La comtesse aux pieds nus - Un Film de Joseph-Leo Mankiewicz - 1954 - Avec Humphrey Bogart




Recherche Google
Champ de recherche ci-dessus - Search field above - Commandes et Astuces de Google  Envoyer un mail  

Des centaines d'extraits vidéos à ne pas manquer...
X

Channel - YouTube Playlist - YouTube  Channel - Dailymotion  Playlist - Dailymotion

La Liste des Artistes et des Musiciens    La Liste des Films    Rechercher des titres de Films
Music Player - Cinéma

Music Player - Lecteur de Musique



Besoin de parler et de se sentir un peu moins seul : 01.78.52.91.40 - 24h/24












Merci de patienter un peu   "Translation"  "Astuce"   Powered by  MyPagerank.Net   Un extrait vidéo de ce film    Vers la fiche film  Nuages de mots-clés  Flux RSS

Bookmark and Share     Vous pouvez bookmarquer la page en survolant

Titre du Film:         La comtesse aux pieds nus

Titre original: THE BAREFOOT CONTESSA

La comtesse aux pieds nus (The Barefoot Contessa) - Joseph L. Mankiewicz (1954)    

Réalisateur

Joseph-Leo MANKIEWICZ

Année

1954

Nationalité

Américain  

Genre

Drame Psychologique

Durée

2H10

Acteurs principaux

Humphrey BOGART, Rossano BRAZZI, Valentina CORTESE, Ava GARDNER, Marius GORING, Edmond O'BRIEN

Réalisateur

Joseph L. Mankiewicz

Scénariste

Joseph L. Mankiewicz

Producteur

Joseph L. Mankiewicz

 

Franco Magli

Distribution

United Artists

Les acteurs :

Ava Gardner

Maria Vargas

Humphrey Bogart

Harry Dawes

Edmond O`Brien

Oscar Muldoon

Valentina Cortese

Eleanora Torlato-Favrini

Marius Goring

Alberto Bravano

Rossano Brazzi

Count Vincenzo Torlato-Favrini

Warren Stevens

Kirk Edwards

Compositeur

Mario Nascimbene

Directeur de la photographie

Jack Cardiff

Montage

William Hornbeck

Format du son : Mono
Format de projection : 1:37.1
Format de production : 35 mm
Tourné en Anglais

Anecdotes :

Une Cendrillon moderne
La Comtesse aux pieds nus (The Barefoot Contessa) est le premier film de Joseph L. Mankiewicz en tant que producteur indépendant. Il avait réalisé auparavant des films pour la 20th Century-Fox et pour la Metro-Goldwyn-Mayer. Il créa donc sa propre société de production pour faire ce film, un conte de fée moderne, "une version amère de Cendrillon, comme le dit Mankiewicz, où le prince charmant aurait dû, à la fin, se révéler homosexuel, mais je ne voulais pas aller aussi loin."

Un Oscar pour O'Brien
Edmond O'Brien remporta l'Oscar du meilleur second rôle pour son interprétation de l'agent de publicité Oscar Muldoon. La Comtesse aux pieds nus (The Barefoot Contessa) est sa seconde collaboration avec Joseph L. Mankiewicz. Le réalisateur l'avait déjà dirigé dans l'année précédente Jules Cesar (Julius Caesar) où O'Brien jouait Casca, un des conjurés.

Toute ressemblance...
La Comtesse aux pieds nus (The Barefoot Contessa) étant un film sur les coulisses du Cinéma, Joseph L. Mankiewicz a du déclarer qu'aucun des personnages n'était réel. En effet, il a été accusé de s'être inspiré de Howard Hughes pour le personnage du producteur Kirk Edwards, un nabab antipathique.

Jack Cardiff
Avant de travailler avec Joseph L. Mankiewicz, le chef opérateur anglais Jack Cardiff, avait déjà éclairé Ava Gardner dans Pandora (Pandora,the Flying Dutchman), le film qui la révéla sa beauté au monde entier, ainsi que Humphrey Bogart dans L' Odyssée de l'African Queen (African Queen).

