La valse du Gorille - 1959 - Un Film de Bernard Borderie - Avec Roger Hanin et Charles Vanel




Recherche Google
Champ de recherche ci-dessus - Search field above - Commandes et Astuces de Google  Envoyer un mail  

Des centaines d'extraits vidéos à ne pas manquer...
X

Channel - YouTube Playlist - YouTube  Channel - Dailymotion  Playlist - Dailymotion

La Liste des Artistes et des Musiciens    La Liste des Films    Rechercher des titres de Films
Music Player - Cinéma

Music Player - Lecteur de Musique



Besoin de parler et de se sentir un peu moins seul : 01.78.52.91.40 - 24h/24












Merci de patienter un peu   "Translation"  "Astuce"   Powered by  MyPagerank.Net   Un extrait vidéo de ce film    Vers la fiche film  Nuages de mots-clés  Flux RSS

Bookmark and Share     Vous pouvez bookmarquer la page en survolant

Titre du Film:    La valse du Gorille

La valse du Gorille - Bernard Borderie

Réalisateur

Bernard BORDERIE

Année

1959

Nationalité

Français   Extrait vidéo du film

Genre

Espionnage

Durée

1H45

Acteurs principaux

Suzanne DEHELLY, Jess HAHN, Roger HANIN, Ursula HERWIG, Wolfgang PREISS, Charles VANEL

 

Réalisateur

Bernard Borderie

Acteur

Roger Hanin (Géo Paquet dit le Gorille), Charles Vanel (Berthomieu dit le Vieux), Yves Barsacq (Berthier), Jess Hahn (Ted), Suzanne Dehelly (Hortense), Wolfgang Preiss (Otto Lohn), Michel Thomas (Boris Almazian), Ursule Herwig (Louise Keibl)

Scénario

Antoine-Louis Dominique, Jacques Robert, Bernard Borderie

Musique

Jean Leccia

Image

Claude Renoir

Résumé:

Les agents russes, anglais, américains, français et allemands se disputent les documents où le professeur Keibl a consigné une invention dont il veut faire profiter toute l'humanité. Otto Lohn, chef du service de renseignements allemands, veut vendre l'invention au plus offrant. Il dérobe la serviette et la remplace par une identique, qui est subtilisée à son tour et finit par tomber entre les mains des Français. L'agent américain, lui, parvient à photographier les vrais documents mais, démasqué, il est contraint d'abandonner le microfilm dans les toilettes d'une brasserie. Les Français, constatant qu'ils ont été bernés, font appel à Géo Paquet, dit «le Gorille»...

Les acteurs :

Roger Hanin (Géo Paquet dit 'Le Gorille')

Yves Barsacq (Berthier)

Suzanne Dehelly (Hortense)

Charles Vanel (Berthomieu dit 'Le Vieux')

Jess Hahn (Ted the Hook)

Wolfgang Preiss (Otto Lohn)

Michel Thomas (Boris Almazian)

Année : 1959

Origine : France

Durée : 1h45

Support : Noir et Blanc

Genre : Espionnage

Réalisateur : Bernard Borderie

Scénario : Jacques Robert, Antoine Dominique, Bernard Borderie

Charles Vanel

Charles Vanel

1892-1989

Formation
Charles Vanel envisage une carrière dans la marine, mais il doit y renoncer en raison d'une vue insuffisante. Il commence à partir de 1908 une carrière sur les planches. Son premier rôle au Cinéma, il le trouve en 1912 dans un film de Robert Péguy, Jim Crow. Il fréquente les Russes émigrés de la troupe d'Ermolieff et de Kamenka, nourris de l'enseignement de Stanislavski. Il participe à de nombreuses tournées théâtrales, notamment pendant la guerre avec Lucien Guitry. Il entre par la suite chez Firmin Grenier au théâtre Antoine avant de se consacrer exclusivement au Cinéma.

Carrière au Cinéma
Charles Vanel détient le record de longévité du Cinéma français. A peu près tous ceux qui comptent dans le Cinéma muet français (Robert Boudrioz, Louis Mercanton, Jacques de Baroncelli
(Michel Strogoff), Charles Burguet, René Hervil, Henri Andréani, René Clair...) le dirigent jusqu'en 1929. Le Cinéma parlant l'emmène en France, en Italie et en Allemagne, et il participe même à un film d'Alfred Hitchcock La main au collet (1954). Au total, il joue dans plus de cent soixante films qui font de lui l'un des acteurs les plus populaires du Cinéma français. Certains grands films devenus classiques sont marqués du sceau de sa personnalité : Le ciel est à vous (Jean Grémillon, 1943) et Le salaire de la peur (Henri-Georges Clouzot, 1952). La sobriété et la justesse de ton caractérisent son jeu. D'apparence monolithique, son impassibilité est démentie par son oeil, où se concentre la vie intense de son personnage. Il est le plus souvent l'homme de devoir, qu'il soit fonctionnaire, militaire, aventurier ou truand. Il n'est presque jamais un séducteur. A un âge avancé, son visage creusé de rides s'anime encore d'un regard plein de panache dans Si le soleil ne revenait pas (Claude Goretta, 1987). Se considérant tel un artisan plutôt qu'une vedette, Charles Vanel n'en est pas moins une mémoire du Cinéma français.

Autres activités
Charles Vanel a réalisé deux films remarqués par la critique : Dans la nuit (1929) et Affaire classée (1935).

