L’arme à gauche - Un Film de Claude Sautet - 1965 - Avec Lino Ventura et Sylva Koscina




Recherche Google
Champ de recherche ci-dessus - Search field above - Commandes et Astuces de Google  Envoyer un mail  

Des centaines d'extraits vidéos à ne pas manquer...
X

Channel - YouTube Playlist - YouTube  Channel - Dailymotion  Playlist - Dailymotion

La Liste des Artistes et des Musiciens    La Liste des Films    Rechercher des titres de Films
Music Player - Cinéma

Music Player - Lecteur de Musique



Besoin de parler et de se sentir un peu moins seul : 01.78.52.91.40 - 24h/24












Merci de patienter un peu   "Translation"  "Astuce"   Powered by  MyPagerank.Net   Un extrait vidéo de ce film    Vers la fiche film  Nuages de mots-clés  Flux RSS

Bookmark and Share     Vous pouvez bookmarquer la page en survolant

Titre du Film:    L'arme à gauche

L'arme à gauche

Réalisateur

Claude SAUTET

Année

1965

Nationalité

Français   Extrait vidéo du film

Genre

Aventure

Durée

1H43

Acteurs principaux

Alberto DE MENDOZA, Leo GORDON, Sylva KOSCINA, Lino VENTURA

Réalisateur

Claude Sautet

   

Acteur

Lino Ventura (Jacques Cournot), Sylva Koscina (Rae Osborne), Leo Gordon (Morrison), Antonio Martin (Ruiz), Jean-Claude Berq (Avery), Alberto de Mendoza (Hendrix), Jack E Leonard (Keefer), Antonio Casas

   

Scénario

Claude Sautet, José Luis Dibildos, Elia Fouli, Michel Lévine

   

Musique

Michel Colombier, Eddie Barclay

Résumé :

Jacques Cournot, un navigateur français momentanément à quai, vit aux Caraïbes. Un jour, un certain Hendrix le contacte et le charge d'estimer un yacht, le «Dragoon». Le lendemain, lorsque le bateau est volé, la police porte ses soupçons sur Cournot. Rae Osborne, la propriétaire du «Dragoon», une riche veuve américaine, l'innocente et lui demande de l'aider à retrouver le yacht. Tous deux partent en hydravion pour fouiller les environs. Rapidement, ils repèrent le bateau, échoué sur un banc de sable et désormais aux mains de dangereux trafiquants d'armes...

Film policier - 1964  

France - Italie – Espagne

Synopsis :

Navigateur chevronné, Jacques Cournot est engagé par la riche américaine Rae Osborne pour estimer la valeur de l'un de ses schooners. Mais le bateau disparaît. Cournot et Osborne partent à sa recherche, le découvrent échoué sur un banc de sable. Le vol est en fait en coup monté de Morrisson et ses hommes, qui prennent en otages Cournot et Osborne.

Scénariste

Claude Sautet

Charles Williams

 

Producteur

 

Jean-Paul Guibert

 

Production

 

Cité Films, France
Compositeur

 

Eddie Barclay

Michel Colombier

 

 

Directeur de la photographie

 

Walter Wottilz

 

Monteur

 

Jacqueline Thiédot

 

D'après l'oeuvre de

 

Charles Williams

 

Claude Sautet

Réalisateur, acteur, 1er assistant réalisateur, Scénariste français

Né le 23 Février 1924 à Montrouge (France)
Décédé le 22 Juillet 2000 à Paris (France)

Biographie

Claude Sautet est très tôt été attiré par l'art sous toutes ses formes (sculpture, peinture, comédie, musique, etc.). Jeune homme, il décide d'exercer un métier dans ce domaine. Il est d'ailleurs quelque temps critique musical pour le journal Combat. Son goût pour le Cinéma, il le cultive aux côtés de sa grand-mère, et c'est tout naturellement qu'il entre à l'IDHEC (la FEMIS actuelle).

Exceptée une expérience avec Claude Autant-Lara (septième assistant sur Occupe-toi d'Amélie en 1949), Claude Sautet ne débute sa carrière dans le Cinéma qu'en 1955, avec Bonjour sourire, une comédie avec Jean Carmet, Annie Cordy et Louis De Funès. Mais ce premier film passe inaperçu, et il lui faudra attendre 1960 et Classe tous risques pour être reconnu comme un metteur en scène important dans le Cinéma français, alors en pleine Nouvelle Vague. Ce film marque la rencontre de Jean-Paul Belmondo, auréolé de son succès dans A bout de souffle et Lino Ventura, pour qui Sautet avait écrit (avec Jean Redon et Frédéric Dard) Le fauve est lâché (Maurice Labro, 1959). Le public et la critique sont au rendez-vous, et célèbrent Sautet.


