La nuit du chasseur - 1955 - Un Film de Charles Laughton - Avec Robert Mitchum




Recherche Google
Champ de recherche ci-dessus - Search field above - Commandes et Astuces de Google  Envoyer un mail  

Des centaines d'extraits vidéos à ne pas manquer...
X

Channel - YouTube Playlist - YouTube  Channel - Dailymotion  Playlist - Dailymotion

La Liste des Artistes et des Musiciens    La Liste des Films












Merci de patienter un peu   "Translation"  "Astuce"   Powered by  MyPagerank.Net   Un extrait vidéo de ce film    Vers la fiche film  Nuages de mots-clés  Flux RSS

Bookmark and Share     Vous pouvez bookmarquer la page en survolant

Titre du Film:      La nuit du chasseur

Titre original: THE NIGHT OF THE HUNTER

La nuit du chasseur

Réalisateur

Charles LAUGHTON

Année

1955

Nationalité

Américain   Extrait vidéo du film

Genre

Drame

Durée

1H33

Acteurs principaux

Billy CHAPIN, Lillian GISH, Peter GRAVES, Robert MITCHUM, Evelyn VARDEN, Shelley WINTERS

   

Thriller

Réalisation : Charles Laughton

Distribution : Robert Mitchum, Shelley Winters, Lillian Gish

Etats-Unis

Durée 89'

1955

N&B

L'HISTOIRE :

Sous les traits d'un prêcheur itinérant se dissimule un tueur : Harry Powell. Apprenant qu'un condamné à mort a dissimulé un magot, il est prêt à tout pour se l'approprier. Il séduit d'abord la veuve et cherche en vain le trésor. Il la supprime bientôt, puis s'attaque aux enfants détenteurs du secret qui parviennent à s'enfuir. La traque peut alors commencer.

Une oeuvre magnifique, un film étrange et symbolique sur l'innocence persécutée, dans lequel Robert Mitchum a déclaré avoir trouvé son meilleur rôle. Pour son unique mise en scène Cinématographique, Charles Laughton adapta fidèlement le best seller de Davis Grubb.

50 Ko

47 Ko

50 Ko

42 Ko

Secrets de tournage :

Un unique film

Charles Laughton projetait de réaliser un script intitulé Les Nus et les morts. Le producteur et le directeur de la photographie devaient être les mêmes et Spencer Tracy, Montgomery Clift et Burt Lancaster devaient y jouer. Mais l'échec commercial de La Nuit du chasseur marqua irrémédiablement l'abandon de ce projet, et ce fut Raoul Walsh qui s'en empara.

Cette mission, si vous l'acceptez...

Peter Graves, qui joue ici le petit rôle du père truand des enfants, deviendra autrement plus célèbre une décennie plus tard, en incarnant Jim dans la série télévisée Mission : impossible.

Un glorieux patronage

La Nuit du chasseur dépeint une Amérique rurale hors du temps (alors que l'histoire est sensée se dérouler lors de la dépression des années 30), proche de celle de David Wark Griffith. Le film est un hommage évident à son Cinéma, en partie à travers l'actrice Lilian Gish, qui fut son égérie et une des plus grandes actrices américaines du muet.

Le mythe Mitchum

Robert Mitchum a 35 ans au moment du tournage. Il consolide ici sa statuaire : solitaire, paupières lourdes, sourire ambigu, poitrine massive et timbre de voix mémorable. L'année suivante, en 1956, son arrestation et son emprisonnement pour détention de marijuana, loin de briser son aura, va au contraire asseoir un peu plus sa légende.

Un soin tout particulier pour la photographie

Le traitement du noir et blanc oscille entre expressionnisme (l'ombre de Robert Mitchum envahissant la chambre des enfants) et réalisme (les scènes de Shelley Winters avec ses enfants). La photo est l'oeuvre de Stanley Cortez qui travailla aussi avec Orson Welles sur La Splendeur des Amberson.

Seconde réalisation

La Nuit du chasseur est certes le seul film de Charles Laughton, mais pas son unique expérience de la réalisation. Six ans auparavant, alors qu'il jouait l'inspecteur Jules Maigret dans L' Homme de la tour Eiffel, l'acteur en réalisa une partie sans être crédité. Le producteur Irving Allen était le réalisateur originellement prévu pour ce film franco-américain. Mais après seulement trois jours de tournage, Charles Laughton menaça de quitter le projet si Burgess Meredith n'en prenait pas les commandes. Laughton dirigea quant à lui les scènes où Meredith jouait.

Un mauvais remake pour un grand chef-d'oeuvre

Ce film fit l'objet d'un remake en 1991 pour la télévision. Contrairement au film qui épousait le point de vue des enfants, le téléfilm se concentre sur le personnage du précheur incarné par Richard Chamberlain. Tout le monde s'accorde à dire que cette nouvelle mouture dirigée par David Greene ne parvient aucunement à égaler l'original.

Les acteurs :

le révérend Harry Powell

 

Robert Mitchum

 

Willa Harper

 

Shelley Winters

 

Rachel Cooper

 

Lillian Gish

 

John Harper

 

Billy Chapin

 

Pearl Harper

 

Sally Jane Bruce

 

Birdie Steptoe

 

James Gleason

 

Ben Harper

 

Peter Graves

 

Scénariste

 

James Agee

Charles Laughton (non crédité)

 

Producteur

Paul Gregory

 

Production

 

Paul GregoryProductions, U.S.A.

United Artists, U.S.A.