Prix
David di Donatello Awards Meilleure interprétation masculine dans un 2d rôle (Tre fratellli) - 1981
Festival International de Cinéma (San Sebastian) Meilleure interprétation masculine (Le feu aux poudres) - 1957
Festival International du Film (Karlovy Vary) Meilleure interprétation masculine (Maurizius) - 1954
Festival International du Film (Cannes) Mention Spéciale (Le salaire de la peur) - 1953

Charles Vanel, le monolithe

   

(1892-1989)

   

Charles Vanel est un Monument incontournable du Cinéma français. Sa carrière est le reflet de l'évolution du 7ème art au cours du 20ème siècle : du théâtre au Cinéma muet, du muet au parlant, du noir et blanc à la couleur, Charles Vanel a traversé les genres avec le sérieux du grand professionnel qu'il a toujours été et avec la simplicité que sa modestie lui inspirait.

Né à Rennes en 1892, Charles Vanel envisage tout d'abord de faire carrière dans la marine, mais doit rapidement y renoncer en raison d'une vue insuffisante. C'est donc par défaut qu'il commence à partir de 1908 une carrière sur les planches.

Il décroche son premier rôle au Cinéma en 1912 dans un film de Robert Péguy, Jim Crow. Il fréquente les Russes émigrés de la troupe et participe à de nombreuses tournées théâtrales, notamment pendant la guerre avec Lucien Guitry. Il entre par la suite chez Firmin Grenier au théâtre Antoine avant de se consacrer exclusivement au Cinéma.

Charles Vanel détient le record de longévité du Cinéma français. A peu près tous ceux qui comptent dans le Cinéma muet français le dirigent jusqu'en 1929. Le Cinéma parlant l'emmène en France, en Italie et en Allemagne, et il participe même à un film d'Alfred Hitchcock La main au collet (1954).

Au total, il joue dans plus de cent soixante films qui font de lui l'un des acteurs les plus populaires du Cinéma français. Certains grands films devenus classiques sont marqués du sceau de sa personnalité : Le ciel est à vous (Jean Grémillon, 1943) et Le salaire de la peur (Henri-Georges Clouzot, 1952)

La sobriété et la justesse de ton caractérisent son jeu. D'apparence monolithique, son impassibilité est démentie par son oeil, où se concentre la vie intense de son personnage. Il est le plus souvent l'homme de devoir, qu'il soit fonctionnaire, militaire, aventurier ou truand. Il n'est presque jamais un séducteur.

A un âge avancé, son visage creusé de rides s'anime encore d'un regard plein de panache dans Si le soleil ne revenait pas (Claude Goretta, 1987). Se considérant tel un artisan plutôt qu'une vedette, Charles Vanel n'en est pas moins une mémoire du Cinéma français.

   

Roger Hanin (France)

Acteur, Réalisateur

Né(e) le 20 Octobre 1925

  Biographie

Roger Hanin

Acteur français né à Alger le 20 octobre 1925. Fils d'un employé des postes, Roger Hanin partage sa prime jeunesse entre la plage et les Cinémas de la capitale algérienne. Suite à une maladie infantile, le jeune garçon est obligé de pratiquer des disciplines sportives. Ayant acquis ses deux baccalauréats, il s'enrôle dans l'aviation. Le sport n'est pas oublié pour autant, il devient champion de France de basket-ball et première série de ping-pong. Alors qu'il suit des études de pharmacie à Paris, un ami décorateur de Cinéma lui permet de faire de la figuration en 1952 dans LE CHEMIN DE DAMAS. Enthousiasmé par ces modestes débuts, Roger Hanin décide d'en faire son métier et s'inscrit au cours d'art dramatique avec René Simon et Michel Vitold. Son imposante stature de sportif lui vaut d'être cantonné dans des rôles de durs, notamment dans GASOIL de Gilles Grangier, DU RIFIFI CHEZ LES FEMMES d'Alex Joffé, LA VALSE DU GORILLE où Roger Hanin reprenait le rôle créé à l'écran par Lino Ventura.

Il fait une création remarquée dans L'AFFAIRE D'UNE NUIT aux côtés de Pascale Petit. Dans VIVE HENRI IV VIVE L'AMOUR, il incarne Ravaillac; dans LE MIRACLE DES LOUPS, il est Charles le Téméraire; Danielle Darrieux est sa partenaire dans l'adaptation d'un roman de Frédéric Dard, LES BRAS DE LA NUIT.
Au théâtre, Roger Hanin interprète "Othello", "Macbeth", "Lorenzaccio", différents rôles qui lui permettent d'affirmer sa forte personnalité et son talent incontestable C'est avec LE TIGRE AIME LA CHAIR FRAICHE que Roger Hanin commence à avoir une grande renommée. Il se lance dans l'écriture et sous le pseudonyme d'Antoine Flachot il écrit notamment les aventures du Tigre et le scénario d'UN MARI À PRIX FIXE.

Roger Hanin va petit à petit se lasser de n'interpréter que des rôles de durs au Cinéma. Déçu, il prend ses distances vis-à-vis de ce métier. Il devient metteur en scène et réalise deux films : LE FAUX-CUL et LE PROTECTEUR. En 1978, Alexandre Arcady lui propose le rôle d'un pied noir qui après les événements en Algérie revient en France. Le résultat fut un étonnant succès commercial. Avec LE COUP DE SIROCCO, Roger Hanin devient le porte-parole et l'ambassadeur de toute une catégorie de Français. En 1959, il a épousé la productrice Christine Gouze-Rénal. Depuis 1977, il est le créateur et le directeur du Festival de Pau (théâtre, danse, musique). En 1983, Roger Hanin a publié un livre de souvenirs, "L'Ours en lambeaux"

Un extrait Vidéo   Ouvrir le lien Hypertexte

Enregistrement :     DVD.18.U.


Tout en bas     Top


Top  

Nombre de visiteurs
Actuellement : 14
Aujourdhui : 470
Ce mois : 10 450
depuis le 24/11/10 : 806 386

joomla statistics

View My Stats