERPRETES


Bourvil (Isidore), Pauline Carton (sa mère), Jacqueline Pagnol (Elodie, la bergère), Yvette Etiévant (Marie), Christian Lude (le docteur), Henri Vilbert (le brigadier de la gendarmerie),
Germaine Dermoz (Madame Husson), Mireille Perrey (la Comtesse).

Dans cette seconde version Cinématographique
du conte de Guy de Maupassant, Bourvil incarne un rosier simple
et inexpérimenté dont l'ingénuité frise la candeur et la sottise. L'adaptation de Marcel Pagnol est réjouissante et savoureuse.
Après un excellent début de carrière au cabaret,
à la radio et au music-hall, Bourvil tourne ici son septième film.
"Bourvil est d'abord utilisé un peu bêtement par les producteurs
pour ses dons apparents et son allure de clown paysan…
Cette période prend fin avec "LE ROSIER DE MADAME HUSSON".
Ce n'est pas par le geste, puisque Bourvil en fait peu, mais par la voix, le débit verbal, les interruptions brusques que s'établit un rapport entre ce qui est dit et ce qui ne l'est pas. Sa façon de "dire sans dire" irradie l'humour dans la modestie".

Acteurs :

Bourvil (Isidore)

Jacqueline Pagnol (Elodie)

Germaine Dermoz (Mme Husson)

Georges Baconnet (Le maire, Monsieur Laboureur)
Christian Lude (Dr Barbesol)
Fernand Blot (conseiller communal)

Pauline Carton (Virginie Pastouret)

Suzanne Dehelly (Irène Cadenas)

Jean Dunot (Polyte)
Jean Duvaleix (le curé)
Yvette Etiévant (Marie)
Marcel Loche (conseiller communal)

Réalisateur :

Jean Boyer

Scénaristes :

Guy de Maupassant (auteur)

Marcel Pagnol (dialogues)

Résumé

Les prudes dames patronnesses de la petite ville de Gisors, veulent élire parmi la jeune population féminine du canton, celle qui est la plus vertueuse. Les recherches sont fort pointues et bien des candidates éliminées rapidement Ne trouvant aucun jupon digne de cette gloire, elles se rabattent sur l'idiot du village, le brave Isidore ..... A défaut d'une rosière, on élira donc "un rosier" et un grand banquet est organise par la municipalité ..... Mais le brave élu, pour fêter cet honneur, va abuser du champagne ...

Un extrait Vidéo      Ouvrir le lien Hypertexte

Enregistrement :   DVD.27.M.


Tout en bas     Top


Top  

Nombre de visiteurs
Actuellement : 6
Aujourdhui : 350
Ce mois : 9 529
depuis le 24/11/10 : 775 980

joomla statistics

View My Stats