Le Jour où la Terre s'arrêta - Un Film de Robert Wise - 1951 - Science-fiction


Recherche Google
Champ de recherche ci-dessus - Search field above - Commandes et Astuces de Google  Envoyer un mail  

Des centaines d'extraits vidéos à ne pas manquer...
X

Channel - YouTube Playlist - YouTube  Channel - Dailymotion  Playlist - Dailymotion

La Liste des Artistes et des Musiciens    La Liste des Films Music Player - Cinéma

Music Player - Lecteur de Musique



Besoin de parler et de se sentir un peu moins seul : 01.78.52.91.40 - 24h/24

















         "Translation"  "Astuce"       Un extrait vidéo de ce film  Nuages de mots-clés     

Les liens et les images du tableau ci-dessous s'ouvrent dans une nouvelle fenêtre (sauf l'affiche du film qui vous dirige vers un extrait vidéo)





Le Jour où la Terre s'arrêta

  

Vous pouvez bookmarquer la page en survolant    

Le Jour où la Terre s'arrêta

(The Day the Earth Stood Still) est un film américain
réalisé par Robert Wise, sorti en 1951.

Fiche technique

Titre : Le jour où la terre s'arrêta 
Titre original : The Day the Earth Stood Still 
Réalisation : Robert Wise 
Scénario : Edmund H. North 
Musique : Bernard Herrmann 
Production : Julian Blaustein 
Costumes : Perkins Bailey 
Pays d'origine : États-Unis 
Format : Noir et blanc - 1,37:1 - mono - 35 mm 
Genre : Science-fiction 
Durée : 90 minutes 
Date de sortie : 28 septembre 1951 (USA) 

Distribution

Michael Rennie : Klaatu/Carpenter 
Patricia Neal : Helen Benson 
Hugh Marlowe : Tom Stevens 
Sam Jaffe : Prof. Jacob Barnhardt 
Billy Gray : Bobby Benson 
Frances Bavier : Mrs. Barley 
Lock Martin : Gort 
Elmer Davis : lui-même 
H.V. Kaltenborn : lui-même 
Drew Pearson : lui-même

Synopsis:

Un mystérieux engin volant à une vitesse incroyable
est entré dans l'atmosphère terrestre, parcourant de
nombreux continents, et finit par atterrir dans un parc
de Washington aux États-Unis.

Un extra-terrestre descend de la soucoupe et demande à
rencontrer le chef terrien. Des militaires soupçonneux
lui tirent dessus, alors qu'il s'apprête à présenter un
cadeau pour le Président. L'extra-terrestre, un être
ressemblant trait pour trait aux Terriens, est blessé.
Un robot descend alors de la soucoupe et détruit toutes
les armes à l'aide d'un rayon.

Klaatu, l'extra-terrestre est quant à lui emmené dans un
hôpital pour y être soigné. Vite rétabli, à la stupeur des
médecins, il décide d'employer des méthodes plus
démonstratives pour montrer sa supériorité et espérer
rencontrer les grands responsables de la Terre pour leur
transmettre le message dont il est porteur. Pour cela, il
va devenir un humain comme les autres et côtoyer les Terriens
de plus près.

Sur les conseils d'un professeur, ressemblant à
Albert Einstein, dont il est devenu l'ami, il va arrêter
toute énergie sur Terre pendant une demi-heure
(sauf les hôpitaux, les avions )... Sa démonstration a été
convaincante, mais il est maintenant recherché activement par
la police et les militaires, qui vont finir par le tuer. Son
robot Gort viendra à son secours et lui redonnera la vie, juste
à temps pour lui permettre de délivrer son message de paix aux
habitants de la Terre, qu'il met en garde contre l'utilisation
de la puissance atomique et les risques que la Terre peut faire
encourir à l'équilibre précieux de tout l'Univers.

Commentaires

Ce film est l'un des premiers, à contre-courant total
avec son époque, à mettre en scène un extraterrestre venu
avec des intentions pacifiques. Demande du public en effets
spéciaux (nommés alors plus simplement « truquages ») oblige, un
malentendu venant d'une initiative catastrophique d'un soldat
déclenchera une destruction sauvage des armes terriennes par un
robot invulnérable. Le film se termine bien : malgré sa puissance
le robot ne détruira pas la Terre car Klaatu a appris a apprécier
les humains.

Période McCarthyste

Au début des années 1950, alors que la Guerre Froide entre les
Etats-Unis et l'Union Soviétique stalinienne bat son plein, le
sénateur McCarthy entreprend une chasse aux sorcières visant à
exclure du système médiatique (cinéma, presse, TV, radio...) toute
personne soupçonnée d'"activités anti-américaines", c'est-à-dire de
sympathie avérée ou supposée pour le communisme et donc pour l'Union
Soviétique. Cette dernière a réussi à se doter de la bombe atomique
en 1949 et, même si elle ne dispose pas encore de vecteurs
suffisamment performants pour menacer concrètement le territoire
américain, il est clair pour tout le monde que le danger viendra du
ciel : avions ou missiles... ou nouvelles armes. Tout Objet Volant
Non Identifié peut donc être une nouvelle arme soviétique ou une arme
secrète de services américains.

Autour du film

Ringo Starr utilisera les décors du film pour la couverture de son
album Goodnight Vienna.

On trouve des références à la phrase « Klaatu barada nikto » dans
Tron , L'Armée des ténèbres. ainsi que dans la guerre des étoiles

Le groupe La curiosité tua le chat utilise l'une des phrases
emblématiques du film dans sa chanson System
(librement écoutable sur Jamendo).

Ce film fait partie des nombreuses références de la chanson
d'introduction du Rocky Horror Picture Show: "Double feature".

Un extrait Vidéo    Ouvrir le lien Hypertexte

Enregistrement :     DVD.36.Q.


      


Top  

Nombre de visiteurs
Actuellement : 9
Aujourdhui : 125
Ce mois : 9 304
depuis le 24/11/10 : 775 755

joomla statistics

View My Stats