L’affaire Cicéron - Film de Joseph L. Mankiewicz - 1952 - Avec Danielle Darrieux et James Mason




Recherche Google
Champ de recherche ci-dessus - Search field above - Commandes et Astuces de Google  Envoyer un mail  

Des centaines d'extraits vidéos à ne pas manquer...
X

Channel - YouTube Playlist - YouTube  Channel - Dailymotion  Playlist - Dailymotion

La Liste des Artistes et des Musiciens    La Liste des Films












Merci de patienter un peu   "Translation"  "Astuce"   Powered by  MyPagerank.Net   Un extrait vidéo de ce film    Vers la fiche film  Nuages de mots-clés  Flux RSS

Bookmark and Share     Vous pouvez bookmarquer la page en survolant

Titre du Film:     L'affaire Cicéron

Titre original : FIVE FINGERS

Réalisateur

Joseph-Leo MANKIEWICZ

Année

1952

Nationalité

Américain  

Genre

Espionnage

Durée

1H48

Acteurs principaux

Danielle DARRIEUX, Walter HAMPDEN, James MASON, Michael RENNIE

  

Thriller
Réalisation : Joseph-Leo Mankiewicz
Distribution : James Manson, Danielle Darrieux, Michael Rennie

Etats-Unis
Durée 108'
1952

N&b

L'histoire :

A Ankara, pendant la Seconde Guerre mondiale, le valet de chambre de l'ambassadeur de Grande-Bretagne transmet des documents aux Allemands sous le nom de code "Cicéron". Un chef-d'oeuvre du film d'espionnage qui brille par la subtilité de ses retournements et par son humour.

Cette adaptation à l'écran d'une histoire vraie fut deux fois nominée aux Oscars (réalisation et scénario).

Synopsis :

En 1944, Diello sert un ambassadeur anglais à Ankara, en Turquie. Il en profite pour livrer des photographies de documents secrets alliés aux Nazis sous un nom de code : Cicéron. La comtesse polonaise Anna Staviska fait mine de l'aider...

Réalisateur

Joseph L. Mankiewicz

Scénariste

Michael Wilson

 

Joseph L. Mankiewicz (non crédité)

Producteur

Otto Lang

Production

20th Century Fox, U.S.A.

Les acteurs:

James Mason

Diello / Cicéron

Danielle Darrieux

La Comtesse Anna Staviska

Michael Rennie

George Travers

Walter Hampden

Sir Frederic

Oscar Karlweis

LC Moyzisch

Herbert Berghof

Colonel Von Richter

Ben Astar

Siebert

Compositeur

Bernard Herrmann

Directeur de la photographie

Norbert Brodine

Budget : 1 110 800 $

Format du son : Mono

Format de projection : 1:37.1

Format de production : 35 mm

Tourné en Anglais

Anecdotes :

Récompenses
L'Affaire Cicéron fut nominé en 1953 aux Oscar du Meilleur Réalisateur et du Meilleur Scénario. Egalement en compétition dans cette dernière catégorie aux Golden Globes, il remporta le prix.

Première collaboration
Joseph L. Mankiewicz renouvellera sa collaboration avec James Mason dès l'année suivante en lui confiant le rôle de Brutus dans son adaptation de l'oeuvre de William Shakespeare, Jules César (1953). Un autre rôle de traître pour James Mason également en rapport avec le personnage de Cicéron puisque ce politicien romain était un proche de Jules César. Il était interprété dans le film par Alan Napier.

Une Française à Hollywood
Micheline Presle et Alida Valli furent envisagées pour interpréter le comtesse Staviska avant que le rôle ne revienne à Danielle Darrieux. Ce film n'est pas sa première expérience américaine puisqu'elle avait déjà tourné La Coqueluche de Paris (1938, Henry Koster) et Riche, Jeune et Jolie (1951, Norman Taurog). Elle jouera enfin en 1956 dans Alexandre le Grand de Robert Rossen.

Une histoire inspirée d'un fait réel
Le vrai Cicéron ne s'appelait pas Diello mais Elyesa Bazna. Il a relaté son histoire dans un livre I Was Cicero où il parle notamment de ses complices, sa propre nièce et une femme de chambre. Le personnage de la comtesse Staviska est quant à lui le fruit des scénaristes afin d'ajouter une dimension romanesque au film. Le réalisateur Joseph L. Mankiewicz a pu rencontrer Elyesa Bazna lorsqu'il tournait les extérieurs du film à Ankara.

1er titre
Le premier titre envisagé pour le film fut "Opération Cicero" auquel on préféra finalement 5 Fingers.

L'affaire Cicéron dans la lucarne
L'Affaire Cicéron fit également l'objet de deux adaptations télévisées. La première, Opération Cicero, fut réalisée en 1956 par Hubert Cornfield avec Ricardo Montalban (Cicéron) et Peter Lorre (Moyzisch). En 1959, David Hedison reprit le rôle de l'espion dans une série de quatorze épisodes intitulée Five Fingers.

