Le Triporteur - Un Film de Jack Pinoteau - 1957 - Avec Darry Cowl


Recherche Google
Champ de recherche ci-dessus - Search field above - Commandes et Astuces de Google  Envoyer un mail  

Des centaines d'extraits vidéos à ne pas manquer...
X

Channel - YouTube Playlist - YouTube  Channel - Dailymotion  Playlist - Dailymotion

La Liste des Artistes et des Musiciens    La Liste des Films    Rechercher des titres de Films
Music Player - Cinéma

Music Player - Lecteur de Musique



Besoin de parler et de se sentir un peu moins seul : 01.78.52.91.40 - 24h/24

















         "Translation"  "Astuce"       Un extrait vidéo de ce film  Nuages de mots-clés     

Les liens et les images du tableau ci-dessous s'ouvrent dans une nouvelle fenêtre (sauf l'affiche du film qui vous dirige vers un extrait vidéo)





Le Triporteur

        

Vous pouvez bookmarquer la page en survolant    

Le Triporteur

Le Triporteur est un film humoristique français réalisé en
1957 par Jacques Pinoteau.

C'est ce film qui révéla Darry Cowl auprès du grand public. Lors du décès
de l'acteur le 14 février 2006, ce film a d'ailleurs été celui de ses tournages
que la presse a le plus cité.

C'est également dans ce film qu'on assistera à la première apparition au
cinéma de Michel Poinsot.

Synopsis :

Les pérégrinations d'un homme candide qui, aux pédales de son
triporteur, se rend à Nice pour assister à la finale de la Coupe de football
à laquelle participe l'équipe de son village.

Résumé :

Antoine est l'original et cocasse livreur du boulanger Mouillefarine, mais il
est avant tout le supporter fanatique de l'équipe locale de football. Cette
dernière, grâce à son extraordinaire gardien de but Dabek, dispute un match
de qualification pour la finale de la Coupe, auquel tout le village assiste
avec passion. Il en résulte qu'Antoine, sur son triporteur, est beaucoup plus
préoccupé par le match que par la pièce montée qu'il doit livrer. Après une
aventure burlesque, dont le gâteau de mariage fait les frais, Antoine est mis
à la porte par Mouillefarine. Cependant, l'équipe locale ayant gagné, il
décide de se rendre à Nice en triporteur où doit se jouer la finale de
la Coupe. Pendant ce voyage, il a tout d'abord des démêlés avec des gendarmes
puis il aboutit dans une ferme où il passe un séjour mouvementé. Par la
suite, il sauve une baigneuse, Popeline, dont il décide d'être le chevalier
servant, ce qui l'entraîne à nouveau dans des aventures pittoresques. Le grand
jour du match arrive ; Antoine encourage l'équipe du village, mais le match
semble perdu car le célèbre goal, venant d'apprendre que sa femme le
trompe, est complètement désemparé. Antoine se précicipe aux vestiaires pour
l'encourager et avale lui-même, par hasard, un dopping qui le rend aussitôt
survolté. Il prend la place de Dabeck et fait gagner son équipe, grâce à une
série d'arrêts acrobatiques qui lui valent enfin la célébrité et aussi l'amour
de Popeline.

Fiche technique :

Réalisateur : Jacques Pinoteau
 
Scénario, Adaptation : Jean Aurel, Jacques Pinoteau et Jacques Vilfrid, d'après
le roman de René Fallet Le Triporteur (éditions Denoël)
 
Dialogue : Jacques Vilfrid 
Assistants réalisateur : Claude Pinoteau, Bernard Paul 
Production : Adry De Carbuccia et Roland Girard pour Les Films du Cyclope 
Directeur de production : René G. Vuattoux 
Distribution : Pathé Consortium Cinéma 
Musique : Michel Legrand (productions : Michel Legrand) 
Image : Pierre Petit 
Opérateur : Noël Martin, assisté de Guy Maria et Maurice Kaminsky 
Décors : Jacques Douy, assisté de Antoine Roman 
Montage : Georges Arnstam, assisté de Jean-Michel Gauthier 
Son : Norbert Gernolle, assisté de Robert Cambourakis et J.C Evanghelou 
Maquillage : Marcelle Testard 
Robes de Marcelle Desvignes 
Photographe de plateau : Yves Mirkine 
Script-girl : Marie-Thérèse Cabon 
Régisseur : Jacques Pignier 
Régisseur extérieur : Fernand Bernardi 
Administrateur : Pauline Montel
 
Tournage du 8 juillet au 2 septembre 1957, réalisé aux studios
de La Victorine à Nice
 
Pellicule 35mm, couleur procédé Technicolor 
Tirage : Laboratoire G.T.C Joinville 
Enregistrement sur Westrex Recording System, organisation Evanghelou et Fils 
Triporteurs fournis par les Ets Charles Juery 
Durée : 93mn 
Date de sortie : 4 décembre 1957 
Visa d'exploitation 19.263

À propos du film :

Jacques Pinoteau réalisa une suite en 1960, intitulée Robinson et le
triporteur dans laquelle Antoine doit faire le tour du monde sur un radeau
propulsé à coups de pédales, afin de gagner la main de Popeline. 

Distribution :

Darry Cowl : Antoine Peyralout, livreur 
Béatrice Altariba : Popeline, fille de la couturière 
Pierre Mondy : Un gendarme 
Roger Carel : Un paysan 
Maurice Gardett : Maurice Gardett, Le speaker 
Jacques Thébault : un copain de Jean-Claude 
Simone Jarnac 
Christian Nohel : un ami de Jean-Claude 
Jean Ozenne : Gérard Ducottait, un voyageur 
Pierre Doris : Un voyageur à la deux chevaux 
Jean-Pierre Lorrain 
Jacques Hilling : l'entraineur du club 
Clo D'Alban 
Lucie Thiebaut 
Edmond Verva 
Miguel Gamy 
Jacques Moreau 
Jean-Pierre Pascal 
Chantal Gozzi 
Les Whisky Bros : eux-mêmes 
Christiane Muller : la fille de la bande à Jean - Claude 
Alain Bouvette : Un soigneur 
Bob Ingarao : Boulet-de-canon 
Mario David : Dabek, le gardien de but 
Robert Arnoux : Le dirigeant 
Grégoire Aslan : Mouillefarine (le boulanger) 
Jean-Claude Brialy : Jean-Claude 
Sylvain Levignac : Le marié 
René Hell : le vieux paysan gateur -à confirmer- ( non crédité ) 
Jess Hahn

Un extrait Vidéo    Ouvrir le lien Hypertexte

Enregistrement :     DVD.47.F.


      


Top  

Nombre de visiteurs
Actuellement : 6
Aujourdhui : 112
Ce mois : 6 565
depuis le 24/11/10 : 835 741

joomla statistics

View My Stats