Le cave est piégé - Un Film de Victor Merenda - 1963 - Avec Franck Villard


Recherche Google
Champ de recherche ci-dessus - Search field above - Commandes et Astuces de Google  Envoyer un mail  

Des centaines d'extraits vidéos à ne pas manquer...
X

Channel - YouTube Playlist - YouTube  Channel - Dailymotion  Playlist - Dailymotion

La Liste des Artistes et des Musiciens    La Liste des Films    Rechercher des titres de Films
Music Player - Cinéma

Music Player - Lecteur de Musique



Besoin de parler et de se sentir un peu moins seul : 01.78.52.91.40 - 24h/24

















         "Translation"  "Astuce"       Un extrait vidéo de ce film  Nuages de mots-clés     

Les liens et les images du tableau ci-dessous s'ouvrent dans une nouvelle fenêtre (sauf l'affiche du film qui vous dirige vers un extrait vidéo)





Le cave est piégé

        

Vous pouvez bookmarquer la page en survolant    

Le cave est piégé (1961) Victor Merenda

Titre original : No temas a la ley

Pays de production : France ; Espagne 

Sortie en France : 02 août 1963

Genre : Policier-Thriller - Durée : 1h18
 
Générique technique :

Réalisateur : Victor Merenda  
Scénario : Yvan Noé  
Société de production : Procinor  
Société de production : Eurociné
  
Société de production : 
Sopadec - Société Parisienne d'Etudes Cinématographiques
  
Société de production : SOCINO  
Société de production : Dabe Film (Madrid)  
Directeur de production : Marius Lesoeur
  
Distributeur d'origine : 
Discina. Société Parisienne de Distribution Cinématographique
  
Directeur de la photographie : Frederico Larraya  
Ingénieur du son : Julien Coutellier  
Compositeur de la musique : Michel Philippe-Gérard  
Compositeur de la musique : Jacques Lasry  
Monteur : Jean Ravel

Casting : 

Marisa Prado (Flora)
Franck Villard (Jean Farand)
María Mahor (Micaela)
Dario Moreno (Bruno Suárez)
Fernando Sancho (Eugenio)
Dany Carrel (Susana)
Arturo Fernández (Toni Basó)
Christian Méry 

Résumé :

Le soir où il va conduire sa jeune femme à la gare de Barcelone où elle
doit prendre le train pour la Suisse, Jean Ferrant, ancien joueur de
football de classe internationale, qui exploite maintenant une agence
de voyage, renverse sur la chaussée glissante une jeune femme. Il
ramène cette dernière chez elle, la croyant blessée. En réalité, cette
jeune cover-girl s'est habilement jetée sous la voiture et se fait verser
un chèque substantiel par Jean Farrant qui veut mettre rapidement un
terme à l'incident. Le lendemain matin, la jeune cover-girl est trouvée
assassinée. Tout accuse Jean Farrant : le chèque signé, sa montre laissée
dans la salle de bain. Il s'enfuit et tente d'entrer en liaison
téléphonique avec sa jeune femme qui se repose en Suisse. Les journaux
font bientôt état du crime. D'abord cruellement troublée, puis décidée
à sauver son mari et ne pouvant croire qu'il soit un assassin, Madame Farrant
revient à Barcelone. Les policiers, qui ont cerné Jean Farrant dans l'hôtel
où il se cache, ne l'ont pas vu sortir par une porte dérobée. Plus tard, il
retrouve sur les quais de Barcelone le véritable assassin de la cover-girl
et le tue, en état de légitime défense. Lorsque la police surgit, il tombe
dans les bras de sa jeune épouse. La vérité éclatera.

Un extrait Vidéo    Ouvrir le lien Hypertexte

Enregistrement :     DVD.46.K.


      


Top  

Nombre de visiteurs
Actuellement : 7
Aujourdhui : 83
Ce mois : 9 537
depuis le 24/11/10 : 805 473

joomla statistics

View My Stats