Changement de réalisateur
Le projet du film avait été confié à Henry Hathaway avant que Joseph L. Mankiewicz, passionné par la véritable histoire de Cicéron, ne demande avec insistance au directeur de la 20th Century Fox Darryl F. Zanuck de pouvoir le réaliser.

L'affaire Cicéron

Five fingers

Joseph Mankiewicz, USA 1951, 1h48

Sc : Michael Wilson, Mus : Bernard Herrmann, Int : James Mason, Danielle Darrieux, Michael Rennie, Walter Hampden, John Wengraf.

En 1952, Joseph Mankiewicz réalise un film d'espionnage : L'affaire Cicéron.

Il adapte un récit autobiographique, à peine romancé, qui relate les exploits d'un agent double pendant la seconde Guerre Mondiale à Ankara, Sous le nom de Cicéron, l'Albanais Diello, qui était le valet de l'Ambassadeur britannique, jouait le double jeu entre Britanniques et Allemands. Il vendit aux Allemands des secrets diplomatiques puisés dans le coffre de l'Ambassade anglaise.

Variation brillante sur les conventions du film d'espionnage revisitées par un Mankiewicz au sommet de son art. 

Mars 1944 à Ankara, ville neutre où tous les pays belligérants sont représentés. Diello, valet de chambre à l'ambassade d'Angleterre, prend contact avec L C. Moyzisch, qui travaille à l'ambassade d'Allemagne et lui propose de lui fournir contre des sommes importantes les photographies de documents ultra-secrets. D'abords dubitatifs les Allemand sont surpris par l'importance de la première "livraison" de Diello auquel ils donnent le nom de code de "Cicéron ". Parallèlement, Diello s'associe pour ce travail avec son ancienne patronne, la comtesse Staviska. Des agents de l'Intelligence Service arrivent à l'ambassade pour enquêter sur les fuites qui s ÿ produisent. La comtesse et Diello projettent de partir ensemble. Mais la comtesse fausse compagnie à son associé et file en Suisse avec son magot, après l'avoir dénoncé aussi bien aux Anglais gu'aux Allemands. Purieux, Diello vend très cher aux Allemands un dernier film : les plans du débarquement allié du 6 juin I944. Le chef de la Gestapo, qui n'a jamais eu confiance en "Cicéron'; déchire ces documents. Diello s'enfuit. Installé à Rio, où il avait toujours rêvé de vivre riche et oisif, il apprend avec stupéfaction qu'il a été payé en fausses coupures dont certaines ont été retrouvées en Suisse, en possession d'une certaine comtesse...

Mars 1944. Diello, le valet de chambre de l'ambassadeur de Grande-Bretagne en Turquie, prend contact avec L.C. Moyzisch, qui travaille à l'ambassade d'Allemagne. Il lui propose de lui fournir, en échange d'importantes sommes d'argent, les photographies de certains documents ultrasecrets... Revue par Joseph L. Mankiewicz, cette adaptation de l'aventure invraisemblable mais véridique du valet de l'ambassadeur britannique devenu un maître espion est une admirable comédie de dupes.

Avec son élégance et son cynisme habituels, Mankiewicz a répété qu'il n'était pas l'auteur du scénario. En vérité, si son nom n'apparaît pas au générique, c'est bien lui qui - tout en respectant le canevas initial de Michael Wilson - a complètement réécrit les dialogues, leur donnant un esprit mordant et narquois, celui que l'on retrouve dans Eve ou dans Chaînes conjugales.

Mankiewicz a manifestement été passionné par cette intrigue d'espionnage dans laquelle chacun berne l'autre, et ce n'est pas une coïncidence si cette histoire se termine sur un formidable éclat de rire de son héros. Sublimement jouée par James Mason, L'Affaire Cicéron est loin d'être une oeuvre mineure dans la prestigieuse carrière de Joseph L. Mankiewicz. On ne peut en effet qu'en admirer l'ironie cinglante. Un chef-d'oeuvre.

Fiche technique :

Scénario : Michael Wilson - D'après le récit de L.C.Moyzisch - Images : Norbert Brodine - Musique : Bernard Hermann - Décors : Lyle Wheeler, George W.Davis - NB - Production: Otto Lang - Distribution: 20th Century Fox - 1h48

Avec :

James Mason (Diello "Cicéron"), Danielle Darrieux (comtesse Anna Slaviska), Michael Rennie (George Travers), Walter Hampden (sir Frédéric), Oscar Karlweis (Moyzisch), Herbert Berghof (colonel von Richter), John Wengraf (von Papen), A.Ben Astar (Siebert), Roger Plowder (MacFadden), Roger Plowden (Mac Fadden), Michael Plate (Morrison), Ivan Triesault (Steuben), Hannelore Axman (secrétaire de Von Papen), David Wolfe (Da Costa)

Un extrait Vidéo          Ouvrir le lien Hypertexte

Enregistrement :   DVD.12.D.


Tout en bas     Top


Top  

Nombre de visiteurs
Actuellement : 7
Aujourdhui : 54
Ce mois : 9 770
depuis le 24/11/10 : 683 341

joomla statistics

View My Stats