L'homme qui voulut être roi - Film de John Huston - 1975 - Avec Michael Caine




Recherche Google
Champ de recherche ci-dessus - Search field above - Commandes et Astuces de Google  Envoyer un mail  

Des centaines d'extraits vidéos à ne pas manquer...
X

Channel - YouTube Playlist - YouTube  Channel - Dailymotion  Playlist - Dailymotion

La Liste des Artistes et des Musiciens    La Liste des Films    Rechercher des titres de Films
Music Player - Cinéma

Music Player - Lecteur de Musique



Besoin de parler et de se sentir un peu moins seul : 01.78.52.91.40 - 24h/24












Merci de patienter un peu   "Translation"  "Astuce"   Powered by  MyPagerank.Net   Un extrait vidéo de ce film    Vers la fiche film  Nuages de mots-clés  Flux RSS

Bookmark and Share     Vous pouvez bookmarquer la page en survolant

Titre du Film:     L'homme qui voulut être roi

Titre original: THE MAN WHO WOULD BE KING

Réalisateur

John HUSTON

Année

1975

Nationalité

Américain  

Genre

Aventure

Durée

2H09

Acteurs principaux

Michael CAINE, Shakira CAINE, Sean CONNERY, Saeed JAFFREY, Christopher PLUMMER

      

Film d'aventure
Réalisation : John Huston
Distribution : Sean Connery, Michael Caine, Christopher Plummer
Etats-Unis
Durée 129'
1975

Couleurs

L'histoire

Rudyard Kipling rencontre par hasard aux Indes deux anciens de l'armée britannique, Daniel Dravot et Peachey Carnehan, qui se préparent à un voyage. Au prix de grandes souffrances, ils parviennent au Kafiristan Ils aident un chef de village à combattre contre une ville voisine. Bientôt leur prestige devient immense et Dravot, jugé immortel, devient un dieu. Il choisit pour épouse la belle Roxane, mais celle-ci, en le mordant pendant la cérémonie, révèle par le sang qui coule qu'il n'est qu'un homme. Il est massacré mais Peachey s'enfuit.

En adaptant Kipling, Huston apporte au film d'aventure exotique classique une profondeur, une finesse inédite. Le projet de cette fresque épique mettant en scène deux hommes dont l'amitié va être mise à l'épreuve par la soif du pouvoir, a vu le jour dès le début de la carrière de John Huston. S'il envisage d'abord dans les rôles principaux Clark Gable et Humphrey Bogart (avec lequel il a tourné son premier film, "Le Faucon Maltais"), il pense ensuite à Kirk Douglas et Burt Lancaster. Enfin, ce sera Paul Newman, que Huston voulait associer à Robert Redford après leur succès dans Butch Cassidy et le Kid, qui lui suggère de prendre deux acteurs typiquement anglais comme le suppose la nouvelle de Kipling.

Le choix de Sean Connery et Michael Caine, sans doute dans leurs meilleurs rôles, pour incarner les deux héros, s'avère d'autant plus judicieux que l'amitié véritable qui lie les deux acteurs à la ville transparaît sur l'écran. Une fois de plus, ce qui intéresse Huston n'est pas de raconter l'histoire de quelconque héros, mais de montrer du doigt petits et gros travers de la nature humaine.

Avec ses magnifiques images en Panavision, son interprétation sans faute et sa dimension picaresque, "L'homme qui voulut être roi" est un modèle du genre épique dans la lignée de films tels que "Lawrence d'Arabie". Ajoutée à cela, la « Huston's touch », qui en fait un chef-d'oeuvre véritable (nominé à l'Oscar du meilleur scénario). 

Distribution Artistique de "L'Homme qui voulut être roi"

 

  Sean Connery   ..........  Daniel Dravot 

  Michael Caine   ..........  Peachy Carnehan 

  Christopher Plummer   ..........  Rudyard Kipling 

  Saeed Jaffrey   ..........  Billy Fish 

  Doghmi Larbi   ..........  Ootah (sous le nom Dodhmi Larbi) 

  Jack May   ..........  le Commissaire du District 

  Karroom Ben Bouih   ..........  Kafu-Selim 

  Albert Moses   ..........  Ghulam 

  Gurmuks Singh   ..........  un soldat Sikh (non crédité) 

  Yvonne Ocampo   ..........  un danseur (non crédité) 

  Nadia Atbib   ..........  un danseur (non crédité) 

  Shakira Caine   ..........  Roxanne 

  Graham Acres   ..........  un Officier 

  Paul Antrim   ..........  Mulvaney 

  Mohammad Shamsi   ..........  Babu 

  Kimat Singh   ..........  un soldat Sikh (non crédité) 

Distribution Technique de "L'Homme qui voulut être roi"

 

  Réalisation 

  John Huston 

  Ecriture 

  Gladys Hill 

  John Huston 

  Rudyard Kipling   ..........  histoire 

  Production 

  John Foreman   ..........  producteur 

  Montage 

  Russell Lloyd 

  Photographie 

  Oswald Morris 

  Musique 

  Maurice Jarre 

  Costumes 

  Edith Head 

  Casting 

  Boaty Boatwright 

  Maquillage 

  George Frost   ..........  artiste maquillage 

  Patricia McDermott   ..........  styliste coiffure 

  Direction artistique 

  Tony Inglis 

  Chef décoration 

  Alexandre Trauner 

  Assistant réalisation 

  Michael D. Moore   ..........  directeur seconde équipe 

  Michel Cheyko   ..........  second assistant 

  Bert Batt   ..........  premier assistant 

  Chris Carreras   ..........  second assistant (sous le nom Christopher Carreras) 

