Cinéma et Musique de Papa ! Tweet Follow Cinema_Film on Twitter      Partager     Contact

Vous pouvez visionner l'intégralité de nombreux films en cliquant sur ce lien.



Plus de 1300 Vidéos en Streaming !  Consulter La Liste complète des extraits de films !

Vidéos Flash   Recherche dans la base de données  Une page au hasard Tutoriaux

Vers la fiche film  Service Webmaster  Formulaire de contact     Flux RSS     Commentaire(s)   Devenez membre !   Vers la fiche film

Merci de patienter un peu       "Translation"  "Astuce"  Moteur Google de ce site !     Un extrait vidéo de ce film  Nuages de mots-clés

     Résultats par page        "Base de Recherche de tout le Site"   Powered by  MyPagerank.Net

Les liens et les images du tableau ci-dessous s'ouvrent dans une nouvelle fenêtre (sauf l'affiche du film qui vous dirige vers un extrait vidéo)

Pour une poignée de dollars

Nouvelle Fenêtre      Nouvelle Fenêtre      Nouvelle Fenêtre

Nouvelle Fenêtre      Nouvelle Fenêtre      Nouvelle Fenêtre      Un extrait vidéo

Vous pouvez bookmarquer la page en survolant     Bookmark and Share

Pour une poignée de dollars

Pour une poignée de dollars (Per un pugno di dollari) est un
western spaghetti réalisé par Sergio Leone, sorti en 1964
avec Clint Eastwood. Ce film est le premier volet d'une
trilogie produite et réalisée en Italie. Elle comprend
également en 1965 : Et pour quelques dollars de plus
(Per qualche dollaro in piu) puis en 1966 : Le Bon, la Brute
et le Truand (Il buono, il brutto, il cattivo).

Date de sortie :

Italy  16 septembre 1964  
West Germany  5 mars 1965  
Spain  27 septembre 1965  
Japan  25 décembre 1965  
France  16 mars 1966  
Sweden  14 juillet 1966  
Denmark  7 novembre 1966  
Canada  décembre 1966  
USA  18 janvier 1967  
UK  11 juin 1967  
Finland  19 janvier 1968  
Hong Kong  4 septembre 1969 


Synopsis :

Deux familles rivales, les Baxter et les Rojo, riches et
puissantes grâce au trafic d'armes et d'alcool ; au milieu, un
inconnu (campé par Clint Eastwood) va attiser cette guerre pour
une poignée de dollars...

L'histoire complète :

Joe, dit le "gringo", arrive un matin à San Miguel, une petite
ville située à la frontière avec le Mexique, que se disputent deux
familles, les Rojo et les Baxter. Joe ne se laisse pas
impressionner par cette rivalité intempestive, au contraire il
s'en réjouit. Il tue quatre hommes des Baxter qui ont voulu prendre
un peu de bon temps avec lui, et se met à la solde des Rojo, en
honnête mercenaire. 

A la suite d'une attaque, Ramon, le plus dangereux des frères
Rojo, emporte un confortable butin d'or et d'armes. De son côté, Joe
est assez rusé pour faire se rencontrer les deux bandes ennemies et
enlever Marisol, la maitresse de Ramon, qui sera une monnaie d'échange
contre des prisonniers de Rojo. Le mercenaire échappe à ses employeurs
en se dissimulant dans un cercueil. Convaincus qu'il est désormais au
service des Baxter, les Rojo les attaquent et les déciment sauvagement.
Joe, blessé lors de l'embuscade, se remet de ses blessures dans une mine
désaffectée. Il réapparaît au village. Ramon, rapide comme l'éclair, le
vise en plein coeur. Mais Joe, protégé d'une carapace d'acier avance
toujours. Finalement le pistolet du " gringo " sera le plus rapide.
Plus de Baxter, plus de Rojo, la paix est revenue au village !

