Parlons femmes - Comédie d'Ettore Scola (1964) Avec Antonella Lualdi




Recherche Google
Champ de recherche ci-dessus - Search field above - Commandes et Astuces de Google  Envoyer un mail  

Des centaines d'extraits vidéos à ne pas manquer...
X

Channel - YouTube Playlist - YouTube  Channel - Dailymotion  Playlist - Dailymotion

La Liste des Artistes et des Musiciens    La Liste des Films Music Player - Cinéma

Music Player - Lecteur de Musique



Besoin de parler et de se sentir un peu moins seul : 01.78.52.91.40 - 24h/24












Merci de patienter un peu   "Translation"  "Astuce"   Powered by  MyPagerank.Net   Un extrait vidéo de ce film    Vers la fiche film  Nuages de mots-clés  Flux RSS

Bookmark and Share     Vous pouvez bookmarquer la page en survolant

Titre du Film:   Parlons femmes

 PARLONS FEMMES

Réalisateur

Ettore SCOLA

Année

1964

Nationalité

Français, Italien   Extrait vidéo du film Extrait vidéo du film

Genre

Comédie

Durée

1H30

Acteurs principaux

Vittorio GASSMAN, Antonella LUALDI, Giovanna RALLI, Jeanne VALÉRIE

Titre original : Se permettete parliamo di donne

Comédie

Réalisation : Ettore Scola

Distribution :

Vittorio Gassman, Sylva Koscina, Mario Berga

Durée 94'

1964

N&B

Version Française sous-titrée en français.

Réalisateur

Ettore Scola

Scénariste

Ettore Scola

 

Ruggero Maccari

Producteur

Mario Cecchi Gori

L'histoire

Huit histoires et autant de visions de la femme. Vive et drôle, cette suite de sketches s'inscrit dans un genre cher au Cinéma italien. Quant à l'excellent Vittorio Gassman, il interprète huit rôles différents dans cette comédie qui tend vers la satire.

En Italie, huit variations autour des divers visages de la femme.

Suite de huit sketches montrant différents visages de la femme. Même si l'on 'parle' de femmes, le fil conducteur est le protéiforme Adam. Ettore Scola a réalisé ce premier film à épisodes, un sous-genre par excellence de la comédie des années 60, ('avec six bouts de ficelles et huit lires, d'une vulgarité féroce mais très divertissante' selon les souvenirs de Vittorio Gassman). A sa sortie en Italie, Parlons Femmes rencontra un véritable succès auprès du public.

Comme tout grand Cinéma, le Cinéma italien a eu ses particularités. L'une d'elle est le film à sketches, moyen pour les réalisateurs, soit de passer le temps à faire quelques courts-métrages entre deux longs, soit pour les jeunes cinéastes de prouver ce qu'ils valent. C'est le cas ici pour Ettore Scola, qui signe comme premier film un petit bijou.
Les courts-métrages sont de durées très différentes, mais tous vraiment très courts (pas plus de 5 minutes). Aucune concession n'est ici faite sur l'action des histoires qui défilent dans un rythme endiablé, ne laissant aucune chance au spectateur de deviner la chute, ni se préparer à entrer dans le nouvel univers d'une nouvelle histoire.
On assiste par ailleurs à une grande maîtrise de la réalisation, avec des vraies idées de mise en scène, surtout pour ce qui est des plans séquences (l'épisode dans la prison) et des axes de caméras. Impossible de ne pas sentir le futur grand réalisateur dans ces petits films totalement maîtrisés aussi bien au niveau de la narration, de la mise en images que du ton à la fois drôle et cruel.
Et puis, il y a Vittorio Gassman sublime, prenant un plaisir évident à changer de rôle, de caractère, passant du rêveur à l'imbécile, du méchant au crétin. Il est jubilatoire de voir la gamme de jeu de ce comédien extraordinaire qui en un rien de temps réussit à camper chaque personnage. Une vraie leçon d'acteur !

Un extrait Vidéo             Ouvrir le lien Hypertexte

Enregistrement :   DVD.4.L.


Tout en bas     Top


Top  

Nombre de visiteurs
Actuellement : 15
Aujourdhui : 287
Ce mois : 11 063
depuis le 24/11/10 : 777 514

joomla statistics

View My Stats