La solitude du coureur de fond - Un Film de Tony Richardson - 1962 - Avec Tom Courtenay


Recherche Google
Champ de recherche ci-dessus - Search field above - Commandes et Astuces de Google  Envoyer un mail  

Des centaines d'extraits vidéos à ne pas manquer...
X

Channel - YouTube Playlist - YouTube  Channel - Dailymotion  Playlist - Dailymotion

La Liste des Artistes et des Musiciens    La Liste des Films Music Player - Cinéma

Music Player - Lecteur de Musique



Besoin de parler et de se sentir un peu moins seul : 01.78.52.91.40 - 24h/24

















         "Translation"  "Astuce"       Un extrait vidéo de ce film  Nuages de mots-clés     

Les liens et les images du tableau ci-dessous s'ouvrent dans une nouvelle fenêtre (sauf l'affiche du film qui vous dirige vers un extrait vidéo)





La solitude du coureur de fond

  

Vous pouvez bookmarquer la page en survolant    

LA SOLITUDE DU COUREUR DE FOND

(1962 - THE LONELINESS OF THE LONG DISTANCE RUNNER)

Genre : Drame - Durée : 1:44:00

Pays : Royaume-Uni - Noir et Blanc.

Version originale sous-titrée
  
De Tony Richardson

Fiche technique:

Titre : La Solitude du coureur de fond 
Titre original : The Loneliness of the Long Distance Runner 
Réalisation : Tony Richardson 
Scénario : Alan Sillitoe d’après sa nouvelle éponyme 
Musique : John Addison 
Directeur de la photographie : Walter Lassally 
Cadreur : Desmond Davis 
Assistant-réalisateur : Basil Rayburn 
Ingénieurs du son : Stephen Dalby, Norman Bolland 
Directeur artistique : Ted Marshall 
Décorateur : Ralph W. Brinton 
Costumière : Sophie Devine 
Maquilleur : Jimmy Evans 
Coiffeur : Bobbie Smith 
Monteur : Antony Gibbs 
Pays d’origine : Royaume-Uni 
Producteur : Tony Richardson 
Producteur superviseur : Leigh Aman
Producteur associé : Michael Holden 
Producteur exécutif : Alan Kaplan 
Directeur de production : Robert Sterne 
Société de production : Woodfall Film Productions (Royaume-Uni) 
Société de distribution d'origine : British Lion-Columbia 
Tournage extérieur au Royaume-Uni : 
Camber (Sussex de l'Est) 
Claygate (Surrey) 
Nottingham (Nottinghamshire) 
Skegness (Lincolnshire) 
Format : Noir et blanc — 1.66:1 — Son monophonique (Westrex Recording System) — 35 mm 
Genre : Drame 
Durée  : 104 minutes 
Dates de sortie : 
21 septembre 1962 au  Royaume-Uni 
8 octobre 1962 aux  États-Unis   


Distribution :

Tom Courtenay : Colin Smith 
Michael Redgrave : Ruxton Towers, le directeur du centre 
Alec McCowen : Brown, le majordome 
James Fox : Gunthorpe, le coureur de l’école Ranley 
Frank Finlay : l’employé des réservations 
Avis Bunnage : Madame Smith 
James Bolam : Mike 
Joe Robinson : Roach
Dervis Ward : le détective 
Topsy Jane : Audrey 
Julia Foster : Gladys 
John Brooking : Green 
John Bull : Ronalds 
James Cairncross : Monsieur Jones 
Peter Duguid : le docteur 


L'histoire complète:

Seul dans le froid vif du petit matin, Colin
Smith, pensionnaire d'un centre d'éducation surveillée
à Borstal, s'entraîne pour un " cross-country " qui doit
opposer son école à celle des jeunes gens riches de Ranleigh.
Le directeur du centre, homme paternaliste et ambitieux, voit
en Smith l'occasion d'un succès de prestige pour l'école de
Borstal. Mais Smith se méfie : le directeur représente pour
lui l'image d'une société qu'il déteste, qui voudrait le
récupérer et le neutraliser dans le conformisme. 

Tandis,qu'il halète dans le paysage hivernal, il se
souvient : les ruelles tristes de sa jeunesse, la baraque
préfabriquée dans laquelle vivait sa famille, sa mère sortant
avec des amis de rencontre, les 5000 livres reçues lors du décès
de son père, la télé plus divertissante lorsqu'on coupait le
son, le merveilleux weekend passé avec sa petite amie Audrey, le
vol par effraction et son arrestation sous une pluie
torrentielle... Le jour de la grande course est arrivé.
En fin de parcours, Smith est nettement en tête. Le directeur
savoure déjà son triomphe personnel. Mais le coureur s'arrête
pile, et bravant avec insolence la société décorée et
galonnée, laisse son rival Gunthorpe le dépasser. Colin Smith
tient sa propre victoire. Après la course perdue, il restera dans
le rang. Brimé, certes, mais libéré...

Distinctions :

1963 :

Prix BAFTA d’un nouveau comédien dans un premier rôle pour Tom Courtenay 
 
1963 :

Festival Internacional de Cine de Mar del Plata (Argentine), Prix
du meilleur acteur pour Tom Courtenay 

Un extrait Vidéo    Ouvrir le lien Hypertexte

Enregistrement :     DVD.36.X.


      


Top  

Nombre de visiteurs
Actuellement : 6
Aujourdhui : 15
Ce mois : 9 194
depuis le 24/11/10 : 775 645

joomla statistics

View My Stats