La piscine - 1968 - Un Film de Jacques Deray - Avec Alain Delon et Maurice Ronet




Recherche Google
Champ de recherche ci-dessus - Search field above - Commandes et Astuces de Google  Envoyer un mail  

Des centaines d'extraits vidéos à ne pas manquer...
X

Channel - YouTube Playlist - YouTube  Channel - Dailymotion  Playlist - Dailymotion

La Liste des Artistes et des Musiciens    La Liste des Films












Merci de patienter un peu   "Translation"  "Astuce"   Powered by  MyPagerank.Net   Un extrait vidéo de ce film    Vers la fiche film  Nuages de mots-clés  Flux RSS

Bookmark and Share     Vous pouvez bookmarquer la page en survolant

Titre du Film:    La piscine

La piscine

Réalisateur

Jacques DERAY

Année

1968

Nationalité

Français   Extrait vidéo du film

Genre

Drame Psychologique

Durée

1H40

Acteurs principaux

Jane BIRKIN, Paul CRAUCHET, Alain DELON, Maurice RONET, Romy SCHNEIDER

Résumé :

Jean-Paul et Marianne, amants depuis deux ans, coulent des vacances idylliques dans une luxueuse villa aux alentours de Saint-Tropez. Leur ami Harry, un séducteur brillant et cynique, arrive à l'improviste avec sa fille Pénélope, dont tous ignoraient l'existence. Jean-Paul et Harry sont en apparence les meilleurs copains du monde. En réalité, Harry a peu d'estime pour Jean-Paul, un écrivain raté dont il a protégé les débuts, tandis que Jean-Paul lui envie son argent, sa voiture et supporte mal qu'il ait été autrefois l'amant de Marianne. Les relations peu à peu se tendent, d'autant que Marianne semble prête à retomber dans les bras de Harry et que Jean-Paul découvre le charme de Pénélope...

Réalisateur

Jacques Deray

Acteur

Alain Delon (Jean-Paul), Romy Schneider (Marianne), Maurice Ronet (Harry), Jane Birkin (Pénélope), Paul Crauchet (l'inspecteur Lévêque), Steve Eckhardt (Fred), Suzie Jaspard (Emilie), Maddly Bamy

Scénario

Jean Emmanuel Conil

Musique

Michel Legrand

Image

Jean-Jacques Tarbès

Secrets de tournage

Jacques Deray / Alain Delon : neuf films !

Jacques Deray a dirigé Alain Delon à neuf reprises dans des films à tonalité essentiellement policière : La Piscine (1969), Borsalino (1970), Doucement les basses (1971), Borsalino & Co (1974), Flic story (1975), Le Gang (1977), Trois hommes à abattre (1980), Un crime (1993) et L'Ours en peluche (1994).

Delon et Tarbès

Directeur de la photographie de La Piscine, Jean-Jacques Tarbès éclairera Alain Delon à neuf autres reprises, dont Flic story et Borsalino de Jacques Deray et Le Gitan de José Giovanni.

Couple à l'écran et à la ville

Couple à l'écran, Alain Delon et Romy Schneider l'étaient également à la ville lors du tournage de La Piscine. Le film de Jacques Deray est l'une des cinq collaborations entre les deux comédiens, tournées entre 1958 et 1972, parmi lesquels Christine de Pierre Gaspard-Huit.

La rencontre Deray-Delon

La Piscine marque la rencontre du réalisateur Jacques Deray avec Alain Delon. Par la suite, les deux hommes tourneront notamment Borsalino (1970) et Flic story (1975) ensemble.

Duos Delon-Ronet et Delon-Cauchet

Neuf ans après Plein soleil, La Piscine est le deuxième film dans lequel Alain Delon et Maurice Ronet s'affronte pour l'amour d'une femme. Alain Delon collaborera par ailleurs à six autres reprises avec Paul Crauchet, présent notamment sur Flic story et Le Cercle rouge de Jean-Pierre Melville.

L'arrivée de Jane Birkin

La Piscine est le premier film français de Jane Birkin, fraîchement débarquée de sa Grande-Bretagne natale. L'actrice deviendra ensuite l'une des plus populaire du Cinéma français dans les années 70 et 80.

