Bronco Apache - Un Film de Robert Aldrich - 1954 - Avec Burt Lancaster




Recherche Google
Champ de recherche ci-dessus - Search field above - Commandes et Astuces de Google  Envoyer un mail  

Des centaines d'extraits vidéos à ne pas manquer...
X

Channel - YouTube Playlist - YouTube  Channel - Dailymotion  Playlist - Dailymotion

La Liste des Artistes et des Musiciens    La Liste des Films












Merci de patienter un peu   "Translation"  "Astuce"   Powered by  MyPagerank.Net   Un extrait vidéo de ce film    Vers la fiche film  Nuages de mots-clés  Flux RSS

Bookmark and Share     Vous pouvez bookmarquer la page en survolant

Titre du Film:    Bronco Apache

Titre original : APACHE

        

Sortie USA: 09 Juillet 1954

Réalisateur

Robert ALDRICH

Année

1954

Nationalité

Américain   Extrait vidéo du film

Genre

Western

Durée

1H29

Acteurs principaux

Monte BLUE, Charles BRONSON, John DEHNER, Burt LANCASTER, John MAC INTIRE, Jeanne PETERS

Titre original : Apache

Réalisateur: Robert Aldrich

Acteurs: Burt Lancaster (Massaï), Jean Peters (Nalinle), John McIntire (Al Sieber), Charles Bronson (Hondo), Ian McDonald (Clagg), John Dehner (Weddle), Paul Guilfoyle (Santos), Walter Sande (Beck)

Scénario: James R Webb, Paul Wellman

Musique: David Raskin 

Résumé:

Avril 1886. Les Apaches, las, renoncent à lutter contre la colonisation blanche. Leur chef, Geronimo, se rend. Seul l'un de ses guerriers, Massaï, refuse l'avilissement : il n'hésite pas à tirer sur le drapeau blanc porté par le vieux chef. La jeune Nalinle lui vient en aide, mais Massaï est tout de même capturé vivant. Les vaincus sont rassemblés dans une petite gare, d'où un train doit les emmener vers une réserve en Floride. Nalinle tente de fournir une arme à Massaï. Al Sieber, l'éclaireur chargé de la surveillance des Indiens, parvient à s'en saisir. Massaï, têtu, réussit cependant à s'enfuir. Il brise ses chaînes sous les roues du train puis gagne la ville de Saint-Louis, qui l'émerveille. Il trouve finalement refuge dans une réserve de l'Oklahoma où Dawson, un Cherokee, l'accueille...

DURÉE: 85 MIN

Western - 1954  

Etats-Unis

L'histoire de "Bronco Apache"

Après la reddition de Géronimo, l'Indien Massaï, ayant pu s'échapper du train qui conduit ses frères vers les réserves de Floride, continue à se battre seul contre les Blancs. Il se considère comme le seul Apache restant au monde. Une indienne l'accompagne dans sa lutte, souvent contre sa volonté. Elle porte un enfant de lui. Fasciné par l'exemple des Cherokees qui, grâce à l'agriculture, ont su rester libres et en bonne harmonie avec les Blancs, Massaï se met à cultiver le maïs. Il mène un dernier combat contre des militaires quand il entend les premiers vagissements de son bébé. Déposant les armes, il rejoint alors sa cabane.

Distribution Artistique de "Bronco Apache"

 

  Burt Lancaster   ..........  Massai 

  Jean Peters   ..........  Nalinle 

  John McIntire   ..........  Al Sieber 

  Charles Bronson   ..........  Hondo (sous le nom Charles Buchinsky) 

  John Dehner   ..........  Weddle 

  Paul Guilfoyle   ..........  Santos 

  Ian MacDonald   ..........  Clagg 

  Walter Sande   ..........  Lt. Col. Beck 

  Morris Ankrum   ..........  Dawson 

  Monte Blue   ..........  Geronimo 

  Paul E. Burns   ..........  le propriétaire du magasin d'alimentation (non crédité) 

  Lonnie Burr   ..........  un garçon indien (non crédité) 

  John George   ..........  le cireur de chaussures (non crédité) 

  Rory Mallinson   ..........  un citoyen (non crédité) 

  Dick Rich   ..........  un trooper (non crédité) 

  Philip van Zandt   ..........  un inspecteur (non crédité) 

Distribution Technique de "Bronco Apache"

 

  Réalisation 

  Robert Aldrich 

  Ecriture 

  James R. Webb 

  Paul Wellman   ..........  d'après son roman 'Bronco Apache' 

  Production 

  Harold Hecht   ..........  producteur 

  Burt Lancaster   ..........  producteur 

  Montage 

  Alan Crosland Jr. 

  Photographie 

  Ernest Laszlo 

  Musique 

  David Raksin 

  Costumes 

  Norma Koch 

  Décors 

  Joseph Kish 

  Maquillage 

  Harry Maret   ..........  artiste maquillage 

  Robert J. Schiffer   ..........  artiste maquillage 

  Catherine Sher   ..........  styliste coiffure 

  Lillian Ugrin   ..........  styliste coiffure 

  Chef décoration 

  Nicolai Remisoff 

  Assistant réalisation 

  Robert H. Justman   ..........  second assistant 

  Sid Sidman   ..........  assistant réalisateur 

  Son 

  Jack Solomon   ..........  ingénieur du son 

  W. Lloyd Young   ..........  monteur musique 

  Effets spéciaux 

  Lee Zavitz 


Acteurs :

Burt Lancaster (Massai)
Jean Peters (Nalinle)
John McIntire (Al Sieber)
Charles Bronson (Hondo)
John Dehner (Weddle)
Paul Guilfoyle (Santos)
Ian MacDonald (Clagg)
Walter Sande (le lt. Col. Beck)
Morris Ankrum (Dawson)
Monte Blue (Geronimo)


Compositeur :

David Raksin

Directeur de la photographie:

Ernest Laszlo

Réalisateur :

Robert Aldrich

Scénaristes :

Paul Wellman (auteur)
James R. Webb

Producteurs :

Harold Hecht
Burt Lancaster

Secrets de tournage

 
 

Un projet, deux cinéastes 

Pendant longtemps le cinéaste Joseph Losey fut pressenti pour tourner Bronco Apache. 

