Le Cercle Rouge - Un Film de Jean-Pierre Melville - 1970 - Avec Bourvil et Alain Delon


Recherche Google
Champ de recherche ci-dessus - Search field above - Commandes et Astuces de Google  Envoyer un mail  

Des centaines d'extraits vidéos à ne pas manquer...
X

Channel - YouTube Playlist - YouTube  Channel - Dailymotion  Playlist - Dailymotion

La Liste des Artistes et des Musiciens    La Liste des Films    Rechercher des titres de Films
Music Player - Cinéma

Music Player - Lecteur de Musique



Besoin de parler et de se sentir un peu moins seul : 01.78.52.91.40 - 24h/24

















         "Translation"  "Astuce"       Un extrait vidéo de ce film  Nuages de mots-clés     

Les liens et les images du tableau ci-dessous s'ouvrent dans une nouvelle fenêtre (sauf l'affiche du film qui vous dirige vers un extrait vidéo)





Le Cercle Rouge

        

Vous pouvez bookmarquer la page en survolant    

Le Cercle Rouge

Film policier de Jean-Pierre Melville (1970)
 
Avec : Yves Montand , Alain Delon , Bourvil
Gian Maria Volonte , François Périer
Paul Crauchet, Paul Amiot , Jean-Pierre Posier
Anna Douking

Durée : 2h15mn
Tout Public / Couleur / Mono / 16:9 

Synopsis :

Après cinq ans d'emprisonnement dans un établissement pénitentiaire de
Marseille, Corey est sur le point d'être libéré lorsque, la veille de son
départ, le gardien-chef de la prison lui propose une « affaire ».
Dès sa sortie, Corey s'empresse de retrouver l'un de ses anciens
comparses, un nommé Rico devenu amant de sa petite amie, qu'il contraint
finalement à lui remettre une somme d'argent liquide importante. Amer, ce
dernier fait appel à deux complices afin de récupérer son pécule.
Les deux hommes retrouvent Corey jouant seul dans une salle de billard, le
règlement de comptes se termine en coup de feu tuant sur le coup l'un des
hommes de main. Juste avant la fusillade, Corey (Delon) saisi une queue de
billard et avec une craie rouge trace sur le procédé un cercle qu'il rempli
ensuite avant de disperser les boules.

Ayant conservé sa liasse de billets, il achète aussitôt une superbe
Plymouth Fury III 1966 remarquée dans la vitrine d'un revendeur
automobile, avec laquelle il entreprend de regagner son domicile du
16e arrondissement de Paris.

Pendant ce temps, un malfrat du nom de Vogel est escorté par le commissaire
Mattei de Marseille à Paris par le train de nuit. Échappant à la surveillance
du commissaire, Vogel s'évade en sautant par la fenêtre du train. Il parvient
à échapper aux coups de feu donnés par le commissaire ainsi qu'aux battues des
gendarmes lancés à sa poursuite. C'est au terme d'une harassante fuite à pied
qu'il s'arrête devant un restaurant de bord de route (Relairoute), il se
glisse dans le coffre déverrouillé d'une voiture qui se trouve être celle
de Corey.

Il se lie d'amitié avec Corey et les deux hommes décident de cambrioler une
bijouterie place Vendôme...

Fiche technique :

Titre : Le Cercle rouge
Réalisation : Jean-Pierre Melville
Scénario : Jean-Pierre Melville
Producteurs : Robert Dorfmann et Jacques Dorfmann
Musique : Éric Demarsan
Directeur de la photographie : Henri Decaë
Caméra : Charles-Henry Montel
Montage : Marie-Sophie Dubus et Jean-Pierre Melville
Son : Jean Nény
Son direct : Jacques Carrère
Costumes : Colette Baudot
Création des décors : Théobald Meurisse
Décorateur de plateau : Pierre Charron
Accessoires : René Albouze
Assistant du décorateur de plateau : Marc Desages
Assistantes montage : Elisabeth Sarradin, Christine Grenet, Claudine Kaufmann
Assistants son : Guy Chichignoud, Victor Revelli
Directeur de production : Alain Quefféléan
Premier assistant réalisateur : Bernard Stora
Assistants réalisateur : Bernard Girardot, Michel Léonard et Pierre Tatischeff
Script : Jacqueline Parey-Decaë
Assistants caméra : François Lauliac et Jean-Paul Cornu
Régisseur général : Gérard Crosnier
Rene Llonguet : Bijoux
Production : Les Films Corona (Paris), Selenia (Rome)
Pays d'origine : France, Italie
Format : Eastman Color- 1,66:1 - Mono - 35 mm
Genre : Policier
Durée : 140 minutes
Date de sortie : 20 octobre 1970 (France)

Distribution :

Alain Delon : Corey
André Bourvil (Ainsi crédité au générique) : le commissaire Mattei
Gian Maria Volonte : Vogel
Yves Montand : Jansen
François Périer : Santi
Paul Crauchet : le receleur
Paul Amiot : l'inspecteur général de la police
Pierre Collet : le gardien de prison
André Ekyan : Rico
Jean-Pierre Posier : l'assistant de Mattei
Yves Arcanel : le juge d'instruction
René Berthier : le directeur de la PJ
Jean-Marc Boris : le fils Santi
Jean Champion : le garde-barrière
Yvan Chiffre : un policier
Anna Douking : l'ancienne amie de Corey (comme Ana Douking)
Robert Favart : le vendeur chez Mauboussin
Roger Fradet : un policier
Édouard Francomme : le gardien du billard (comme Edouard Francomme)
Jean Franval : le tenancier d'hôtel
Jacques Galland : le chef de train
Jean-Pierre Janic : Paul, l'homme de Rico
Pierre Lecomte : l'adjoint de l'IGS
Jacques Léonard : un policier
Jacques Leroy : un policier
Jean Pignol : l'employé du greffe
Robert Rondo : un policier
Marcel Bernier : un garde
Stéphanie Fugain : la vendeuse de cigarettes

Lieux de tournage :

Marseille.
Sur l'A7 au nord de Marseille : Corey nettoie et range ses deux
revolvers dans le coffre de sa voiture américaine (27e minute du film).

Sur la RN6 à Saint-Loup-de-Varennes au monument consacré à
Nicéphore Niépce : Corey rencontre le premier barrage routier.

Meursault (passage à niveau sur la D23) : Vogel saute du train et s'enfuit
à travers les bois.

Relairoute de Bel-Air (au nord de La Rochepot, Côte-d'Or) sur la RN6 face
à une station-service Esso (la station-service a depuis disparu et ce Restoroute
fut fermé en 1972) : Vogel s'introduit dans le coffre de la voiture de Corey.

Studios de Boulogne.

Paris, 25 rue Danielle Casanova : Corey et Vogel garent leur Plymouth devant
la crèmerie Vendôme avant le casse de la bijouterie Mauboussin.

Paris, place Maubert (5e), au-dessus du café, appartement de l'inspecteur Mattei.

Paris, Bijouterie Mauboussin, 20 place Vendôme.

Paris, Bureaux de la Police Judiciaire, Quai des Orfèvres.

Paris, appartement, 19 avenue Paul Doumer (la devanture portant l'enseigne de
Pierre Baton abrite aujourd'hui un magasin Franprix).

Monthyon, parc du château de Jean-Claude Brialy.

Un extrait Vidéo    Ouvrir le lien Hypertexte

Enregistrement :     DVD.51.J.


      


Top  

Nombre de visiteurs
Actuellement : 4
Aujourdhui : 77
Ce mois : 6 530
depuis le 24/11/10 : 835 706

joomla statistics

View My Stats