Les Parents Terribles - Un Film de Jean Cocteau - 1948 - Avec Jean Marais


Recherche Google
Champ de recherche ci-dessus - Search field above - Commandes et Astuces de Google  Envoyer un mail  

Des centaines d'extraits vidéos à ne pas manquer...
X

Channel - YouTube Playlist - YouTube  Channel - Dailymotion  Playlist - Dailymotion

La Liste des Artistes et des Musiciens    La Liste des Films    Rechercher des titres de Films
Music Player - Cinéma

Music Player - Lecteur de Musique



Besoin de parler et de se sentir un peu moins seul : 01.78.52.91.40 - 24h/24

















         "Translation"  "Astuce"       Un extrait vidéo de ce film  Nuages de mots-clés     

Les liens et les images du tableau ci-dessous s'ouvrent dans une nouvelle fenêtre (sauf l'affiche du film qui vous dirige vers un extrait vidéo)





Les Parents Terribles

        

Vous pouvez bookmarquer la page en survolant    

Les Parents terribles

Les Parents terribles est un film français réalisé par
Jean Cocteau et sorti en 1948

Synopsis :

Ce qui suit dévoile des moments clés de l’intrigue.
Dans un grand appartement, où se côtoient le désordre d’un couple âgé
et l’ordre de la tante Léonie, vieille fille, Michel est l’enfant choyé
de cette étrange « roulotte » qui semble rouler à l’écart du monde.
Yvonne idolâtre son fils jusqu’à en oublier son mari.
Elle s’oublierait elle-même si elle ne devait pas s’occuper de son
traitement à l’insuline…
Lorsque Michel découche pour la première fois, c’est pour avouer à sa
mère (qu’il surnomme « Sophie ») qu'il aime Madeleine, une jeune femme
qu'il souhaiterait lui présenter. D’abord réticente car jalouse et
exclusive, Yvonne finit par capituler devant le chagrin de son fils et
l’insistance de sa sœur Léonie. On découvre entre temps que Madeleine
a déjà un « vieil » amant avec lequel elle veut rompre et qui n’est
autre que Georges, le père de Michel… La tante Léo va tenter d’ordonner
cette tragique comédie de la vie…

Fiche technique :

Titre : Les Parents terribles 
Réalisateur : Jean Cocteau 
Scénario et dialogue : Jean Cocteau d’après son œuvre théâtrale éponyme 
Assistants-réalisateur : Claude Pinoteau, Raymond Leboursier 
Musique : Georges Auric 
Directeur de la photographie : Michel Kelber 
Cadreur : Henri Tiquet 
Photographe de plateau : Roger Corbeau 
Ingénieur du son : Antoine Archimbaud 
Direction artistique : Christian Bérard 
Assistant décorateur : Guy de Gastyne
Maquilleurs : Alexandre Marcus, Boris de Fast 
Scripte : Rosy Jégou 
Monteuse : Jacqueline Sadoul (Jacqueline Douarinou) 
Pays d’origine :  France 
Directeur de production : Francis Cosne, Alexandre Mnouchkine 
Société de production : Les Films Ariane (Paris) 
Affichiste : Clément Hurel
 
Format : Noir et blanc — 1.37:1
Son monophonique (RCA Sound System) — 35 mm
 
Genre : Drame 
Durée : 105 minutes 
Date de sortie : 1er décembre 1948 en  France

Distribution :

Jean Marais : Michel 
Yvonne de Bray : « Sophie » (Yvonne) 
Gabrielle Dorziat : « Léo » (Léonie) 
Marcel André : Georges 
Josette Day : Madeleine 
Jean Cocteau : Le narrateur (voix off)

Autour du film :

Lors du tournage de la séquence finale où l'on voit l'appartement
s'éloigner, un incident fit bouger la caméra. Jean Cocteau transforma
le problème en atout en gardant la séquence telle quelle, en
commentant que le drame s'était déroulé dans cette « roulotte » qui
s'en va en cahotant...

Un extrait Vidéo    Ouvrir le lien Hypertexte

Enregistrement :     DVD.47.S.


      


Top  

Nombre de visiteurs
Actuellement : 6
Aujourdhui : 252
Ce mois : 11 290
depuis le 24/11/10 : 792 645

joomla statistics

View My Stats