Les Contes d'Hoffmann - De Michael Powell et Emeric Pressburger - 1951 - Avec Robert Rounseville


Recherche Google
Champ de recherche ci-dessus - Search field above - Commandes et Astuces de Google  Envoyer un mail  

Des centaines d'extraits vidéos à ne pas manquer...
X

Channel - YouTube Playlist - YouTube  Channel - Dailymotion  Playlist - Dailymotion

La Liste des Artistes et des Musiciens    La Liste des Films    Rechercher des titres de Films
Music Player - Cinéma

Music Player - Lecteur de Musique



Besoin de parler et de se sentir un peu moins seul : 01.78.52.91.40 - 24h/24

















         "Translation"  "Astuce"       Un extrait vidéo de ce film  Nuages de mots-clés     

Les liens et les images du tableau ci-dessous s'ouvrent dans une nouvelle fenêtre (sauf l'affiche du film qui vous dirige vers un extrait vidéo)





Les Contes d'Hoffmann

            

        

Vous pouvez bookmarquer la page en survolant    

The Tales of Hoffmann (1950) Emeric Pressburger, Michael Powell

Les Contes d'Hoffmann

Version Originale sous-titrée

Pays de production : Grande-Bretagne
 
Sortie en France : 22 juin 1951
 
Procédé image : 35 mm - Couleur
 
Durée : 123 mn
 
Distributeur : Acacias (Les)

L'histoire complète :

Dans un cabaret, assis à une table en attendant Stella, la jeune
ballerine qu'il aime, Hoffmann raconte à ses amis ses malheureuses
amours passées. 

Il aima trois femmes, Olympia, Giulietta et Antonia. Olympia
était une ravissante poupée animée par l'artisan magicien
Coppelius, qui détruisit son œuvre par cupidité. A
Venise, Hoffmann fit la connaissance de Giulietta, une courtisane
qui voulait lui ravir son âme. Il aima enfin Antonia qui était
tuberculeuse et qui mourut d'avoir trop chanté. En fait, ces
trois femmes n'étaient que les trois facettes d'un même
être : l'Éternel Féminin, la Femme que tout Homme recherche.
Et l'homme doit accepter chacune d'elles, sinon le bonheur lui
sera refusé. Hoffmann comprend sa méprise et s'enivre. 

Stella vient enfin au rendez-vous. Mais déçue par l'attitude
d'Hoffmann, elle part au bras de Lindorff, un personnage
corrompu qui était, dans les trois contes, le rival direct
d'Hoffmann...

Générique technique :

Réalisateur : Michael Powell  
Réalisateur ; Emeric Pressburger  
Scénario : Michael Powell  
Scénario : Emeric Pressburger
  
Auteur de l'oeuvre originale :
Jules Barbier d'après le livret français "Les Contes d'Hoffmann"
 
Auteur de l'oeuvre originale :
Dennis Arundell d'après l'adaptation de l'opéra de
Jacques Offenbach "Les Contes d'Hoffmann"
 
Auteur de l'oeuvre originale :
Jacques Offenbach d'après l'opéra "Les Contes d'Hoffmann"
 
Société de production : London Film Productions
  
Société de production :
Michael Powell & Emeric Pressburger Productions
  
Société de production : The British Lion Film Corporation  
Société de production : The Archers (London)  
Producteur : Michael Powell  
Producteur : Emeric Pressburger  
Producteur associé : George R. Busby  
Distributeur d'origine : Filmsonor  
Directeur de la photographie : Christopher Challis  
Musique additionnelle ! : Jacques Offenbach  
Chorégraphe : Frederick Ashton  
Directeur artistique : Arthur Lawson  
Décorateur : Hein Heckroth  
Costumes : Hein Heckroth  
Monteur : Reginald Mills

Générique artistique :

Robert Rounseville (Hoffmann) 
Moira Shearer (Stella et Olympia) 
Robert Helpmann (Lindorf, Coppelius, Dapertutto et le docteur Miracle) 
Léonide Massine (Spalanzani, Schlemil et Franz) 
Pamela Brown (Nicklaus) 
Frederick Ashton (Cochenille) 
Ludmilla Tchérina (Giulietta) 
Ann Ayars (Antonia) 
Meinhardt Maur (Luther) 
Lionel Harris (Pitichinaccio) 
Mogens Wieth (Crespel) 
Philip Leaver (Andreas) 
Edmond Audran (Cancer) 
John Ford  
Richard Golding  
Thomas Beecham

Un extrait Vidéo    Ouvrir le lien Hypertexte

Enregistrement :     DVD.42.I.


      


Top  

Nombre de visiteurs
Actuellement : 11
Aujourdhui : 35
Ce mois : 11 595
depuis le 24/11/10 : 822 516

joomla statistics

View My Stats