Compositeur

 

Walter Schumann

 

Directeur de la photographie

 

Stanley Cortez

 

D'après l'oeuvre de

 

Davis Grubb

 

Critiques Spectateurs:

Quel chef d'oeuvre! Une oeuvre rare réalisé par Charles Laughton dont c'est l'unique film. Ce film est à la fois un conte merveilleux, un récit d'horreur et une peinture étonnante de la vie provinciale américaine. La photographie est magnifique, les sublimes images nous hantent encore après la vision du film. C'est envoûtant et dérangeant. L'interprétation de Robert Mitchum, inquiétant, est époustouflante dans son rôle de pasteur psychopathe. Cet homme est prêt à tout pour récupérer une forte somme d'argent dont la cachette est connue de deux enfants uniquement. Cette extraordinaire réalisation de film noir restera à jamais comme l'un des sommets jamais réalisés. Ce pasteur est comme un second père pour les deux enfants mais un père fou. Il est persuadé que c'est dieu qui le guide à commettre tous ces crimes et qui le soutient dans la poursuite de ces enfants devenus orphelins après la mort de leur père et de leur mère lâchement assassinée par le pasteur.
Un chef d'oeuvre impérissable, fort, juste, touchant et poétique.

Certains trésors sont cachés et méritent d'être découverts. La Nuit du chasseur en est un. Ce film qui fut un échec à sa sortie a condamné la carrière de réalisateur de Charles Laughton. On ne peut que regretter que ce film soit le seul de son auteur. Mais quel film ! Une photographie magnifique, un Robert Mitchum inoubliable en névrosé sexuel, une critique de l'hypocrisie sociale et des croyances aveugles. Un des plus beaux films de l'Histoire du Cinéma !

Le seul et unique film de Charles Laughton, mais pas des moindres!! Ce film constitue l'un des chefs d'oeuvre du Cinéma tant pour sa narration, qui oscille de manière élégante du thriller au conte de fée, que pour ses interprètes, avec Mitchum jouant les bourreaux dans le rôle de l'ogre psychopathe. Laughton , pour un premier et unique film, démontre une maîtrise parfaite de la réalisation où il n'hésite pas à incorporer quelques métaphores assimilant la situation des enfants à celles d'animaux, conférant ainsi au Cinéma autant de richesse descriptive qu'à un livre. Il réussit alors le film le plus troublant, le plus beau, le plus terrifiant et le plus magique de l'histoire du Cinéma; A voir et à revoir sans cesse comme étalon de mesure pour juger tout autre film.

    

The Night of the hunter

Usa, 1955

De Charles Laughton

Scénario : James Agee et de Charles Laughton (non crédité) d'après le roman de Davis Grubb

Avec Robert Mitchum, Shelley Winters, Lilian Gish, Billy Chapin, Sally Jane Bruce

Photo : Stanley Cortez

Musique : Walter Schumann

Durée : 1h33

Après un court séjour en prison, Harry Powell part à la recherche du magot que son ex-partenaire de cellule, Ben Harper, a caché. Prenant l'apparence d'un prêcheur fanatique, Powell retrouve la famille de Harper afin de découvrir où a été caché l'argent...

En 1955, le premier et unique film en tant que réalisateur de Charles Laughton est un cinglant échec critique et public. Probablement parce que l'objet filmique en question est trop déroutant, trop hors du temps. Visuellement, Laughton privilégie le décalage: alors que les couleurs sont en vogue, il choisit de tourner en noir et blanc. Avec son chef opérateur, Stanley Cortez (qui a également travaillé sur La Splendeur des Amberson, de Orson Welles), Laughton effectue un travail évoquant l'expressionnisme allemand des années 20 ou le Cinéma muet de D.W. Griffith. Le réalisateur emploie d'ailleurs l'une de ses stars en la personne de Lillian Gish, alors que celle-ci n'avait plus tourné depuis 7 ans (dans Portrait of Jennie).

Charles Laughton

Robert Mitchum

Année: 1956

Origine: Amérique

Titre original: The Night of the Hunter

Réalisation : Charles Laughton

Scénario : James Agee

D'après le roman de David Grubb

Images : Stanley Cortez

Musique : Walter Schumann

Genre : Drame

Durée : 93 min.

         

Robert Mitchum                         Robert Mitchum et Billy Chapin                         Robert Mitchum

Résumé

Lors d'un hold-up, Ben Harper s'empare de dix mille dollars et tue un homme. Ben confie cet argent à son jeune fils, John, en lui disant de s'en servir pour lui et sa petite soeur, Pearl. Ils cachent l'argent dans la poupée de Pearl et jurent à leur père de ne jamais révéler la cachette de ce petit trésor... Harry Powell, prêcheur itinérant, est un fanatique qui a déjà plusieurs crimes sur la conscience quand il est arrêté pour vol. En prison, il partage la cellule de Ben Harper, condamné à mort, mais il ne parvient pas à connaître l'endroit où il a caché l'argent. Après l'exécution de Harper, Powell se lie à sa veuve dans l'espoir de la faire parler. Quand elle le démasque, Powell la tue et jette son corps dans la rivière. Les enfants parviennent à s'enfuir et se réfugient auprès de Rachel. Powell finit par découvrir leur retraite....

Un extrait Vidéo            Ouvrir le lien Hypertexte

Enregistrement :    DVD.15.W.


Tout en bas     Top


Top  

Nombre de visiteurs
Actuellement : 13
Aujourdhui : 172
Ce mois : 13 333
depuis le 24/11/10 : 700 363

joomla statistics

View My Stats