Viridiana - Un Film de Luis Buñuel - 1961 - Avec Silvia Pinal - Francisco Rabal


Recherche Google
Champ de recherche ci-dessus - Search field above - Commandes et Astuces de Google  Envoyer un mail  

Des centaines d'extraits vidéos à ne pas manquer...
X

Channel - YouTube Playlist - YouTube  Channel - Dailymotion  Playlist - Dailymotion

La Liste des Artistes et des Musiciens    La Liste des Films    Rechercher des titres de Films
Music Player - Cinéma

Music Player - Lecteur de Musique



Besoin de parler et de se sentir un peu moins seul : 01.78.52.91.40 - 24h/24

















         "Translation"  "Astuce"       Un extrait vidéo de ce film  Nuages de mots-clés     

Les liens et les images du tableau ci-dessous s'ouvrent dans une nouvelle fenêtre (sauf l'affiche du film qui vous dirige vers un extrait vidéo)





Viridiana

                  

            

Vous pouvez bookmarquer la page en survolant    

Viridiana

Viridiana est un film mexicain de Luis Buñuel, sorti
en 1961, palme d'or du festival de Cannes 1961.

Version originale sous-titrée

Fiche technique :

Titre : Viridiana 
Titre original : Viridiana 
Réalisation : Luis Buñuel, assistant : Juan Luis Buñuel
 
Scénario : Luis Buñuel et Julio Alejandro d'après le
roman Halma de Benito Pérez Galdós
 
Production : Gustavo Alatriste, Ricardo Muñoz Suay
et Pere Portabella
 
Musique : Gustavo Pittaluga 
Photographie : José F. Aguayo 
Montage : Pedro del Rey et Luis Buñuel 
Pays d'origine : Espagne - Mexique 
Format : Noir et blanc - 1,37:1 - Mono - 35 mm 
Genre : Comédie dramatique 
Durée : 90 minutes 
Date de sortie : 28 aout 1961 (France)

Distribution :

Silvia Pinal : Viridiana 
Francisco Rabal : Jorge 
Fernando Rey : Don Jaime 
José Calvo : Don Amalio 
Margarita Lozano : Ramona 
José Manuel Martín : le boiteux 
Victoria Zinny : Lucia, la fiancée de Jorge
Luis Heredia : "El Poca" 
Joaquín Roa : Don Zequiel 
Lola Gaos : Enedina 
Teresa Rabal : Rita, la fille de Ramona 
Juan García Tienda : José, le lépreux 
Sergio Mendizábal : "El Pélón"  

Synopsis :

Viridiana va bientôt prononcer ses vœux et s'enfermer
dans un couvent. Elle vient une dernière fois saluer son
oncle, riche bourgeois, avant d'aller prononcer ses vœux.
L'oncle la drogue et fait semblant d'abuser d'elle afin
qu'elle accepte de l'épouser. Elle refuse horrifiée.
Rongé par le remords, il se donne la mort.

Héritière du domaine avec son cousin, Viridiana renonce au
cloître et décide de consacrer sa vie et sa propriété aux
pauvres. Un soir de fête, les gens qu'elle a aidés se
saoulent, pillent la maison et essaient de violer leur
bienfaitrice.
Sauvée par son cousin, elle cède à ses charmes et accepte
à la fin de s'installer avec lui et la servante dans un
ménage à trois.

Commentaire :

Buñuel continue de régler ses comptes avec l'oppression
qu'il a subie dans sa jeunesse et aborde ses thèmes
préférés : le fétichisme sexuel et l'inceste, l'hypocrisie
de l'Église, la bêtise et la suffisance de la bourgeoisie, la
bestialité populaire.
La « Cène » où le Christ et ses apôtres sont remplacés par des
mendiants reste un monument de provocation.

Autour du film :

À Cannes, le film fait scandale, mais remporte la palme d'or. 
Le Vatican, comme Franco, jugèrent le film impie et
blasphématoire. En Espagne, les copies du film furent saisies.

Un extrait Vidéo    Ouvrir le lien Hypertexte

Enregistrement :     DVD.39.Z.


      


Top  

Nombre de visiteurs
Actuellement : 6
Aujourdhui : 32
Ce mois : 11 592
depuis le 24/11/10 : 822 513

joomla statistics

View My Stats