Résumé : le destin tragique d'une cendrillon des temps modernes.

Dans le cimetière où vient d'être enterré la comtesse Torlato-Favrini, Harry Dawes (Humphrey Bogart) réalisateur hollywoodien, nous raconte l'histoire de cette comtesse italienne. C'est dans un cabaret de Madrid qu'Harry Dawes a pour la première fois rencontré cette jeune danseuse qui s'appelait alors Maria Vargas. Il l'a convainc malgré l'opposition de ses parents de venir tenter sa chance à Hollywood. Cette jeune femme issue des bas quartiers va se retrouver du jour au lendemain sous les feux de la rampe, star glorifiée et adulée mais qui ne se sent pas à sa place dans ce monde du spectacle. Courtisée par beaucoup d'hommes, elle reste cependant insatisfaite et poursuit le rêve un peu fou de rencontrer un jour le prince charmant. Il se présentera sous l'aspect du comte Torlato-Favrini qui décide de l'épouser. Mais ce bonheur sera de courte durée puisqu'à cause d'une blessure de guerre, leur union ne sera jamais consommée. Maria décide alors de prendre un amant pour offrir à son mari le fils dont il a toujours rêvé. Mais le comte surprendra les amants et tuera Maria d'un coup de revolver.

  The Barefoot Contessa             Humphrey Bogart

Une danseuse espagnole devient une star Hollywoodienne. Elle épouse un conte italien, auquel elle tente de donner un enfant mais qui fera son malheur.

En racontant la vie d'une star, Mankiewics porte un regard lucide sur le monde qui l'entoure et réalise une œuvre mythique avec la sublime Ava Gardner.

Conte de fée amère, chant funèbre, critique sociale acerbe, œuvre lyrique et poignante, La comtesse aux pieds nus est un immense chef d'œuvre, peut être le meilleur film de Mankiewicz. A l'image de son récit complexe, multipliant les flash-back pour mieux cerner la destinée tragique de Maria Vargas, le film possède une richesse de lecture inépuisable, Dans le rôle titre, Ava Gardner n'a jamais été aussi belle. Fragile, mystérieuse, sensuelle et finalement inaccessible à tous car prisonnière de sa fulgurante beauté, l'actrice représente la personnification absolue de tous les désirs masculins. Les films parfaits sont rares dans l'histoire du Cinéma, La comtesse aux pieds nus en fait partie.

SYNOPSIS :

Harry Dawes, réalisateur et producteur hollywoodien, vient d'enterrer la comtesse Torlato-Favrini, plus connu sous le nom de Maria Vargas. Son histoire démarre il y a fort longtemps, lorsque Dawes, à la recherche d'une jeune première, découvre Maria, alors danseuse dans un cabaret madrilène. Dawes la convainc de tenter sa chance à Hollywood. Commence pour Maria une vie de strass, de paillettes et de gloire, mais également de rupture, de violence, d'amertume et de tromperie.

NOTES :

“Le plus inexpressif poisson froid de l'histoire aquatique et Cinématographique”. Aussi surprenant que cela puisse paraître, c'est en ces termes peu délicats (et fort injustes) que la presse de l'époque qualifiât le jeu d'Ava Gardner dans LA COMTESSE AUX PIEDS NUS de Joseph L.Mankiewicz. Celle-ci incarne Maria Vargas une actrice à la destinée tragique et dont la vie nous est racontée par ses proches, lors de son enterrement.

Un extrait Vidéo          Ouvrir le lien Hypertexte

Enregistrement        DVD.7.T.


Tout en bas     Top


Top  

Nombre de visiteurs
Actuellement : 4
Aujourdhui : 267
Ce mois : 10 755
depuis le 24/11/10 : 792 110

joomla statistics

View My Stats