Le cavaleur - Un Film de Philippe de Broca - 1979 - Avec Jean Rochefort




Recherche Google
Champ de recherche ci-dessus - Search field above - Commandes et Astuces de Google  Envoyer un mail  

Des centaines d'extraits vidéos à ne pas manquer...
X

Channel - YouTube Playlist - YouTube  Channel - Dailymotion  Playlist - Dailymotion

La Liste des Artistes et des Musiciens    La Liste des Films












Merci de patienter un peu   "Translation"  "Astuce"   Powered by  MyPagerank.Net   Un extrait vidéo de ce film    Vers la fiche film  Nuages de mots-clés  Flux RSS

Bookmark and Share     Vous pouvez bookmarquer la page en survolant

Titre du Film:      Le cavaleur

Le Cavaleur - Philippe de Broca

Réalisateur

Philippe de Broca

   

Acteur

Jean Rochefort (Edouard Choiseul), Nicole Garcia (Marie-France), Annie Girardot (Lucienne), Catherine Alric (Murielle), Lila Kedrova (Olga), Jean Desailly (Charles-Edmond), Danielle Darrieux (Suzanne), Jean-Claude Ventura (le chef de gare)

   

Scénario

Philippe de Broca, Michel Audiard

   

Dialogue

Michel Audiard

   

Musique

George Delerue

   

Décors

Eric Moulard

   

Image

Jean-Paul Schwarts

Résumé :

Le fringant Edouard Choiseul, pianiste virtuose, a cinquante ans et un besoin constant de plaire aux femmes. Il se disperse entre son épouse, Marie-France - et leurs trois enfants -, sa maîtresse, l'adorable et un peu simplette Murielle, son imprésario, l'exigeante Olga, sa première femme, Lucienne, dont il a eu une fille, et une multitude d'amitiés féminines, à commencer par Suzanne, qu'il embrassait autrefois avec fougue sur les barricades de la Libération. Pour l'heure, Murielle l'attend à la gare de Lyon pour une escapade à Chamonix, tandis qu'il répète à la salle Pleyel, en compagnie de quelques musiciens russes, sous les yeux d'Olga...

Les acteurs :

Edouard

 

Jean Rochefort

 

Marie -France

 

Nicole Garcia

 

Lucienne

 

Annie Girardot

 

Suzanne Taylor

 

Danielle Darrieux

 

Muriel Picoche

 

Catherine Alric

 

Olga

 

Lila Kedrova

 

Marcel

 

Philippe Castelli

 

Charles-Edmond

 

Jean Desailly

 

la Concierge

 

Anna Gaylor

 

Le comte de la Guérinière

 

Yvon De Broca

 

Scénariste

Philippe de Broca

Michel Audiard

 

 

 

 

Producteur

Georges Dancigers

Alexandre Mnouchkine

 

 

 

 

Production
France 3 Cinéma, France

Les Films Ariane , France

Mondex Films , France
Compositeur

Georges Delerue

 

Dialoguiste

Michel Audiard

 

Directeur de la photographie

Jean-Paul Schwartz

 

Les acteurs :

Jean Rochefort (Edouard Choiseul)

Nicole Garcia (Marie-France Choiseul)

Catherine Alric (Murielle Picoche)

Catherine Leprince (Valentine)

Annie Girardot (Lucienne)

Lila Kedrova (Olga)

Danielle Darrieux (Suzanne Taylor)

Carole Lixon (Pompom)

Jean Desailly (Charles Edmond)

José Noguero (André d'Albufera)

Yvon de Broca (Henri de la Guérinière)

Xavier Saint-Macary (Georges Jussieu)

Jacques Jouanneau (Le Goff)

Serge Coursan (Raoul de Figeac)

L'Histoire :

En 1978, à Paris et en Bretagne. Les premières désillusions d'un séducteur quinquagénaire et sa découverte de la solitude.

1978 - Le cavaleur (ex-Ce cher Edouard) - Réalisation Philippe de Broca
Titre allemand : Edouard, der Herzensbrecher oder Übung macht den Meister.
Titres anglophones : Practice makes perfect et : The skirt chaser.

Fiche technique :

Tournage Annie Girardot : 16-8 à octobre 78 - Sortie Paris : 17-01-79. Scénario : Philippe de Broca, Michel Audiard - Dialogues : Michel Audiard - Directeur photo : Jean-Paul Schwartz, assisté de Philippe Bordas - Décors : Eric Moulard - Son : Jean Labussière - Musique : Georges Delerue, J.-S. Bach, L.Van Beethoven, Robert Schmann, Jacques Offenbach - Montage : Henri Lanoë, Isabel Garcia de Herreros (images), Renée Deschamps (son) - Assistants réalisateur : Jean-Claude Ventura, Emmanuel Gust - Eastmancolor et Panavision - Production : Georges Dancigers et Alexandre Mnouchkine pour les Films Ariane, Mondex Films, FR3, Robert Amon - Distribution : GEF-CCFC - Visa : 49.726 -Film sorti en vidéo chez Polygram Vidéo - 1h.40.

Interprétation :

Jean Rochefort (Edouard Choiseul), Nicole Garcia (Marie-France), Catherine Alric (Murielle), Annie Girardot (Lucienne), Catherine Leprince (Valentine), Lila Kedrova (Olga, l'impresario), Danielle Darrieux (Suzanne), Jean Desailly (Charles-Edmond, mari de Lucienne), Jacques Jouanneau (Le Goff, quincaillier).

