Affreux, sales et méchants - Un Film d'Ettore Scola - 1976 - Avec Nino Manfredi


Recherche Google
Champ de recherche ci-dessus - Search field above - Commandes et Astuces de Google  Envoyer un mail  

Des centaines d'extraits vidéos à ne pas manquer...
X

Channel - YouTube Playlist - YouTube  Channel - Dailymotion  Playlist - Dailymotion

La Liste des Artistes et des Musiciens    La Liste des Films    Rechercher des titres de Films
Music Player - Cinéma

Music Player - Lecteur de Musique



Besoin de parler et de se sentir un peu moins seul : 01.78.52.91.40 - 24h/24

















         "Translation"  "Astuce"       Un extrait vidéo de ce film  Nuages de mots-clés     

Les liens et les images du tableau ci-dessous s'ouvrent dans une nouvelle fenêtre (sauf l'affiche du film qui vous dirige vers un extrait vidéo)





Affreux, sales et méchants

        

Vous pouvez bookmarquer la page en survolant    

Affreux, Sales et Méchants

Titre Original : Brutti sporchi e cattivi 

Sortie pays d'origine : 23 septembre 1976 • Pays : Italie

Sortie en salles en France : 15 décembre 1976

Durée : 1:55:00

La comédie dramatique Affreux, sales et méchants (Brutti, sporchi e cattivi) est
un film italien de 1976, réalisé par Ettore Scola. Lors de la 29ème édition du
Festival de Cannes, il remporte le prix de la mise en scène.

Synopsis :

Le film raconte la vie quotidienne d'une famille dysfonctionnelle dans un
bidonville de Rome, durant les années 1960. Une vingtaine de personnes — incluant
les parents, les enfants, les conjoints, les amants, les neveux et la
grand-mère — habitent sous le même toit, dans un taudis pouilleux.
Le patriarche borgne, Giacinto Mazzatella (Nino Manfredi), un homme
tyrannique, avare et sans vergogne, traite sa famille et ses proches comme du
bétail. Il possède un magot d'un million de lires, reçues en dédommagement après
avoir perdu l'usage d'un œil. Il est obsédé par la crainte qu'un de ses proches
puisse lui dérober cette somme. Amoureux d'une prostituée, il commence à dépenser
son argent avec elle, et l'invite même à venir habiter chez lui, ce qui attise
la colère de sa femme. Celle-ci, pour laver l'affront, organise avec toute la
famille l'assassinat de Giacinto...

Réalisation : Ettore Scola  
 
Ecriture :
  
Sergio Citti   ..........  dialogues 
Ruggero Maccari   ..........  auteur 
Ettore Scola   ..........  auteur 
 
Production :
  
Romano Dandi   ..........  producteur associé 
Carlo Ponti   ..........  producteur 
 
Montage :  Raimondo Crociani  
 
Photographie : Dario Di Palma  
 
Musique :  Armando Trovajoli  
 
Costumes : Danda Ortona  
 
Décors :  Jean Robert Marquis  
 
Maquillage/coiffure :
  
Adalgisa Favella   ..........  styliste coiffure 
Franco Freda   ..........  maquillage 
 
Chef décoration : Luciano Ricceri - Franco Velchi  
 
Assistant réalisation :  
    
Silvio Ferri   ..........  assistant réalisateur 
Marco Pettini   ..........  assistant réalisateur 
Giorgio Scotton   ..........  assistant réalisateur 
 
Son :
  
Luciano Anzellotti   ..........  monteur effets son 
Franco Bassi   ..........  mixeur 
Carlo Palmieri  
Marcello Prando   ..........  assistant doublage 
Armando Tarzia   ..........  mixeur 
Manlio Urbani   ..........  perchman 
 
Effets spéciaux : Fratelli Ascani  
 
Musique non-originale :  Giuseppe Verdi  
 
Direction de production :
  
Luigi Anastasi   ..........  directeur de production

Production :

Le film fut presque entièrement tourné à Rome, dans le quartier de
Monte Ciocci, d'où l'on aperçoit la coupole de la basilique Saint-Pierre.
Cette zone fut véritablement occupée, jusqu'en 1977, par des taudis habités
par des chômeurs et par des ouvriers travaillant dans les chantiers des
quartiers voisins. Dans un premier temps, Ettore Scola comptait faire un
documentaire sur ces bidonvilles et leurs habitants. Il décida plutôt d'aborder
le sujet sous forme d'une fiction de comédie.

Le film devait débuter par une préface, écrite et lue par Pier Paolo Pasolini.
Celui-ci devait y décrire la transformation du sous-prolétariat au contact de
la société de consommation durant la période qui sépare les films Accattone et
Mamma Roma (réalisés en 1962) d'Affreux, sales et méchants. Pasolini fut
assassiné avant d'avoir pu écrire cette préface.

Distribution :

À part Nino Manfredi, acteur reconnu, la distribution est presque
essentiellement composée d'acteurs débutants ou non-professionnels.

Nino Manfredi : Giacinto Mazzatella (voix française Jacques Deschamps) 
Linda Moretti : Matilde Mazzatella 
Francesco Annibaldi : Domizio 
Ettore Garofalo : Camillo 
(en) Franco Merli : Fernando 
Maria Bosco : Gaetana 
Maria Luisa Santella : Iside 
Giselda Castrini : Lisetta 
Alfredo D'Ippolito : Plinio 
Giancarlo Fanelli : Paride 
Marina Fasoli : Maria Libera 
Marco Marsili : Marce 
Linda Moretti : Matilde 
Luciano Pagliuca  : Romolo 
Giuseppe Paravati : Tato 
Silvani Priori  : La femme de Paride 
Giovanni Rovini : Sœur Antonecchia 
Adriana Russo : Dora 
Mario Santella : Adolfo 
Marcella Battisti : Marcella Celhoio 
Francesco Crescimone : Le commissaire 
Beryl Cunningham : Baraccata Negra 
Silvia Ferluga : Maga 
Zoe Incrocci : Madre Tommasina 
Franco Marino : Père Santandrea 
Marcella Michelangeli : l'employée de la Poste 
Clarisse Monaco : Tommasina 
Aristide Piersanti : Cesaretto 
Assunta Stacconi: Assunta Celhoio 
Ennio Antonelli : Oste

Un extrait Vidéo    Ouvrir le lien Hypertexte

Enregistrement :     DVD.46.U.


      


Top  

Nombre de visiteurs
Actuellement : 16
Aujourdhui : 83
Ce mois : 5 954
depuis le 24/11/10 : 835 130

joomla statistics

View My Stats