Ne réveillez pas un flic qui dort - Un Film de José Pinheiro - 1988 - Avec Alain Delon


Recherche Google
Champ de recherche ci-dessus - Search field above - Commandes et Astuces de Google  Envoyer un mail  

Des centaines d'extraits vidéos à ne pas manquer...
X

Channel - YouTube Playlist - YouTube  Channel - Dailymotion  Playlist - Dailymotion

La Liste des Artistes et des Musiciens    La Liste des Films    Rechercher des titres de Films
Music Player - Cinéma

Music Player - Lecteur de Musique



Besoin de parler et de se sentir un peu moins seul : 01.78.52.91.40 - 24h/24

















         "Translation"  "Astuce"       Un extrait vidéo de ce film  Nuages de mots-clés     

Les liens et les images du tableau ci-dessous s'ouvrent dans une nouvelle fenêtre (sauf l'affiche du film qui vous dirige vers un extrait vidéo)





Ne réveillez pas un flic qui dort

        

Vous pouvez bookmarquer la page en survolant    

Ne réveillez pas un flic qui dort

Ne réveillez pas un flic qui dort est un film français de
José Pinheiro, sorti en 1988.

Synopsis :

Des gangsters notoires sont sauvagement assassinés par des policiers, menés
par le commissaire principal Roger Scatti. Ces extrémistes, organisés sous
la bannière Fidélité de la police, entendent appliquer la loi du talion
et renverser l'ordre ancien. Chargé de l'enquête sur ces meurtres, le
commissaire divisionnaire Grindel - aidé de ses adjoints Lutz et Péret - se
met en quête de témoins, dont Pierre Stadler, un ancien terroriste
d'extrême-gauche qui est aussitôt supprimé par Scatti et ses
acolytes, Valles, Spiero et Latueva. Grindel rencontre secrètement au
jardin des Buttes-Chaumont son vieil indicateur, le Stéphanois, et ne peut
lui éviter d'être abattu d'une flèche d'arbalète.

Fiche technique :

Titre : Ne réveillez pas un flic qui dort 
Réalisation : José Pinheiro
 
Scénario : Alain Delon, José Pinheiro et Frédéric H. Fajardie, d'après le
roman de Frédéric H. Fajardie : Clause de style
 
Production : Alain Delon et Jacques Bar 
Sociétés de production : Cité Films, Leda Productions et TF1 Films Productions 
Musique : Pino Marchese 
Photographie : Richard Andry et Raoul Coutard 
Montage : Jennifer Augé 
Distribution des rôles : Lissa Pillu 
Création des décors : Théobald Meurisse 
Décor : Philippe Jeanjean 
Création des costumes : Marie-Françoise Perochon 
Maquillage : Paul Le Marinel et Frédérique Marcus 
Assistant maquillage : Annick Legout 
Coiffure : Jean-Pierre Caminade 
Directeur général de production : Daniel Champagnon 
Directeur de production : Bernard Marescot et Michel Nicolini 
Directeurs assistants : Olivier Péray 
Deuxième assistant directeur : Luc Étienne 
Son : Louis Gimel et Jean-Paul Loublier 
Éditeurs son : Maurice Laumain 
Assistants éditeurs son : Anne-Laure Lermyte et Michel Trouillard 
Synchronisation : Gilbert Crozet 
Mixeur de son : Jean-Pierre Lelong 
Éditeur dialogue : Jacqueline Mariani 
Effets spéciaux : René Albouze 
Cascades : Michel Norman 
Directeur de plateau : Anny Bartanowski et Gilles Loutfi 
Electriciens : Jean-Claude Basselet et Michel Vocoret 
Directeurs des apprentis : Anne Chauvin et Camille Lipmann 
Script : Catherine Prévert 
Attachée de presse : Nicole Sonneville 
Administrateur de production : Louis Trinquier 
Pays d'origine : France 
Format : Couleur - Mono - 35mm 
Durée : 97 minutes (1h37)
Genre : Policier  
Date de sortie : 14 décembre 1988

Distribution :

Alain Delon : Commissaire divisionnaire Eugène Grindel 
Michel Serrault : Commissaire Roger Scatti 
Xavier Deluc : Lutz 
Patrick Catalifo : Péret 
Raymond Gérôme : Le directeur Cazalières 
Serge Reggiani : Le Stéphanois 
Roxan Gould : Jennifer 
Stéphane Jobert : Spiero 
Consuelo De Haviland : Corinne 
Bernard Farcy : Latueva 
Féodor Atkine : Stadler 
Dominique Valera : Valles 
Bruno Raffaelli : Zelleim 
Nar Sene : Touré 
Daniel Milgram : Danet 
Laurent Gamelon : L'homme au bébé 
Rémy Kirch : Ginzbaum 
Guy Cuevas : Bessoni 
Jean-Pierre Jorris : Loermel 
Jacques Mignot : Malleze 
Daniel Beretta : L'officier de gendarmerie 
Lucien Brams : Luschentini 
Sacha Gordine : Cohen 
David Jalil : L'inspecteur des Stup' 
Claude Bakonyi : L'inspecteur de la B.R.I. 
Jacques Pisias : Commissaire Parrare 
Georges Mavros : Le préfet 
Jacques Van Dooren : Le policier âgé 
William Emme : Sous-officier nº1 
Philippe Nahon : Sous-officier nº2 
Jean-Luc Mimault : Le policier radio 
Olivier Marchal : L'ami de Ginsbaum 
Jean Badin : Le médecin légiste (garage) 
Gilles Brissac : Le médecin légiste (hôpital) 
Eric Bouvier : Un jeune policier 
Jean-Louis Foulquier : Le commissaire (hôpital) 
Vivien Savage : Riton

Autour du film :

Le tournage s'est déroulé de juin à août 1988. 
L'intrigue et les personnages du film restent plutôt fidèles au roman de
Frédéric H. Fajardie, à une exception notable toutefois : le personnage du
commissaire Eugène Grindel a été entièrement modifié. Dans le roman, c'est un
flic usé, malade, en fin de carrière et vivant seul. Dans le film, à la demande
expresse d'Alain Delon, c'est devenu un super flic infaillible dorloté par une
jeune femme mannequin. Le réalisateur a pu s'inspirer d'une organsation
d'extréme-droite "Honneur de la police". 
Le rôle principal, interprété par Alain Delon, est celui du commissaire
Eugène Grindel. Clin d'œil de Frédéric H. Fajardie en hommage à Paul Éluard.
Alain Delon qui n'avait pas fait le rapprochement, prononçait "Grinn'deul".

Un extrait Vidéo    Ouvrir le lien Hypertexte

Enregistrement :     DVD.45.V.


      


Top  

Nombre de visiteurs
Actuellement : 16
Aujourdhui : 82
Ce mois : 5 953
depuis le 24/11/10 : 835 129

joomla statistics

View My Stats