Predator - Film de John McTiernan (1987) Avec Arnold Schwarzenegger

Logo Amazon

Les liens chargés, vous pouvez les consulter sur Amazon    Once the links loaded, you may consult them on Amazon

Amazon Prime  Amazon Music Unlimited  Prime Video  Prime Jeunes  Amazon Business  Livres Audio Audible




Recherche Google
Champ de recherche ci-dessus - Search field above - Commandes et Astuces de Google  Envoyer un mail  

Des centaines d'extraits vidéos à ne pas manquer...
X

Channel - YouTube Playlist - YouTube  Channel - Dailymotion  Playlist - Dailymotion

La Liste des Artistes et des Musiciens    La Liste des Films    Rechercher des titres de Films  Nous sommes le 11-12-2018 et il est 01:53
Music Player - Cinéma

Music Player - Lecteur de Musique Des partitions à écouter Les Puces de Paris Saint-Ouen




Besoin de parler et de se sentir un peu moins seul : 01.78.52.91.40 - 24h/24

Merci de m'écrire à l'adresse mail suivante : maxime6027@hotmail.com  Les commandes de Google  Addiction

Merci de laisser un commentaire  Please, let your comment  Les sorties cinéma de la semaine

Menu du Site















Merci de patienter un peu   "Translation"  "Commandes de Google"   Powered by  MyPagerank.Net   Un extrait vidéo de ce film    Vers la fiche film  Nuages de mots-clés  Flux RSS

Bookmark and Share     Vous pouvez bookmarquer la page en survolant

Titre du Film:     Predator

Predator

Année : 1987

Origine : Amérique

Titre original : Predator

Réalisation: John McTiernan

Scénario: Jim Thomas, John Thomas

Images : Donald McAlpine

Musique : Alan Silvestri

Genre : Aventures

Durée : 104 min.

Les acteurs :

·         Arnold Schwarzenegger (Dutch)

·         Carl Weathers (Dillon)

·         Elpidia Carrillo (Anna)

·         Bill Duke (Mac)

·         Jesse Ventura (Blain)

·         Sonny Landham (Billy)

·         Richard Chaves (Poncho)

·         R.G. Amstrong (Général Phillips)

·         Shane Black (Hawkins)

·         Kevin Peter Hall (Predator)

                Résumé

La Major Dutch Schaeffer est un homme d'action, un soldat d'élite qui a combattu sous toutes les latitudes, à la tête d'un commando spécialisé dans les missions à haut risque. Il brille à la fois par son courage, son autorité, son sens du terrain, ses réflexes et qualités de planificateur. Sa carrière est une succession de coups d'éclat, réalisés avec un brio et un sang-froid exemplaires. Dutch et ses hommes sont envoyés en Amérique Latine pour sauver trois hommes, otages de la guerilla. Largués dans la jungle, ils exécutent sans accroc la première partie de leur mission, et s'apprêtent à se replier lorsqu'ils découvrent les corps, étripés et atrocement mutilés, des trois prisonniers. Troublés par la sauvagerie de ces meurtres, ils s'interrogent sur leur auteur : quel homme traiterait ainsi ses semblables ? Bientôt, ils sentent rôder autour d'eux l'ennemi : une créature invisible, féroce, silencieuse, d'une agilité et d'une puissance terrifiantes, qui entreprend de les détruire un à un  - le "Predator".

   

Science-fiction

Réalisation : John Mctiernan

Distribution : Arnold Schwarzenegger, Carl Weathers, Bill Duke, Elpidia Carillo

Etats-Unis

Durée 107'

1987

Couleurs

L'histoire :

Dutch Schaeffer, soldat d'élite, se voit confier un commando chargé de délivrer un groupe de civils américains prisonniers de guérilleros en Amérique Centrale. Largués en hélicoptère dans un jungle hostile, Dutch et ses hommes découvrent des corps de soldats écorchés vifs...

Mélange efficace d'action et de science-fiction, "Predator" fut un grand succès des années 1980 qui lança la carrière du réalisateur John McTiernan ("Piège de cristal").

Date de sortie : 19 Août 1987

Scénariste

 

Jim Thomas

John Thomas

Producteur

 

John Davis

Lawrence Gordon

Joel Silver

 

 

Compositeur

 

Alan Silvestri

 

Directeur de la photographie

 

Donald McAlpine

 

Producteur exécutif

 

Laurence Pereira

Jim Thomas

 

Producteur associé

 

Beau Marks

John Vallone

 

PREDATOR

Critiques :

Après la disparition d'une équipe de marines dans une jungle amazonienne, une équipe de secours est envoyée sur place pour tenter de récupérer les membres du bataillon de marines, ainsi que d'éminents politiciens. Mais lorsque l'équipe du major Dutch (Arnold Schwarzenegger) arrive sur les lieux du crash de l'hélicoptère, l'unité spéciale découvre des cadavres atrocement mutilés. Une force invisible va alors s'attaquer à l'unité et les décimer un par un...

