Il Bidone - Un Film de Federico Fellini - 1956 - Avec Giulietta Masina et Richard Basehart




Recherche Google
Champ de recherche ci-dessus - Search field above - Commandes et Astuces de Google  Envoyer un mail  

Des centaines d'extraits vidéos à ne pas manquer...
X

Channel - YouTube Playlist - YouTube  Channel - Dailymotion  Playlist - Dailymotion

La Liste des Artistes et des Musiciens    La Liste des Films Music Player

Music Player - Lecteur de Musique

Listen to the music !  Écouter de la musique !     Suite...  Next...


Besoin de parler, se sentir moins seul : 01.78.52.91.40 - 24h/24












Merci de patienter un peu   "Translation"  "Astuce"   Powered by  MyPagerank.Net   Un extrait vidéo de ce film    Vers la fiche film  Nuages de mots-clés  Flux RSS

Bookmark and Share     Vous pouvez bookmarquer la page en survolant

Titre du Film :     Il Bidone

  

Réalisateur

Federico FELLINI

Année

1956

Nationalité

Italien  

Genre

Comédie Dramatique

Durée

1H48

Acteurs principaux

Richard BASEHART, Broderick CRAWFORD, Franco FABRIZI, Giulietta MASINA

Noir et Blanc.

Synopsis :

L'univers minable de trois petits escrocs qui abusent de la crédulité des gens en se faisant passer pour des prêtres.

Réalisateur

Federico Fellini

Scénariste

Federico Fellini

 

Ennio Flaiano

Producteur

Mario Derecchi (non crédité)

Les acteurs :

Broderick Crawford

Augusto

Richard Basehart

Picasso

Giulietta Masina

Iris

Franco Fabrizi

Roberto

Sue Ellen Blake

Anna

Compositeur

Nino Rota

Directeur de la photographie

Otello Martelli

Assistant-réalisateur : Veljko Bulajic

Scénario : Federico Fellini, Ennio Flaiano, Tullio Pinelli

Directeur de la photo : Otello Martelli

Format du son : Mono
Format de projection : 1:37.1
Format de production : 35 mm
Tourné en Italien

Anecdotes :

Fellini et Rota
Depuis son premier long métrage Le Cheik blanc en 1952, Federico Fellini confie la musique de ses films à Nino Rota. Le compositeur travaille ainsi sur quinze films du réalisateur, signant entre autres les mélodies de La Strada, La Dolce Vita, Huit et demi, ou Amarcord. Leur collaboration est interrompue par la mort de Nino Rota en 1979.

Les acteurs :

Broderick Crawford

....

Augusto

Giulietta Masina

....

Iris

Richard Basehart

....

Picasso

Franco Fabrizi

....

Roberto

Sue Ellen Blake

....

Anna

Irene Cefaro

....

Marisa

Alberto De Amicis

....

Rinaldo

Lorella De Luca

....

Patrizia

Giacomo Gabrielli

....

Il Baron Vargas

Riccardo Garrone

....

Riccardo

Paul Grenter

   

Emilio Manfredi

   

Lucetta Muratori

   

Mario Passante

   

Sara Simoni

   

L'histoire :

Un trio d'escrocs gruge tous les crédules qui croisent leur chemin. L'un est un beau garçon imbu de lui même, le second un père de famille sentimental, alors que le plus vieux commence à se sentir usé. La bonne mine de ce dernier inspire facilement confiance et il revêt souvent l'habit ecclésiastique pour rouler de pauvres hères.Tourné immédiatement après La Strada (1954), ce film choqua beaucoup les producteurs qui tentèrent de faire modifier la fin par Fellini. Si son ''héros'' ne retrouve pas le droit chemin, Il Bidone n'en est pas moins un film troublant, presque lyrique.

 

Un trio d'escrocs sans envergure, Augusto, Roberto et " Picasso ", sillonne les villes et les campagnes italiennes, cherchant qui gruger. Augusto, le doyen, est un homme secret, taciturne et comme accablé. Roberto est un bellâtre superficiel et avantageux. Quant à " Picasso " (ainsi surnommé à cause de ses dons artistiques), il mène innocemment la double vie du parfait père de famille (il adore sa femme Iris et sa fille) et du truand farceur. Tout en continuant de perpétrer ses petits forfaits, Augusto sent peser sur lui le poids des ans et de la lassitude. Il revoit sa fille Patricia, une gentille demoiselle studieuse qui ignore tout des activités de son père, et lui promet de l'aider à poursuivre ses études. Il assiste, mécontent, jaloux, à un réveillon organisé par un truand parvenu et méprisant. Il est fatigué. Déguisé en évêque, il réalise, avec de nouveaux complices, son escroquerie favorite, le " trésor caché ", qui consiste à mystifier des paysans en leur faisant croire qu'une fortune est enterrée sur le territoire de leur ferme et que ces richesses leur reviennent... à condition qu'ils versent une offrande à l'Église (c'est-à-dire à eux-mêmes). Augusto rencontre, à cette occasion, une adolescente paralytique qui exprime, en termes touchants, sa foi, son espérance, sa charité. Augusto semble ému. Au moment de partager le butin, Augusto déclare qu'il n'a pas eu le courage de soutirer de l'argent à cette pauvre fillette. Étranges scrupules! Et tellement peu convaincants que les deux acolytes fouillent leur chef et trouvent sur lui une belle liasse de billets de banque. Ils l'insultent, le lapident, et le laissent, agonisant, sur le terrain. Au terme d'une nuit d'angoisse et de souffrance, Augusto meurt à l'aube.

