Le Gentleman d'Epsom - Un Film de Gilles Grangier - 1962 - Avec Jean Gabin


Recherche Google
Champ de recherche ci-dessus - Search field above - Commandes et Astuces de Google  Envoyer un mail  

Des centaines d'extraits vidéos à ne pas manquer...
X

Channel - YouTube Playlist - YouTube  Channel - Dailymotion  Playlist - Dailymotion

La Liste des Artistes et des Musiciens    La Liste des Films    Rechercher des titres de Films
Music Player - Cinéma

Music Player - Lecteur de Musique



Besoin de parler et de se sentir un peu moins seul : 01.78.52.91.40 - 24h/24

















         "Translation"  "Astuce"       Un extrait vidéo de ce film  Nuages de mots-clés     

Les liens et les images du tableau ci-dessous s'ouvrent dans une nouvelle fenêtre (sauf l'affiche du film qui vous dirige vers un extrait vidéo)





Le Gentleman d'Epsom

        

        

Vous pouvez bookmarquer la page en survolant    

Le Gentleman d'Epsom

Le gentleman d'Epsom, également sorti sous le titre Les Grands Seigneurs, est
un film français de Gilles Grangier, sorti en 1962.

Résumé :

Ce qui suit dévoile des moments clés de l’intrigue.

Richard Briand-Charmery est connu sur tous les champs de course où on
l'appelle "Le Commandant". À Longchamp avec Charly, un garçon d'écurie, il
escroque ceux auxquels il cède des tuyaux. Un boucher, un patron de
boîte de nuit, Arthur son ami... puis le restaurateur : Gaspard Ripeux.
Tous les jours de vaches maigres, il va dîner chez sa sœur Thérèse, en
ignorant les sarcasmes de son beau-frère Hubert. Richard rencontre Maud, une
femme qu'il a aimée autrefois. Il l'invite au restaurant et paye royalement
une addition de 280 000 francs avec un chèque sans provision.
Il extorque 100 000 francs qu'il mise volontairement sur un tocard.
Le cheval gagne. Il convainc Ripeux de remettre tout ce qu'il est censé
avoir gagné sur un cheval qui peut rapporter des millions. Le cheval perd.
Dans une autre course, on lui donne par erreur des tickets pour un autre
partant. Il les jette, furieux. C'est ce cheval qui gagne. Richard retrouve
les tickets et encaisse la forte somme.

Fiche technique :

Réalisation : Gilles Grangier 
Scénario : Albert Simonin 
Adaptation : Albert Simonin, Gilles Grangier, Michel Audiard 
Dialogue : Michel Audiard 
Assistant réalisateur : Jacques Rouffio, et Claude Clément pour la seconde équipe 
Images : Louis Page
 
Opérateur : André Dumaine, assisté de Pierre Charveyet Maurice Kaminsky
et Albert Militon (pour la seconde équipe)
 
Son : Jean Rieul 
Recorder : Gabriel Salagnac 
Perchman : Marcel Corvaisier 
Décors : Jacques Colombier, assisté de Olivier Girard, Georges Richard 
Montage : Lucien Desagneaux, assisté de Roger Cacheux
 
Musique :

Francis Lemarque, Michel Legrand (Éditions France Mélodie) - "La valse triste" de
Sibélius (Éditions Breitkopf et Martel Wiesbaden)
 
Régisseur général : René Fargeas 
Régisseur adjoint : Jean Drouin 
Ensemblier : Albert Volper 
Maquillage : Yvonne Gasperina, Marcel Bordenave 
Costumes : J.Gabin est habillé par Opelka 
Photographe de plateau : Marcel Dole 
Accessoiriste : René Albouze 
Script-girl : Martine Guillou 
Pellicule 35 mm - noir et blanc 
Tirage : C.T.M, studios "Franstudio" de Saint-Maurice 
Effets spéciaux: LAX 
Enregistrement Poste Parisien, Westrex Recording 
Tournage dans les studios de "Franstudio"
 
Production :

Cité Films - Cipra Films - (Paris), Compagnia Cinématografica Mondiale (Rome)
 - Franco-Italienne
 
Chef de production : Jacques Bar 
Directeur de production : Jacques Juranville 
Première présentation le 3 octobre 1962 
Durée : 82 minutes (1h22) 
Genre : Comédie

Distribution :

Jean Gabin : Richard Briand-Charmery, dit "le Commandant" 
Louis de Funès : Gaspard Ripeux, le restaurateur auvergnat cardiaque 
Jean Lefebvre : Charly le "tubeur" 
Paul Frankeur : Arthur, le patron du cercle de jeux 
Franck Villard : Lucien, le patron de la boîte de nuit 
Madeleine Robinson : Maud, une ancienne maîtresse 
Joëlle Bernard : Ginette, la femme de Lucien 
Josée Steiner : Béatrice, la nièce de Richard 
Marie-Hélène Dasté : la tante Berthe 
Aline Bertrand : la patronne du bar 
Camille Fournier : Thérèse, la sœur de Richard 
Georgette Peyron : la joueuse 
Jean Martinelli : Hubert, le mari de Thérèse 
Paul Mercey : Oscar Robineau, le provincial 
Alexandre Rignault : Charlot 
Albert Dinan : Léon, le bonneteur 
Jacques Marin : Raoul, le boucher turfiste 
Léonce Corne : Mr Freedman, un joueur 
Albert Michel : un joueur 
Marcel Bernier : un joueur 
Edouard Francomme : un joueur 
René Hell : un joueur 
Robert Blome : un joueur 
Léon Zitrone : dans son propre rôle, commentateur 
Raymond Oliver : dans son propre rôle à la télé 
Paul Faivre : l'enregistreur des tickets P.M.U 
Roger Dutoit : un spectateur du jeu de boule 
Charles Millot : le directeur de la boîte de nuit russe 
Pierre Collet : un parieur à jumelles 
Michel Thomass : le chanteur russe de la boîte 
Pierre Durou : un joueur 
Jean Bérard : un joueur 
Edith Ker : la dame du vestiaire au restaurant 
Marc Arian : un serveur du restaurant 
Simone Landry 
François Nadal 
Jean-Claude Remoleux 
Louis Saintève 
Marcel Bertheau 
Jean Degrave 
Pierre Vernet

Un extrait Vidéo    Ouvrir le lien Hypertexte

Enregistrement :     DVD.44.H.


      


Top  

Nombre de visiteurs
Actuellement : 11
Aujourdhui : 109
Ce mois : 6 562
depuis le 24/11/10 : 835 738

joomla statistics

View My Stats