La carrière de John Mc Tiernan débute en 1986 avec la sortie de son premier film, Nomads. Pas une franche réussite mais un début prometteur. Lorsqu'il lâche en 1987 son Predator, le succès est tout de suite au rendez-vous.

Il faut dire que le film de Mc Tiernan est sacrément efficace. Le réalisateur ne fait pas dans la dentelle et ne lésine pas sur les séquences fortes (voir le débarquement de l'unité dans le petit village des résistants). Mc Tiernan ne s'est pas trompé en casant Arnold Schwarzenegger dans le rôle du major Dutch. Arnold avait déjà à son actif des rôles solides : Conan Le Barbare (John Milius/1982), The Terminator (James Cameron/1984), Commando (Mark L. Lester/1985). Dans Predator, il est parfaitement dans son élement et incarne à la perfection le militaire droit, honnête, luttant dans un premier temps pour sauver ses pairs avant de lutter pour sa propre survie face à un redoutable adversaire...

L'un des grands atouts du métrage réside dans la créature qu'il nous présente. Si, dans un premier temps, ses apparitions se font discrètes, au fur et à mesure que l'intrigue progresse, sa présence à l'écran prend de l'ampleur. Le spectateur s'intéresse alors de plus en plus aux origines de cette créature. C'est alors que le spectateur attend la "révélation finale", à savoir d'où vient ce monstre et quelles sont les raisons qui le poussent à tuer ? Je n'en dirai pas davantage car si vous n'avez pas vu le film, je ne voudrais pas vous gâcher tout le plaisir.

Evoquons à présent quelques instants les effets spéciaux du film. Si l'on s'attarde au casting du film au niveau des "Special Effects", on retrouve quelques "grands" de la profession : Howard Berger et Robert Kurtzman de chez KNB Effects Group (Le jour des morts-vivants, Evil Dead II, Une Nuit en Enfer entre autres), Screaming Mad George (Society, Re-Animator II, Faust) un fidèle du réalisateur Brian Yuzna... C'est à ces personnes que l'on doit la créature du film, avec son look un peu "rasta", ses armes "high-tech" et sa combinaison originale. On retrouve également Joel Hynek au poste de superviseur des effets spéciaux visuels. A noter que ce dernier à travailler sur Predator II, Judge Dredd, L'Effaceur, Le 13ième Guerrier ou encore Rollerball et xXx. Des effets spéciaux globalement soignés et de bonne facture.

Mais le film ne se résume pas à un jeu du chat et de la souris entre des marines et une créature féroce. On peut également voir le film comme une réflexion sur l'homme. A ce titre, un passage assez significatif est celui de la préparation au combat de Dutch, après sa première confrontation (et défaite) contre le prédateur. Le major Dutch se retrouve sans armes face à un enemi qui n'est pas en reste de ce côté-là. Dutch va devoir retrouver un certain côté primitif (celui de l'homme) et se servir de ce que la nature veut bien lui mettre à disposition pour vaincre le démon tapit dans la forêt, et se fabriquer un nouvel arsenal pour venir à bout de la créature. Une créature qui, finalement, se séparera de ses armes pour un combat "mano à mano" de toute beauté...

Un autre aspect intéressant du film se situe au niveau de la réalisation, et plus particulièrement des plans de la jungle. John Mc Tiernan filme cet environnement naturel comme aucun autre avant lui. La forêt devient un personnage à part entière dans le film dans le sens où elle intervient de manière implicite. En effet, elle "couvre" la créature. Cette dernière utilise la forêt comme terrain de chasse mais aussi comme cachette. John Mc Tiernan est aussi à l'aise dans les séquences d'exposition que dans les pures séquences d'action. Le réalisateur joue également beaucoup dans la première partie du film avec la "thermo-vision" du prédateur de manière très efficace.
Sans oublier la partition du compositeur Alan Silvestri. La musique est tout simplement sublime et colle parfaitement à l'action et au décor du film. Alan Silvestri, à qui l'on doit également la musique et le thème reconnaissable entre mille de la trilogie des Retour vers le futur de Robert Zemeckis...

Au final, nous avons là un excellent film d'action/SF qui a acquis un statut de film culte pour certains. Sans nul doute l'un des meilleurs films de Schwarzie et de Mc Tiernan. Un must !

 

    

  

Un extrait Vidéo            Ouvrir le lien Hypertexte

Enregistrement :    DVD.15.P.


Tout en bas     Top


Top  

joomla statistics

View My Stats