Le Voleur - Un Film de Louis Malle - 1967 - Avec Jean-Paul Belmondo


Recherche Google
Champ de recherche ci-dessus - Search field above - Commandes et Astuces de Google  Envoyer un mail  

Des centaines d'extraits vidéos à ne pas manquer...
X

Channel - YouTube Playlist - YouTube  Channel - Dailymotion  Playlist - Dailymotion

La Liste des Artistes et des Musiciens    La Liste des Films    Rechercher des titres de Films
Music Player - Cinéma

Music Player - Lecteur de Musique



Besoin de parler et de se sentir un peu moins seul : 01.78.52.91.40 - 24h/24

















         "Translation"  "Astuce"       Un extrait vidéo de ce film  Nuages de mots-clés     

Les liens et les images du tableau ci-dessous s'ouvrent dans une nouvelle fenêtre (sauf l'affiche du film qui vous dirige vers un extrait vidéo)





Le Voleur

        

Vous pouvez bookmarquer la page en survolant    

Le Voleur

Le Voleur est un film français de Louis Malle sorti en 1967.

Fiche technique :

Réalisation : Louis Malle 
Scénario : Jean-Claude Carrière et Louis Malle, d'après le roman de Georges Darien 
Dialogues : Daniel Boulanger 
Production : NEF (Nouvelles Éditions de Films), Artistes Associés 
Décors : Jacques Saulnier 
Photographie : Henri Decae 
Costumes : Paulette Breil 
Genre : Comédie dramatique 
Durée : 125 minutes 
Date de sortie : 22 février 1967 (France) 

Synopsis :

Une nuit, Georges Randal, alors qu'il cambriole une villa, repense à sa
carrière de voleur. Orphelin sous la tutelle de son oncle, il revient à
Paris une fois ses études terminées, où il pense épouser Charlotte, sa cousine.
Ne l'attendent que ses désillusions: l'oncle a détourné sa fortune et sa
cousine est promise à un autre. Lors de la soirée des fiançailles, par dépit
et par vengeance, il vole des bijoux et s'enfuit. Charlotte connaît l'identité
du voleur, mais ne dit rien. Dans le train qui l'en éloigne, il retrouve
l'abbé La Margelle rencontré lors de la soirée, qui, outre son sacerdoce, dirige
une bande de truands, à Bruxelles. Les activités parallèles de l'abbé sont
destinées à aider les missionnaires en Chine. Il présente Georges à
Roger la Honte, cambrioleur émérite qui devient son professeur. À mesure que
son expérience et sa renommée s'affirment, il devient une figure importante
des milieux interlopes. À l'occasion d'une réunion politique à Dieppe, il
rencontre Canonnier, un anarchiste qui s'est évadé du bagne de l'île du Diable.
Ce dernier lui fait part de ses convictions et lui propose un coup fabuleux, mais
au moment où il quitte la réunion, Canonnier est reconnu par des agents et tué.
Charlotte rejoint Georges à Londres et devient sa maîtresse. À la mort de
l'oncle félon, Georges, aidé de l'abbé La Margelle qui rêve maintenant de
s'installer en Chine, fabrique un faux testament qui le désigne comme co-héritier
de toute sa fortune, avec Charlotte.

Commentaires :

Louis Malle s'est librement inspiré du livre de Georges Darien, romancier
engagé contre le parlementarisme, le cléricalisme, le militarisme, le
colonialisme, etc.
Le cinéaste en fait une lecture toute personnelle en s'identifiant au personnage de
Randal ; il a lui-même noté ces points communs : même origine sociale, même révolte
contre la bourgeoise conservatrice, même désir de rupture et de destruction. Le Voleur
n'est pas qu'un film d'aventure, c'est aussi une réflexion sur le pouvoir et l'argent.

De son côté, Jean-Paul Belmondo déclare à propos de son rôle : « Il devient voleur
d'abord par dépit puis le reste par plaisir. »


Distribution :

Jean-Paul Belmondo : Georges Randal 
Geneviève Bujold : Charlotte 
Marie Dubois : Geneviève 
Françoise Fabian : Ida 
Bernadette Lafont : Marguerite 
Marlène Jobert : Broussaille 
Julien Guiomar : La Margelle 
Martine Sarcey : Renée 
Paul Le Person : Roger-La-Honte 
Madeleine Damien : Marie-Jeanne 
Maurice Auzel : Marcel 
Jean-Luc Bideau : l'huissier anglais 
Jean Champion : patron de l'hôtel 
Nicole Chollet : Patronne du restaurant 
Roger Crouzet : Mouratet 
Irène Daix : La servante anglaise 
Jacques David : l'homme volé 
Jacques Debary : Courbassol 
Charles Denner : Cannonier 
Marc Dudicourt : Antoine l'homme au tambour 
Duncan Elliott : le receleur anglais 
Pierre Etaix : le pickpocket de Dieppe 
Nane Germon : la mère Voisin 
Jacques Gheusi : Boileau 
Gabriel Gobin : le père Voisin 
Fernand Guiot : Van der Buick 
Julien Loysel 
Christian Lude : Oncle Urbain 
Monique Mélinand : Mme Maranteuil 
Dario Meschi : patron du "Roi Salomon" 
Gaston Meunier : un invité chez Mouratet 
Odette Picquet : patronne hôtel (rôle coupé) 
Gilbert Servien : complice du pickpocket 
Jacqueline Staup : Mme Van der Busch 
Christian de Tillière : Armand 
Paul Vally : le notaire

Un extrait Vidéo    Ouvrir le lien Hypertexte

Enregistrement :     DVD.45.D.


      


Top  

Nombre de visiteurs
Actuellement : 6
Aujourdhui : 164
Ce mois : 7 073
depuis le 24/11/10 : 803 009

joomla statistics

View My Stats