Le Môme - Un Film de Alain Corneau - 1986 - Avec Richard Anconina


Recherche Google
Champ de recherche ci-dessus - Search field above - Commandes et Astuces de Google  Envoyer un mail  

Des centaines d'extraits vidéos à ne pas manquer...
X

Channel - YouTube Playlist - YouTube  Channel - Dailymotion  Playlist - Dailymotion

La Liste des Artistes et des Musiciens    La Liste des Films    Rechercher des titres de Films
Music Player - Cinéma

Music Player - Lecteur de Musique



Besoin de parler et de se sentir un peu moins seul : 01.78.52.91.40 - 24h/24

















         "Translation"  "Astuce"       Un extrait vidéo de ce film  Nuages de mots-clés     

Les liens et les images du tableau ci-dessous s'ouvrent dans une nouvelle fenêtre (sauf l'affiche du film qui vous dirige vers un extrait vidéo)





Le Môme

        

Vous pouvez bookmarquer la page en survolant    

Le Môme 

1986 - France - Drame - 1h45 

Réalisation : Alain Corneau 

Date de sortie : 20 Août 1986

L'histoire de "Le Môme" 

Derrière les bureaux d'un Commissariat de Police, les policiers ont
parfois une apparence juvénile, blue jeans et cheveux longs. Ceci ne
les empêche pas d'être de bons policiers. L'un d'entre eux, Willie, a
le coeur transpercé d'une flèche d'amour... 

Résumé :

On ne l'aime pas beaucoup Willie. Il faut dire que ses méthodes sont un
peu particulières. Trop individualistes d'abord. Expéditives aussi.
Et les copains de la brigade trouvent que le boulot en prend un coup.
Cette affaire, Willie a voulu la terminer seul. Il a surpris les
deux "Marseillais" à leur hôtel. En pleine détente. Mais la came était là.
La fille aussi. Il a saisi les quatre. Confié les passeurs à ses
collègues furieux d'avoir été prévenus trop tard. Grincheux parce que
le résultat n'est pas fameux: les gros bonnets courent toujours. Mais
Willie a des idées plein la tête. La première c'est Jo, cette fille paumée
qu'il a déjà bien bousculée. Agressive, hagarde; pas nette.
La preuve: aussitôt relâchée, elle va se faire récupérer par deux types
friqués dans leur grosse voiture. Les frères Charkis, deux "Libanais" à
suivre, lui dit Roger, son seul ami. Willie suit. Jo, cette nuit, est entre
les mains de Darmines, quelqu'un qui brasse gros. Et louche. Louches aussi
sont ses rapports avec la fille. Willie, pour l'avoir vu, s'est fait
d'ailleurs bien amocher. Mais il persiste bien que mis à pied. Renvoie
l'ascenseur. Et Charki Michel se fait piéger. Willie prend Jo et
la perd: pendant la nuit, elle a téléphoné. Il la retrouve en train de
se faire tabasser par "son" Michel qui, à Darmines, veut l'envoyer.
Cette fois, elle se laisse emmener. C'est les hôtels, une boîte, car Jo a
besoin de danser. Pris en chasse, ils chassent aussi. Darmines, coincé, lui
a tout avoué. Willie trouve les armes dans l'entrepôt. C'est l'hallali
qu'il va sonner. Des idées plein la tête, Willie, des vilains souvenirs.
Des cris, des coups, du sang, sa mère tombée un pistolet qu'il prend, pour
tuer. Et c'est la course avec au bout le bon Roger. Cette nuit c'est le
bazooka qu'il fait cracher. Une dernière course avec au bout les bras de
Roger, qui, pour le sauver, vient de le donner.

Générique technique :

Réalisateur : Alain Corneau  
Scénario : Christian Clavier  
Scénario : Alain Corneau  
Dialoguiste : Christian Clavier  
Société de production : Orly Films  
Société de production : Sara Films (Paris)  
Producteur : Alain Sarde  
Directeur de production : Jean-Claude Bourlat  
Directeur de production : Fathia Zmouli  
Distributeur d'origine : AMLF (Paris)  
Directeur de la photographie : Jean-Francis Gondre  
Ingénieur du son : Dominique Levert  
Compositeur de la musique : Otis Redding  
Décorateur : Patrice Renault-Ferrari  
Assistant-réalisateur : Frédéric Blum  
Assistant-réalisateur : Philippe Chapus  
Assistant-réalisateur : Eric Lebel  
Monteur : Marie-Josèphe Yoyotte 

Générique artistique :

Richard Anconina : (Willie) 
Ambre : (Jo) 
Michel Duchaussoy : (Darmines) 
Yan Epstein (Michel Charki) 
Thierry de Carbonnières : (Jean-Pierre Charki) 
David Martin  
Jean-Claude Adelin : (Battista) 
Dominique Bernard : (père) 
Marc Brunel : (Roger) 
Kamel Cherif : (Le Tunisien) 
Harry Cleven : (patron) 
Olivier Cruveiller  
Olivier Debray  
Eric Denize  
Valli Eshler  
Anna Gaylor : (mère) 
Kathy Kriegel : (fille blonde) 
Gérard Manzetti : (frère) 
Georges Montillier : (René) 
Alain Moussay : (Paul) 
Olivier Pajot  
Patrick Pérez : (Carli) 
Frédérique Romano  
Sarkis  
Marc Schaison  
Frédéric Wizmane : (Willie jeune)

Un extrait Vidéo    Ouvrir le lien Hypertexte

Enregistrement :     DVD.46.L.


      


Top  

Nombre de visiteurs
Actuellement : 5
Aujourdhui : 257
Ce mois : 11 295
depuis le 24/11/10 : 792 650

joomla statistics

View My Stats