Les enfants terribles - Un Film de Jean-Pierre Melville




Recherche Google
Champ de recherche ci-dessus - Search field above - Commandes et Astuces de Google  Envoyer un mail  

Des centaines d'extraits vidéos à ne pas manquer...
X

Channel - YouTube Playlist - YouTube  Channel - Dailymotion  Playlist - Dailymotion

La Liste des Artistes et des Musiciens    La Liste des Films












Merci de patienter un peu   "Translation"  "Astuce"   Powered by  MyPagerank.Net   Un extrait vidéo de ce film    Vers la fiche film  Nuages de mots-clés  Flux RSS

Bookmark and Share     Vous pouvez bookmarquer la page en survolant

Titre du Film:     Les enfants terribles

Galerie Photos (Lien on mouse over, la page s'ouvre en résolution 1064x768, redimensionnable, autorisez les pop-up, Merci.)

Réalisateur

Jean-Pierre MELVILLE

Année

1949

Nationalité

Français   Extrait vidéo du film

Genre

Comédie Dramatique

Durée

1H47

Acteurs principaux

Jacques BERNARD, Renée COSIMA, Edouard DHERMITE, Nicole STEPHANE

     

Drame
Réalisation : Jean-Pierre Melville
Distribution : Nicole Stephane, Edouard Dermithe, Renée Cosima
France
Durée 105'
1950

Noir & Blanc

L'HISTOIRE

Paul est touché par Dargelos, l'élève qu'il admire, au cours d'une bataille de boules de neige. Paul est malade et c'est sa soeur, Elisabeth, qui le soigne. Ce huis-clos exacerbe encore la relation passionnelle qui unit le frère et la soeur. A la mort de leur mère, Paul et Elisabeth emménagent dans un hôtel particulier. Devenue mannequin, Elisabeth, fait la connaissance de la belle Agathe, qui ressemble à Dargelos, et dont Paul tombe amoureux. Elisabeth ne peut accepter que son frère aime une autre femme.

Jean Cocteau a lui-même choisi Melville pour adapter son oeuvre. Le résultat est un drame étouffant au charme vénéneux, où Cocteau est omniprésent par la magie de sa voix, envoûtante.

     

L'histoire de "Les Enfants terribles"

Elisabeth est sans doute trop protectrice vis-à-vis de son jeune frère Paul, qui a été blessé par une boule de neige qui cachait une pierre. Il doit garder le lit la plupart du temps. Le frère et la soeur dorment dans la même chambre, y vivent, y jouent...

Distribution Artistique de "Les Enfants terribles"

 

  Nicole Stéphane   ..........  Elisabeth 

  Edouard Dermithe   ..........  Paul 

  Renée Cosima   ..........  Dargelos / Agathe 

  Jacques Bernard   ..........  Gérard 

  Melvyn Martin   ..........  Michael 

  Maria Cyliakus   ..........  la mère 

  Jean-Marie Robain   ..........  le maître 

  Maurice Revel   ..........  un médecin 

  Adeline Auroc   ..........  Mariette 

  Jean Cocteau   ..........  le narrateur (voix) 

  Rachel Devirys 

  Roger Gaillard   ..........  l'oncle de Gérard 

  Emile Mathis   ..........  le censeur 

  Hélène Rémy 

  Annabel Buffet   ..........  le mannequin 

   

Distribution Technique de "Les Enfants terribles"

 

  Réalisation 

    Jean-Pierre Melville 

  Ecriture 

    Jean-Pierre Melville 

    Jean Cocteau   ..........  scénario & d'après son roman 

  Production 

    Jean-Pierre Melville   ..........  producteur 

  Photographie 

    Henri Decaë 

  Montage 

    Monique Bonnot 

  Musique 

    Jean Sébastien Bach 

    Antonio Vivaldi 

  Chef décoration 

    Jean-Pierre Melville 

  Assistant réalisation 

    Claude Pinoteau   ..........  assistant réalisateur 

  Son 

    Jacques Gallois 

    Jacques Carrère   ..........  mixeur 

   

Les enfants terribles :

Sortie(s) : 1950 (France) 28 juillet 1952 (USA)

Acteurs :

Nicole Stéphane

Edouard Dermithe

Jacques Bernard
Renée Cosima
Maurice Revel

Jean Cocteau (narrateur)

Roger Gaillard

Réalisateur :

Jean-Pierre Melville

Scénariste :

Jean Cocteau (auteur)

Résumé express

Blessé par une pierre dissimulée dans une boule de neige, Paul est condamné à garder la chambre le temps de reprendre quelques forces : il ne la quittera plus. C'est encore un enfant, mais délaissé par une mère mélancolique, il est déjà livré à lui-même, gouverné par sa fantaisie et celle de sa soeur Élisabeth ; à eux deux, ils vont transformer leur chambre en scène permanente et y jouer indéfiniment la comédie de l'enfance. Comédie à peine troublée par la mort de la mère, qui les laisse libres de leur destin, libres d'explorer sans entraves leur univers imaginaire, libres de nier le monde réel, le monde des adultes, de la raison, qui semble ne jamais devoir les rattraper.

                

Un extrait Vidéo   Ouvrir le lien Hypertexte

Enregistrement :    DVD.23.T.


Tout en bas     Top


Top  

Nombre de visiteurs
Actuellement : 5
Aujourdhui : 150
Ce mois : 12 499
depuis le 24/11/10 : 747 941

joomla statistics

View My Stats