Sherlock Holmes contre Jack l'Éventreur - Un Film de James Hill (1965) Avec John Neville

Logo Amazon

Les liens chargés, vous pouvez les consulter sur Amazon    Once the links loaded, you may consult them on Amazon

Amazon Prime  Amazon Music Unlimited  Prime Video  Prime Jeunes  Amazon Business  Livres Audio Audible


Recherche Google
Champ de recherche ci-dessus - Search field above - Commandes et Astuces de Google  Envoyer un mail  

Des centaines d'extraits vidéos à ne pas manquer...
X

Channel - YouTube Playlist - YouTube  Channel - Dailymotion  Playlist - Dailymotion

La Liste des Artistes et des Musiciens    La Liste des Films    Rechercher des titres de Films  Nous sommes le 10-12-2018 et il est 21:48
Music Player - Cinéma

Music Player - Lecteur de Musique Des partitions à écouter Les Puces de Paris Saint-Ouen




Besoin de parler et de se sentir un peu moins seul : 01.78.52.91.40 - 24h/24

Merci de m'écrire à l'adresse mail suivante : maxime6027@hotmail.com  Les commandes de Google  Addiction

Merci de laisser un commentaire  Please, let your comment  Les sorties cinéma de la semaine



Menu du Site















         "Translation"  "Commandes de Google"       Un extrait vidéo de ce film  Nuages de mots-clés     

Les liens et les images du tableau ci-dessous s'ouvrent dans une nouvelle fenêtre (sauf l'affiche du film qui vous dirige vers un extrait vidéo)





Sherlock Holmes contre Jack l'Éventreur

        

Vous pouvez bookmarquer la page en survolant    

Sherlock Holmes contre Jack l'Éventreur

Film de suspense de James HILL (1965)

Titre original : A Study in Terror 
Couleur / MONO / 4:3 / 1h35mn / -12ans / Policier /

Résumé :

La population londonienne vit dans la terreur.
Un criminel sadique assassine et mutile des prostituées
en toute impunité. Scotland Yard semble incapable de
mettre fin à la sanglante série. Impatient, le
gouvernement demande au sagace et célèbre Sherlock Holmes
de se montrer plus efficace. Pour tout indice, l'illustre
détective ne dispose que d'une trousse d'instruments
chirurgicaux, amputée du scalpel fatal. Il ne lui en faut
pas plus pour remonter jusqu'à la famille Osborne.
Le fils du duc de Shires, lord Carfax, est formel : ces
instruments appartiennent à son frère, Michael, qui a
disparu depuis que leur père l'a renié...

L'histoire complète :

Londres. 1888. Jack l’Éventreur sème la terreur dans le
quartier pauvre de Whitechapel, où il a sauvagement assassiné
trois prostituées. Une trousse de chirurgien dans laquelle il
manque un bistouri servant aux autopsies est envoyée
anonymement à Sherlock Holmes qui, grâce aux armoiries, en
déduit qu’elles sont celles du duc de Shires. Le vieil homme
a déshonoré son fils aîné, Michael Osborne. Joseph Beck, un
prêteur sur gages, avait reçu la trousse mise en dépôt quelques
mois plus tôt au nom d’Angela Osborne, domiciliée au foyer de
pauvres du docteur Murray. Déguisé en clochard et avec la
complicité de Watson, Holmes s’y introduit. Sally, la nièce de
Murray, s’empresse de prévenir Lord Carfax, le frère de Michael.
Pour protéger le nom de sa famille, Carfax a cédé au chantage de
Max Steiner, le patron d’une taverne mal famée qui déclare
ignorer où se trouve Angela. En le quittant, Holmes et Watson
sont victimes d’une tentative d’assassinat. 

Jack l’Éventreur fait une quatrième victime. Pour endiguer le
mécontentement général, le Premier Ministre demande au
détective, par l’intermédiaire de son frère Mycroft, d’arrêter
l’assassin, qui tue une nouvelle fois. Holmes, qui l’a repéré
à la morgue, manque d’y laisser la vie. Murray lui raconte alors
que Michael a perdu la raison le jour où, victime d’Angela et de
Steiner, son amant, il a, par maladresse, renversé un flacon
d’acide sur le visage de sa femme. Devenu une loque humaine, le
malheureux est aujourd’hui son assistant. Holmes le reconduit
chez son père et en revient avec la certitude de connaître
l’identité de l’Éventreur. Le soir même, ce dernier tente
d’assassiner Angela, cloîtrée chez Steiner. Holmes l’arrête
à temps, dévoile le visage de Lord Carfax, qui provoque un
incendie dans lequel il périt en même temps qu’Angela et
Steiner. Par respect pour la famille Osborne, l’identité de
l’Éventreur est gardée secrète. Holmes peut commencer une
nouvelle enquête…

Acteurs :

John Neville (Sherlock Holmes)
Donald Houston (Dr. Watson)
John Fraser (Lord Carfax)
Anthony Quayle (Dr. Murray)
Robert Morley (Mycroft Holmes)
Barbara Windsor (Annie Chapman)
Adrienne Corri (Angela)
Frank Finlay (l'inspecteur Lestrade)
Judi Dench (Sally)
Cecil Parker (le Premier ministre)
Georgia Brown (la cantatrice)
Barry Jones (le duc de Shires)
Kay Walsh (Cathy Eddowes)

Générique Technique :

Réalisation : James HILL (1965) 
Scénario : Donald FORD, Derek FORD 
D’après des personnages créés par :  Arthur Conan DOYLE 
Directeur de la photographie :  Desmond DICKINSON 
Musique :  John SCOTT 
Production :  Compton Films / Sir Nigel Films 
Durée :  95 minutes

Anecdote :

C’est par analogie avec
« A Study in Scarlet » (en français « Une Étude en rouge ») publié
en 1887 et première enquête de Sherlock Holmes que fut choisi le
titre original. Le scénario s’inspire de « Fog », une histoire
écrite par Adrian Conan Doyle, coproducteur par l’intermédiaire de
sa société, Sir Nigel Films. Pourtant, seul le nom de son père
figure au générique. Premier film en couleurs consacré au
meurtrier et le premier à conserver le nom des victimes, il devança
une thèse développée par Bob Clark dans
MEURTRE PAR DÉCRET (Murder by Decree, 1978) où, de nouveau
confronté au détective, Jack l’Éventreur appartenait à la famille
royale. Anthony Quayle, en prétentieux directeur de Scotland Yard, et
Frank Finlay, à nouveau sous les traits de l’inspecteur
Lestrade, figuraient aussi dans ce film.

Un extrait Vidéo    Ouvrir le lien Hypertexte

Enregistrement :     DVD.44.B.


      


Top  

joomla statistics

View My Stats