Son troisième long métrage, L'Arme à gauche (1964) ne connut pas la même fortune, et le plongea dans une période de doute douloureuse, mais féconde. Il en ressortira grandi. Aidé de Jean-Loup Dabadie au scénario, Claude Sautet impose sa patte si caractéristique, faite d'attention méticuleuse aux détails, d'intrigues ciselées et de personnages forts. Il entame alors sa période la plus riche avec Les Choses de la vie (1969). Sautet enchaîne ensuite cinq films parmi les plus aboutis de son auteur : Max et les Ferrailleurs (1971), César et Rosalie (1972), Vincent, Francois, Paul et les autres (1974), Mado (1976) et Une histoire simple (1978). Durant cette période faste, Claude Sautet ne se pas contente de mettre en scène. Fidèle à sa réputation de "script-doctor" (il dépanne les scénaristes en mal d'inspiration). Il est ainsi collaboré à Peau de banane (1963) de Marcel Ophuls, Echappement libre (Jean Becker, 1964), La Vie de chateau (1965), Borsalino 1970 de Jacques Deray et plus tard à Mon ami le traïtre 1988 de José Giovanni. Ses talents de scénariste trouvent dans Les Yeux sans visage 1959 de Georges Franju l'occasion de se déployer et de réaliser des prouesses.

Malgré le succès, Claude Sautet a l'impression d'être prisonnier de son esthétique. Il cherche un second souffle. Il le trouve le temps d'un film, Un mauvais fils (1980), dans lequel il réunit Patrick Dewaere et Jacques Dufilho. Nimbé de la musique de Philippe Sarde, le film permet à Sautet de s'écarter de l'univers de ses précédentes réalisations. Un univers qu'il réintègre avec Garçon ! (1983), une oeuvre que le metteur en scène avoue ne pas beaucoup apprécier. Sautet aurait-il signé le film de trop ? Le réalisateur le croit et doute, une fois encore.


Sautet fait alors la connaissance de Jacques Fieschi, remarqué pour son travail sur Police (1985) de Maurice Pialat. Le scénariste insuffle un vent frais au Cinéma de maître qui se croyait trop vieux, usé. Ragaillardi, il réalise Quelques jours avec moi (1988) et Un coeur en hiver (1992). En 1995, Claude Sautet met en scène Nelly et Monsieur Arnaud, qui fait figure de film-testament. Cheveux blancs, barbe taillée, Michel Serrault y apparaît comme un double du réalisateur. La mélancolie et la retenue de Monsieur Arnaud sont celles d'un Sautet qui a baissé le masque, n'ayant plus honte d'exposer ses propres démons au grand jour. Nelly & Monsieur Arnaud parachève l'oeuvre du cinéaste et apparaît comme son testament.

Claude Sautet

Lino Ventura

Sylva Koscina

Date de sortie en salle

18 juin 1965

Aux Caraïbes, Jacques Cournot, navigateur, est contacté par un certain Hendrix qui lui demande conseil pour l'achat d'un yacht. Peu de temps après, Hendrix et le bateau disparaissent. Cournot est le premier que la police suspecte jusqu'à ce que la véritable propriétaire, la riche Américaine Rae Osborne, l'innocente. Tous deux partent à la recherche du bateau et le découvrent échoué sur un banc de sable. Montés à bord, ils sont faits prisonniers par Morrisson et ses hommes, trafiquants d'armes. L'immensité de l'océan isole les personnages et les contraint à la passivité, dans un huis clos marin, entre polar et film d'aventure : « J'avais en tête la mémoire vague de tous les films d'aventure américains dans les Caraïbes… Lino Ventura jouait le rôle du capitaine de bateau à la Bogart, et Leo Gordon (second couteau dans les films de Howard Hawks, Don Siegel et Roger Corman) celui du méchant. » (Claude Sautet)

1h43 / 35 mm / noir et blanc
Scénario : Claude Sautet, Charles Williams, d'après son roman "Ont-ils des jambes ?"
Interprétation : Lino Ventura, Sylva Koscina, Leo Gordon, Alberto de Mendoza
Production : Jean-Paul Guibert, TC Productions
Image : Walter Wottitz
Son : Raymond Gauguier, Jean Rieul
Décor : René Renoux
Montage : Jacqueline Thiédot
Musique : Eddie Barclay, Michel Colombier
Distribution : Labrador Films

POLICIER - N/B - France / Italie / Espagne - réalisé en 1964

Réalisateur : Claude SAUTET

Producteurs : INTERMONDIA - TC PRODUCTIONS - CITE FILM

VIDES - AGATA FILMS

Scénario et dialogues de : Charles WILLIAMS et Claude SAUTET

Sortie le : 18/06/1965 - Durée : 105' - POUR TOUT PUBLIC

Interprètes : Lino VENTURA - Silva KOSCINA - Lee GORDON

Jacques Cournot, navigateur s'est établi dans les Caraïbes. Il est engagé par Hendrix pour acheter le yacht " Dragoon ". Mais lorsque Jacques revient pour traiter l'affaire, Hendrix et le bateau ont disparu ...

Un extrait Vidéo         Ouvrir le lien Hypertexte

Enregistrement :    DVD.14.S.


Tout en bas     Top


Top  

Nombre de visiteurs
Actuellement : 6
Aujourdhui : 26
Ce mois : 7 034
depuis le 24/11/10 : 836 210

joomla statistics

View My Stats