Etude de moeurs sur les escroqueries à la petite semaine. Giulietta Masina, Iris, ne tient qu'un rôle secondaire en épouse petite bourgeoise de Richard Basehart "Picasso" ou Moraldo, le Fou de La Strada. C'est sur Augusto, le grand Bidonneur (l'acteur américain Broderick Crawford) que se porte l'éclairage moral de ce film, où le thème de la rédemption, selon La Strada, revient dans un parcours douloureux, semé d'épreuves humiliantes.

. L'arnaque du trésor dirigée par "le baron" et mené par Augusto

. Le retour de Moraldo chez lui avec un cadeau pour sa fille

. La boite de nuit où Augusto lève une danseuse, Roberto drague une américaine

. "Le baron" propose l'arnaque des maisons populaires en banlieue

. Préparation de Noêl, Moraldo cherche à faire des cadeaux

. Un Caïd en Cadillac invite Augusto et Moraldo pour une partie chez lui.

. La nuit Augusto ne convainc pas le Caïd, il est seul, Roberto vole un porte

cigarette en or et se fait jeter dehors avec Augusto Moraldo et Iris. Moraldo

lui jure de se séparer de sa bande

. Zoom arrière sur Patricia qui a rencontré son père Augusto, 48 ans

. arnaque des manteaux

. longue scène de nuit, Moraldo décide de rentrer chez lui.

. Augusto et sa fille, il se fait arrêter au Cinéma

. Dernière arnaque au trésor : voiture sale, nouveaux complices, blessure

mortelle, il n'ira pas avec les enfants.

Costumés en ecclésiastiques, trois fripouilles parcourent la campagne romaine et extorquent de l'argent à diverses victimes en exploitant leur crédulité. Les escroqueries finissent par conduire l'un d'eux, Augusto en prison...
Ce sixième film de Fellini, venant immédiatement après La Strada a rencontré peu de succès. Les producteurs italiens, choqués par le comportement final d'Augusto (envers la paralytique) ont demandé au metteur en scène de modifier l'épilogue. Ils auraient voulu que le héros, touché par la grâce, retrouve le droit chemin, mais Fellini a résisté à ce chantage moral.

IL BIDONE

REALISATION: Federico FELLINI.

SCENARIO: F.FELLINI, Ennio FLAIANO, Tullio PINELLI.

IMAGE: Otello MARTELLI.

N&B.

MUSIQUE: Nino ROTA,

Dir.Franco FERRARA.

MONTAGE: Mario SERANDREI, Giuseppe VARI.108mn.

DECORS: Brunello RONDI (D.A), Dario CECCHI, Massimiliano CAPRICCIOLI.

COSTUMES: Dario CECCHI.

SON: Giovanni RUSSO.

CAMERA: Roberto GERARDI.

SCRIPT: Nada Delle PIANE.

MAQUILLAGE: Eligio TRANI.

COIFFURE: Fiamma ROCCHETTI.

AST-REALISATEUR: Moraldo ROSSI, Dominique DELOUCHE, Narcisso VICARIO, Paolo NUZZI.

DIR-PRODUCTION: Giuseppe COLIZZI, Insp.Antonio NEGRI.

PRODUCTION: Manolo BOLOGNINI (Secrétaire), Titanus Films, SGC.ITALIE, 1955.

INTERPRETES: Broderick CRAWFORD(Augusto), Richard BASEHART(Picasso), Franco FABRIZI(Roberto), Giulietta MASINA(Iris), Giacomo BAGRIELLI(baron Varga), Alberto de AMICIS(Rinaldi), Sue Ellen BLAKE(Susanna), Lorella de LUCA(Patricia), Mara WERLEN(danseuse), Xenia VALDERI, Mario PASSANTE, Irene CEFARO(Marisa), Riccardo GARRONE, Paul GRENTER, Emilio MANFREDI, Lucette MURATORI, Sara SIMONI, Maria ZANOLI, Ettore BEVILACQUA.

CLES: Comédie/Arnaques, escroqueries

SUJET:

Augusto, Roberto et Picasso, trois amis de toujours, vivent dé la crédulité des gens.Les voilà cette fois sur la route de Maremma, prêts à nouveau à abuser des naïfs.Ils enlèvent leurs plaques de voiture qu'ils remplacent par deux fausses plaques de l'Etat du Vatican.Puis enfilent des vêtements ecclésiastiques.Le groupe se dirige alors vers une ferme voisine où l'un des "prélats", Augusto, explique dévotement aux habitants qu'il a reçu la confession d'un mourant au sujet d'un crime qu'il avait commis.La victime serait enterrée sur ces terres à côté d'un trésor.Vite on creuse le champ que le faux ecclésiastique désigne.On y découvre effectivement un squelette, placé là par les compères, ainsi qu'une boîte pleine de bijoux.Toutes ces richesses appartiendraient, selon les dernières volontés du mourant, au propriétaire du terrain, à condition que de nombreuses messes soient dites pour le repos de son âme. Payables d'avance…

Un extrait Vidéo        Ouvrir le lien Hypertexte

Enregistrement :      DVD.12.X.


Tout en bas     Top


Top  

Nombre de visiteurs
Actuellement : 6
Aujourdhui : 572
Ce mois : 13 796
depuis le 24/11/10 : 763 503

joomla statistics

View My Stats