Fiche technique :

Titre original : Per un pugno di dollari 
Réalisation : Bob Robertson alias Sergio Leone 
Production : Arrigo Colombo, Giorgio Papi 
Scénario : Sergio Leone, Fulvio Morsella, Luciano Vincenzoni 
Musique : Ennio Morricone, bande originale du film 
Photographie : Massimo Dallamano 
Montage : Roberto Cinquini, Alfonso Santacana 
Directeur artistique : Carlo Simi 
Pays d'origine : Italie 
Genre : western spaghetti 
Durée : 99 minutes 
Date de sortie : 10 décembre 1964 (Italie)
                 1er mars 1966 (France) 

Distribution :

Clint Eastwood : Joe (VF : Jacques Deschamps) 
Marianne Koch : Marisol 
Gian Maria Volontè (John Wells au générique) : Ramon Rojo 
Wolfgang Lukschy : John Baxter 
Sieghardt Rupp : Esteban Rojo 
Antonio Prieto : Don Miguel Rojo 
José Calvo : Silvanito 
Margarita Lozano : Consuelo Baxter 
Daniel Martin : Julio 
Joseph Egger : Peripero 

Autour du film :

Premier volet de la trilogie italienne de
Sergio Leone : Pour une poignée de dollars, Et pour quelques dollars
de plus et Le Bon, la Brute et le Truand. 
Le film est une co-production italo-germanique. 
Recettes italiennes : 3 182 000 000 lires. 
Sergio Leone signe le film Bob Roberston, en hommage à son père
Vincenzo Leone, qui prit en son temps le pseudonyme de Roberto Roberti. 
Richard Harrison était d'abord pensé pour le rôle principal, mais
celui-là conseilla Clint Eastwood à la place parce qu'il savait "monter à cheval". 
Ce remake que certains estiment être un plagiat du film
Yojimbo d'Akira Kurosawa. Les producteurs qui n'avaient pas prévu que
le film remporte un succès international ont négligé de négocier les
droits de Yojimbo pour le monde entier.
Un procès a retardé la sortie du film aux États-Unis (1966) au terme
duquel Kurosawa s'est vu accorder les droits du film pour le Japon. 
Le réalisateur avouera s'en être largement "inspiré sans aucun complexe" une
dizaine d'années plus tard. Il déclare à un
journaliste : « J'ai vu un film de Kurosawa : Yojimbo. On ne peut
pas dire que c'était un chef-d'œuvre. Il s'agissait d'un démarquage
de La Moisson rouge de Dashiell Hammett. Pourtant, le thème me
plaisait : un homme arrive dans une ville où deux bandes rivales
se font la guerre. Il se place entre les deux camps pour démolir
chaque gang. J'ai songé qu'il fallait replacer cette histoire dans
son pays d'origine : l'Amérique. Le film de Kurosawa se passait au
Japon. En faire un western permettait de retrouver le sens de l'épopée.
Et comme ce récit s'inspirait également d’Arlequin, valet de deux
maîtres de Goldoni, je n'avais aucun complexe d'être italien pour
opérer cette transplantation. Sans compter que l'inventeur du western
n'est autre qu'Homère. Sans oublier que le western est un genre
universel parce qu'il traite de l'individualisme. »

Version française non disponible en DVD :

En France, le film a été exploité avec une version
française (voix du personnage principal par Jacques Deschamps)
post-synchonisée par la Société Parisienne de Sonorisation (SPS) et
dont les droits sont détenus par une société française propriétaire
de la VF d'origine du film (les crédits au générique précisent la
société "Record Film" sous la direction artistique de Martine et
Gérard Cohen). Les différentes propositions du producteur du
film - la société allemande Constantin Film (groupe Kratz) - auraient
été refusées jusqu'à ce jour, bloquant ainsi toute édition en français.
Depuis le milieu des années 1990, l'édition en DVD comprenant la VF
est donc compromise. Pourtant, la société Constantin[2] touche
régulièrement des royalties lorsque le film est diffusé sur les
chaînes françaises ou francophones. Il existe une ancienne édition
VF en VHS Sécam du film mais aucune en DVD, y compris dans la
zone 1 (une VO sous-titrée uniquement).

Un extrait Vidéo    Ouvrir le lien Hypertexte

Enregistrement :     DVD.38.D.

Sheet Music Plus Karaoke

Tout en bas      Haut



Sheet Music Plus Homepage   

Nombre de visiteurs
Actuellement : 5
Aujourdhui : 123
Ce mois : 7 308
depuis le 24/11/10 : 516 740

joomla statistics

View My Stats