Michel Legrand à la composition

La bande originale de La Piscine est signée Michel Legrand, l'un des plus grands et plus prolifiques compositeurs français avec plus de 170 films à son actif. Outre La Piscine, Jacques Deray fera appel à lui sur Un peu de soleil dans l'eau froide en 1971 et Un Homme est mort en 1972, de même qu'il collaborera encore à quatre reprises avec son directeur de la photographie Jean-Jacques Tarbès.

Angie Dickinson envisagée

Finalement tenu par Romy Schneider, le rôle de Marianne avait été originellement dévolu à Angie Dickinson. Jacques Deray finira pour diriger l'actrice trois ans plus tard dans Un Homme est mort.

Récompensé à Rio

Sorti en janvier 1969 en France, La Piscine a été récompensé du Grand Prix du Festival de Rio la même année.

Les acteurs

Jean-Paul

 

Alain Delon

 

Marianne

 

Romy Schneider

 

Harry

 

Maurice Ronet

 

Pénélope

 

Jane Birkin

 

Lévêque, l'inspecteur de police

 

Paul Crauchet

 

Fred

 

Steve Eckhardt

 

 

Scénariste

Jean-Emmanuel Conil

 

Production
Société Nouvelle de Cinématographie NC), France

Tritone Cinematografica, Italie

Compositeur

Michel Legrand

 

Directeur de la photographie

Jean-Jacques Tarbès

 

Chef décorateur

Paul Laffargue

 

Jacques Deray

Réalisateur, 1er assistant réalisateur, Scénariste français

Né le 19 Février 1929 à Lyon (France)
Décédé le 9 Août 2003 à Boulogne-Billancourt (France)

BIOGRAPHIE

Fils d'une famille d'industriels lyonnais, Jacques Deray montre très jeune un intérêt pour les activités artistiques, et s'inscrit au Cours Simon. Il ambitionne alors de devenir comédien. Son entrée dans le Cinéma, il l'a fait par l'assistanat. Deray travaille apprend son futur métier de réalisateur aux côtés de Jean Boyer (Le trou normand), de Gilles Grangier, de Luis Buñuel (Cela s'appelle l'aurore) ou encore de Jules Dassin. Après ces années d'apprentissage, où il développe ses talents techniques, Deray signe Le Gigolo, un premier long métrage, et déjà un drame mâtiné de polar. La critique en fait d'emblée le successeur de Jean-Pierre Melville, alors le maître incontesté du film policier français. Ses réalisations suivantes creusent le même sillon, sans pour autant parvenir à retrouver la maestria de son premier essai.

En 1969, il connaît enfin la reconnaissance, et rallie public et critique autour de La Piscine. Deray y démontre ses qualités de directeur d'acteurs dans un film qui réunit Maurice Ronet, Romy Schneider, la toute jeune Jane Birkin, et Alain Delon, qui fait de Deray son réalisateur attitré. Les deux hommes se retrouveront à huit reprises. De leur collaboration naissent quelques classiques du film policier, comme Borsalino (1970), Borsalino&co (1974), Flic story (1975), Trois hommes à abattre (1980) ou encore L'Ours en peluche (1994), la dernière réalisation de Deray pour le Cinéma.

Fidèle à un Cinéma de genre qu'il lui vaut les faveurs du public, le cinéaste décline le policier sous différentes formules, l'action musclé (Le Marginal, avec Jean-Paul Belmondo), l'intrigue (On ne meurt que deux fois, avec Michel Serrault et Charlotte Rampling), l'espionnage (Netchaïev est de retour, avec Yves Montand), le thriller (Un papillon sur l'épaule, avec Lino Ventura) tout en dirigeant les plus grands comédiens de leur génération. Privilégiant les atmosphères troubles (Les Bois Noirs), fin connaisseur de la littérature policière, adaptant notamment Robin Cook, Jean-Patrick Manchette et Georges Simenon, Jacques Deray s'impose comme l'une des personnalités incontournables du Cinéma français.

Un extrait vidéo      Ouvrir le lien Hypertexte

Un extrait Vidéo      Ouvrir le lien Hypertexte

Enregistrement :     DVD.18.V.


Tout en bas     Top


Top  

Nombre de visiteurs
Actuellement : 5
Aujourdhui : 343
Ce mois : 13 521
depuis le 24/11/10 : 733 579

joomla statistics

View My Stats