Et avec, par ordre alphabétique

Georges Anderson (M.Baltimore), Benjamen (client librairie), Julie et Peggy Besson (petites filles), Florent Boffard (André Le Goff, le petit pianiste), Jean-Marie Bon (ami de Le Goff, amateur de Calvados), Philippe Castelli (Marcel), Madeleine Colin (secrétaire d'Olga), Serge Coursan (Raoul de Figeac, oncle de Valentine), Yvon de Broca (comte Henri de la Guérinière), Michel Degand (jeune nudiste), Anna Gaylor (concierge), Marie Guilbert (Mme Pons), Raoul Guylad (Vova), Thomas Hnevsa (Sacha), Lucienne Legrand (belle-maman), Raymond Leplont (M.Leplont), Carole Lixon (Pompon), Gaëtan Noël (maître d'hôtel), José Noguero (marquis d'Albufera), Olef Oboldouieff (Gricha), Dominique Probst (chef d'orchestre), Anna-Emily Roy (petite fille), Xavier Saint-Macary (Georges Jussieu), Jean-Claude Ventura (chef de gare), François Viaur (concierge conservatoire).

L'histoire :

Comment peut-on à la fois concilier sa vie d'artiste, les répétitions, les enregistrements, les concerts... et sa vie d'homme ? L'homme face à l'Eternel Féminin, car, dans la vie d'Edouard, super-star du piano et grand séducteur, il y a toujours les femmes, et au milieu de toutes, sa femme, Marie-France. On peut être à la fois grand musicien et terriblement désarmé, faible, égoïste : plaire et séduire, séduire et plaire... C'est le Da capo perpétuel de ce diable d'homme. Sa vie ? Un allegro prestissimo qu'il mène tambour battant. Edouard, dans le concert de la vie, confond tout, les duos et les petites musiques de nuit. Il joue de la musique comme de la vie avec charme, fantaisie, joie de vivre. Même Olga, l'impresario dévouée, confidente, la complice qui pardonne tout ou presque à son musicien. Même Murielle, sa dernière conquête, sorte de baromètre dans le hit-parade du séducteur, même ses jeunes élèves du Conservatoire... Mais le duo orageux et tendre, c'est avec Marie-France qu'il l'a. Elle est toujours consciente de la course éperdue d'Edouard, des faiblesses de son mari, de l'égoïsme quasi viscéral d'Edouard, et de sa sincérité constante, quelle que soit la femme à qui il jure tout et son contraire. Il lui arrive en fait de changer de sincérité en fonction de la personne ou du moment... il a la mémoire courte ! Soudain, à travers Valentine, Edouard va trouver que la vie est allée bien trop vite, que le temps l'a dévoré. Il va alors se regarder dans un miroir comme pour y chercher les marques du temps, et c'est ainsi que dans ce mouvement perpétuel, trépidant, agité, qu'est sa vie, dans ce concerto de fugues, d'aventures présentes et passées, Edouard va connaître l'épreuve terrible et suprême, celle où il lui faut admettre que le temps n'a pas épargné les outrages. Trop souvent, Edouard est passé dans la vie des autres comme un coup de vent sur l'eau, en y laissant des rides. C'est à son tour de connaître l'Andante de la Vie, et pour lui, le virtuose, c'est certainement le mouvement le plus difficile à jouer... Mais il faut du talent pour savoir être à la fois mari, père et jeune grand-père! Et du talent, Edouard en a !...

Remarque :

Nicole Garcia a obtenu en 1980 le César de la meilleure interprétation féminine dans un second rôle pour sa composition dans ce film.

L'histoire

La cinquantaine passée, Edouard Choiseul, pianiste virtuose, collectionne toujours les conquêtes. Incapable de résister aux charmes de ses jolies admiratrices, il se débat avec un emploi du temps casse-tête, où il doit concilier les exigences de sa vie conjugale avec son épouse, Marie-France, et leurs trois enfants, les rendez-vous avec sa maîtresse, l'adorable et écervelée Murielle, et les concerts organisés par la vieille Olga, son imprésario. Sans oublier les visites nostalgiques à Lucienne, sa première femme, dont il a eu une fille et qui a refait sa vie avec le brave Charles-Edmond...

Lieux de tournage - Île de Boëdic, Morbihan, Bretagne, France.

Année : 1978

Origine : France

Réalisation : Philippe de Broca

Scénario : Philippe de Broca, Michel Audiard

Images : Jean-Paul Schwartz

Musique : Georges Delerue

Genre : Comédie

Durée : 104 min.

Distribution :

Résumé

Elle n'est pas vraiment, facile la vie d'un grand pianiste. Surtout quand, comme Edouard Choiseul, on a la cinquantaine séduisante, qu'on est très demandé par les salles de concert et qu'on ne sait pas résister aux charmes de ces jolies demoiselles qui admirent votre talent. Surtout quand il faut encore sacrifier aux exigences d'une vie conjugale. Alors, entre Murielle, adorable péronnelle, l'épouse Marie-France (plus trois enfants !) et les concerts organisés par la vieille Olga, exigeant imprésario, les combinaisons sont acrobatiques. Et ce sacré Choiseul trouve encore le temps de passer du temps avec Lucienne, son ex-femme, dont il a eu une fille, Pompom. Certes Lucienne a refait sa vie avec le brave Charles-Edmond, mais Edouard n'en éprouve pas moins l'envie d'évoquer parfois avec elle les heures passionnées et, ma foi, à l'occasion, d'en retrouver le goût. Et les choses ne s'arrangent pas quand, à l'occasion d'un concert en province, Choiseul retrouve une de ses anciennes conquêtes.

Un extrait Vidéo         Ouvrir le lien Hypertexte

Enregistrement :   DVD.14.H.


Tout en bas     Top


Top  

Nombre de visiteurs
Actuellement : 10
Aujourdhui : 285
Ce mois : 13 715
depuis le 24/11/10 : 749 157

joomla statistics

View My Stats