 

Un jeune réalisateur aux commandes 

Le second long-métrage de Robert Aldrich, Alerte à Singapour, avait attiré l'attention des deux producteurs du film, Harold Hecht et Burt Lancaster lui-même, qui décidèrent alors de confier à Aldrich la réalisation de Bronco Apache.

 

Entre de bonnes mains 

Le scénario du film a été confié à James R. Webb, scénariste ayant travaillé pour des fleurons du western, entre autres Vera Cruz du même Aldrich, tourné la même année, et Les Cheyennes de John Ford, autre film 'pro- indiens'. 

 

Le mythe brisé 

Quatre ans auparavant, Delmer Daves réalisait avec La Fleche brisee un premier western démythifiant la conquête de l'Ouest et le mode de vie occidental. De son côté Anthony Mann en faisait de même avec La Porte du diable. Avec Bronco Apache, Aldrich propose aussi une relecture de l'Ouest du point de vue des Indiens. Pour preuve l'acteur principal Burt Lancaster n'incarne pas un cowboy mais bien un Indien luttant contre les Blancs. 

 

L'Indien solitaire 

Comme plus tard dans Le Jugement des fleches de Samuel Fuller, le western met ici en valeur un personnage d'exclu, placé dans une situation inextricable qui résume poétiquement et tragiquement les conflits historiques d'une époque. 

 

Le summum d'Aldrich 

Le film a été tourné en 1954, l'année où Robert Aldrich tournera deux autres long-métrages. Il s'agit de la "grande période" du metteur en scène, qui réalise alors des films acclamés par la critique française des Cahiers du Cinéma, Aldrich devenant une référence pour les Jeunes Turcs du magazine. En effet, un an plus tard Aldrich tourne deux classiques, En quatrieme vitesse et Le Grand couteau. Et deux ans plus tard, Aldrich passe à l' Attaque avec un film de guerre mythique dans lequel il retrouve son interprète-fétiche Jack Palance. 

 

L'homme aux mille colts 

Spécialiste du Cinéma d'action, Robert Aldrich s'est aussi fait reconnaître pour les nombreux westerns qu'il a tournés. La même année que Bronco Apache , il tourne Vera Cruz . Parmi ses westerns les plus célèbres, on peut citer El perdido avec Kirk Douglas, ou encore Quatre du Texas avec Frank Sinatra et Dean Martin.

 

Aldrich et Lancaster: la collaboration 

La fin heureuse du film n'a pas été voulue par le metteur en scène. A l'origine Massaï devait être abattu par un scout indien de l'armée, qui convoitait sa femme. Mais les Artistes Associés inposèrent une deuxième fin qui fut d'abord rejetée, puis acceptée par Burt Lancaster, qui était coproducteur du film. Les relations entre l'acteur et le metteur en scène furent d'ailleurs houleuses sur le film. Cependant ils travaillèrent à nouveau ensemble la même année avec Vera Cruz. Et vingt ans plus tard, Aldrich retrouvera Lancaster sur Fureur apache (1972), où l'acteur n'incarne plus un Indien mais un pisteur blanc. 

 

Le grand Charles 

Le rôle de Hondo est interprété par Charles Bronson, alors appelé Charles Buchinsky, et grand spécialiste des compositions d'Indiens, notamment dans Le Cavalier traqué, Les Collines de la terreur ou Le Bison blanc. 

 

D'un western à un autre 

Bronco Apache a coûté 900 000 dollars et en a rapporté six millions. Grâce à ce succès, Robert Aldrich tourne son film suivant la même année, Vera Cruz, pour la somme de 1 700 000 dollars. 

Le Synopsis du Film :

Après la défaite de Géronimo, l'Indien Massaï s'échappe du train qui conduit ses frères vers les réserves de Floride et continue à se battre seul contre les Blancs. Il se considère comme le seul Apache au monde. Un jeune Indienne l'accompagne dans sa lutte, souvent contre sa propre volonté. Elle est enceinte de lui. Massaï se met à cultiver le maïs, fasciné par l'exemple des Cherokees qui ont su rester libres et en bonne harmonie avec les Blancs grâce à l'agriculture. Massaï mène un dernier combat contre des militaires quand il entend les premiers cris de son enfant.

Année : 1954

Origine : Amérique

Titre original : Apache

Réalisation : Robert Aldrich

Scénario : James R. Webb

Images : Ernest Laszlo

Musique : David Raksin

Genre : Western

Durée : 91 min.

Un extrait Vidéo    Ouvrir le lien Hypertexte

Enregistrement :   DVD.22.B.


Tout en bas     Top


Top  

Nombre de visiteurs
Actuellement : 6
Aujourdhui : 174
Ce mois : 14 376
depuis le 24/11/10 : 719 174

joomla statistics

View My Stats