  Son 

  Basil Fenton-Smith 

  Gordon K. McCallum 

  Terry Sharratt   ..........  explosions (sous le nom Terence Sharratt) 

  Les Hodgson   ..........  bruiteur 

  Effets spéciaux 

  Richard Parker   ..........  (sous le nom Dick Parker) 

En tête de distribution de "L'Homme qui voulut être roi"


Sean Connery


Michael Caine


Christopher Plummer

Secrets de tournage

 
 

Kipling au Cinéma 

La première adaptation de Rudyard Kipling remonte à 1909. L'auteur anglais a depuis été porté à l'écran à de nombreuses reprises. Citons notamment Elephant Boy de Zoltan Korda et Robert Flaherty, Capitaines courageux de Victor Fleming, La Mascotte du régiment de John Ford ou encore Gunga Din de George Stevens. Outre les adaptations télévisuelles, retenons également Le Livre de la jungle (1942, 1967, 1994) et Kim de Victor Saville (1950).

Dans le film de John Huston, Christopher Plummer incarne le romancier et poète.

 

Une vieille amitié 

Sean Connery et Michael Caine ne se sont pas rencontrés sur le tournage du film. Une vieille amitié les lie, qui remonte à la fin des années 50, à l'époque où Sean Connery, jeune homme, exhibait son corps de culturiste dans des concours. Dans son autobiographie, Michael Caine confie avoir envié son ami pour ses succès féminins.

 

Une fin différente pour l'édition en Laser 

L'édition en Laser Vidéo disque NTSC (système américain) propose la version anglaise du film, et son plan final différent, sans que cela soit mentionné au dos du disque. 

 

Sean Connery cascadeur 

C'est Sean Connery qui réalisa lui-même les cascades de L'Homme qui voulut être roi, et donc sa chute finale dans le vide. 

 

Avec l'épouse de Michael Caine 

Le rôle de Roxanne est interprèté par Shakira Caine, épouse de Michael Caine depuis le 8 janvier 1973. Elle était déjà apparue dans Carry on again, doctor (1969) et Son of Dracula (1974). 

 

Un projet de longue haleine 

John Huston avait déjà essayé de monter financièrement le film auparavant. Il proposait dans les rôles principaux Clark Gable et Humphrey Bogart. A la fin des années 50, l'idée de L'Homme qui voulut être roi réapparut, et devait réunir les jumeaux terribles d'Hollywood : Kirk Douglas et Burt Lancaster. Les relations orageuses avec ce dernier sur Le Vent de la plaine(1960), film que ne reconnaîtra pas le metteur en scène, mettra un terme à ce projet.

 

L'idée fait de nouveau surface en 1974, et Huston propose alors les rôles à Robert Redford et Paul Newman (un tandem qui explose alors le box office avec Butch Cassidy et le Kid en 1968, et L'Arnaque en 1973). Newman adore le scénario, mais suggère au réalisateur de prendre deux acteurs typiquement anglais, et donc plus appropriés aux personnages de Kipling. 

Année: 1975

Origine: Britannique

Titre original: The Man Who Would Be King

Réalisation: John Huston

Scénario: John Huston, Gladys Hill

D'après la nouvelle de Rudyard Kipling

Images : Oswald Morris

Musique : Maurice Jarre

Genre : aventures

Durée : 129 min.

Sean Connery

Résumé

Aux Indes, dans les années 1880, un aventurier, Peachy Carneham, et son inséparable compagnon Daniel Dravot, tous deux ex-officiers de l'armée britannique, font part au journaliste Kipling d'un de leurs projets : pénétrer dans le Karfistan et y prendre le pouvoir. Aucun Blanc n'étant entré dans ce territoire depuis Alexandre le Grand, trois siècles avant Jésus-Christ, Kipling juge ce voyage un peu fou. Cependant, l'obstination et le courage des deux hommes sont tels que bientôt la chance leur sourit. Franchissant de nombreux obstacles, ils pénètrent sur les terres du Karfistan et, grâce à un interprète indigène, deviennent les amis du chef de tribu Ootah qu'ils aident à vaincre ses ennemis jurés : les Bashkai. Au cours d'une bataille, Dravot survit à la blessure d'une flèche qui l'a frappé en pleine poitrine. Et pour cause : elle s'est plantée dans sa cartouchière ! Mais dès lors, tout le monde le prend pour le dieu Sikander, fils d'Alexandre le Grand. Seul le grand prêtre reste sceptique, mais l'insigne maçonnique que porte Dravot achève de le convaincre. Aussi lui offre-t-il le fabuleux trésor conservé au cours des siècles depuis la venue d'Alexandre. Vénéré et jouissant de tous les pouvoirs, Dravot ne veut plus partir....

Sean Connery et Michael Caine (à droite)

Un extrait Vidéo   Ouvrir le lien Hypertexte

Enregistrement :    DVD.20.X.


Tout en bas     Top


Top  

Nombre de visiteurs
Actuellement : 7
Aujourdhui : 498
Ce mois : 6 369
depuis le 24/11/10 : 835 545

joomla statistics

View My Stats