Accattone - Un Film de P.P. Pasolini - 1961 - Avec Franco Citti


Recherche Google
Champ de recherche ci-dessus - Search field above - Commandes et Astuces de Google  Envoyer un mail  

Des centaines d'extraits vidéos à ne pas manquer...
X

Channel - YouTube Playlist - YouTube  Channel - Dailymotion  Playlist - Dailymotion

La Liste des Artistes et des Musiciens    La Liste des Films    Rechercher des titres de Films
Music Player - Cinéma

Music Player - Lecteur de Musique



Besoin de parler et de se sentir un peu moins seul : 01.78.52.91.40 - 24h/24

















         "Translation"  "Astuce"       Un extrait vidéo de ce film  Nuages de mots-clés     

Les liens et les images du tableau ci-dessous s'ouvrent dans une nouvelle fenêtre (sauf l'affiche du film qui vous dirige vers un extrait vidéo)





Accattone

      
      

            

Vous pouvez bookmarquer la page en survolant    

Accattone

Accattone est un film italien réalisé par Pier Paolo Pasolini et
sorti en 1962. Il s'agit du premier film de l'artiste.

Synopsis :

Accattone (mendiant en italien) est un petit proxénète de banlieue
qui fait travailler Maddalena. Ils vivent plus ou moins chez
Nannina, la femme de Cicio, l'ancien souteneur de Maddalena qui a
été dénoncé et purge une peine en prison. Un jour arrivent des amis
de Cicio qui viennent régler un compte avec Accattone et Maddalena.
Ils font boire Accattone puis emmènent Maddalena qu'ils frappent et
abandonnent. Celle-ci se retrouve entre les mains de la police et
Accattone par conséquent sans gagne-pain. Celui-ci traîne sans
argent, essaye d'en trouver en allant voir son ancienne femme
qu'il avait abandonnée avec son enfant. Son ancienne femme le
rejette, et sa famille le met dehors. Peu avant, il avait croisé
Stella, une jeune fille pure et naïve. Lorsqu'il la
recroisera, Accattone entreprendra de la séduire pour l'amener
à se prostituer. Maddalena apprenant qu'Accatone a une nouvelle
protégée décide, par vengeance, de le dénoncer. Mais Accattone
séduit par la pureté de Stella ne parvient plus à être le proxénète
qu'il était…

Fiche technique :

Titre : Accattone 
Réalisation et Scénario : Pier Paolo Pasolini 
Collaboration aux dialogues : Sergio Citti 
Assistants réalisateurs : Leopoldo Savona et Bernardo Bertolucci 
Genre : Drame 
Musique : Jean-Sébastien Bach 
Décors : Flavio Mogherini 
Photo : Tonino Delli Colli 
Son : Luigi Puri 
Montage : Nino Baragli 
Film italien 
Durée : 115 minutes (1h55) - Noir et Blanc
Version Originale sous-titrée 
Sortie : 1962 au Festival de Karlovy-Vary 

Distribution :

Franco Citti : Accattone 
Franca Pasut : Stella 
Roberto Scaringella : Cartagine 
Silvana Corsini : Maddalena 
Paola Guidi : Ascenza 
Adriana Asti : Amore 
Mario Cipriani : Balilla 
Piero Morgia : Pio 
Polidor : Le fossoyeur 
Danilo Alleva : Iaio 
Elsa Morante : une détenue 
Gabriele Baldini (non crédité) : l'intellectuel 
Luciano Conti : Il Moicano 
Luciano Gonini : Pide d'Oro 
Renato Capogna : Il Capogna 
Adriano Mazelli : le client de Amore 
Mario Catiglione, Dino Frondi, Tommaso Nuevo : amis de Cartagine 
Romolo Orazzi : le beau père d'Accatone 
Silvio Citti : Sabino 
Adriana Monetta : Margheritona 
Giovanni Orgitano : Lo Scucchia 
Sergio Citti : un serveur 
Massimo Cacciafeste : parent d'Accatone

PASOLINI, POÈTE ET PROPHÈTE :
  
C'est le tout premier long-métrage que l'écrivain et poète Pasolini
tourne à 40 ans (son assistant, Bertolucci, en avait 20), et il
signe d'entrée de jeu une oeuvre majeure, dont la force brute fut
comparée en Italie à l'impact d' "À bout de souffle" au niveau du
cinéma français. On y retrouve sa tendresse viscérale pour tous les
marginaux qui résistent aux valeurs petites-bourgeoises de la
nouvelle "société de consommation", qu'il n'aura de cesse de fustiger
dans ses films à venir comme dans ses ouvrages les plus connus.
(Il faut absolument lire les fameux "Ecrits corsaires", plus
actuels que jamais !). À noter : l'erreur courante qui consiste en
France à écrire "Accatone" au lieu d' "Accattone", soit le sobriquet
du personnage principal (littéralement "le mendiant", "l'indigent") qui
donne son nom au titre original italien.

Un extrait Vidéo    Ouvrir le lien Hypertexte

Enregistrement :     DVD.37.X.


      


Top  

Nombre de visiteurs
Actuellement : 12
Aujourdhui : 26
Ce mois : 9 125
depuis le 24/11/10 : 857 561

joomla statistics

View My Stats