La Rue rouge - Un Film de Fritz Lang - 1945 - Avec Edward G. Robinson - Policier


Recherche Google
Champ de recherche ci-dessus - Search field above - Commandes et Astuces de Google  Envoyer un mail  

Des centaines d'extraits vidéos à ne pas manquer...
X

Channel - YouTube Playlist - YouTube  Channel - Dailymotion  Playlist - Dailymotion

La Liste des Artistes et des Musiciens    La Liste des Films    Rechercher des titres de Films
Music Player - Cinéma

Music Player - Lecteur de Musique



Besoin de parler et de se sentir un peu moins seul : 01.78.52.91.40 - 24h/24

















         "Translation"  "Astuce"       Un extrait vidéo de ce film  Nuages de mots-clés     

Les liens et les images du tableau ci-dessous s'ouvrent dans une nouvelle fenêtre (sauf l'affiche du film qui vous dirige vers un extrait vidéo)





La Rue rouge

            
                  

Vous pouvez bookmarquer la page en survolant    

La Rue rouge

La Rue rouge (Scarlet Street) est un film américain de Fritz Lang
sorti en 1945.
Basé sur le roman de Georges de la Fouchardière, c'est le remake
de La Chienne, film de Jean Renoir sorti en 1931.

Version originale sous-titrée - Noir et Blanc

Titre original Scarlet Street 
Réalisation Fritz Lang 
Acteur(s) Edward G. Robinson
Joan Bennett
Dan Duryea 
Scénario Dudley Nichols
d'après La Chienne de
Georges de la Fouchardière 
Musique Hans J. Salter 
Photographie Milton R. Krasner 
Producteur(s) Fritz Lang
(Diana Productions) 
Durée 105 minutes 
Sortie  États-Unis
28 décembre 1945
 France
29 janvier 1947 
Langue originale anglais 
Pays d'origine  États-Unis 


Synopsis :

Christopher Cross, appelé Chris, caissier sans histoires et marié
avec une femme qu'il n'aime pas, peintre amateur, croise un soir
la route de Kitty qu'il croit sauver d'une agression alors qu'elle
ne fait que se quereller avec son amant. Il en tombe amoureux.
L'amant de Kitty, Johnny, incite cette dernière à faire marcher
Cross, qui s'est fait passé pour un peintre en vue, afin de lui
soutirer de l'argent. Elle lui fait louer un appartement où il
pourra la loger et l'entretenir tout en peignant. Chris est obligé
de voler dans la caisse de son travail pour obtenir de l'argent.
L'amant revend en douce les tableaux de Chris avec la complicité
de Kitty, en effet, ces tableaux présentent un grand intérêt pour
un critique d'art qui les achète très cher. Chris cherche à se
débarrasser de sa femme, Adele. Il rencontre par hasard son ancien
mari, un ancien détective tenu pour mort. Celui-ci lui propose de
retourner avec Adele si Chris lui donne de l'argent. Chris accepte
mais il est obligé de voler encore dans la caisse. Auparavant, Adele
est passée devant une galerie qui expose des toiles qui ressemblent
à celles de son mari, mais signées du nom de Kitty. Elle accuse son
mari d'avoir copié des œuvres célèbres de cette peintre. Celui-ci
se rend alors devant la galerie et reconnaît ses toiles... Chris
va alors chez Kitty et s'aperçoit que celle-ci est en fait amoureuse
de Johnny. Il revient plus tard le même jour et parle à Kitty, qui
lui avoue qu'elle s'est jouée de lui en lui promettant son amour.
Sur un coup de folie, il la tue avec un pic à glace. Chris a juste
le temps de sortir de la maison avant que Johnny n'arrive. Celui-ci
est alors accusé du meurtre et il est exécuté à la prison de Sing Sing.
Chris est atteint par la folie (thème cher à Fritz Lang) et, après
avoir tenté en vain de se dénoncer, cherche à se tuer. Il est sauvé
in extremis, mais il a été renvoyé de son travail de caissier, son
patron, J.J., ayant découvert qu'il volait dans la caisse. On le
revoit six ans plus tard, en mendiant, obligé de dormir sur des bancs
public.

Distribution :

Edward G. Robinson : Christopher Cross 
Joan Bennett : Kitty March 
Dan Duryea : Johnny Prince 
Margaret Lindsay : Millie Ray 
Jess Barker : David Janeway 
Rosalind Ivan : Adele Cross 
Arthur Loft : Dellarowe 
Charles Kemper : Higgins le borgne 
Russell Hicks : J.J. Hogarth 
Samuel S. Hinds : Charles Pringle 
Anita Sharp-Bolster : Michaels 
Vladimir Sokoloff : Pop LeJon 
Cy Kendall : Nick 
Tom Dillon : Policier

Autour du film :

Les toiles peintes par Christopher Cross ont en fait été créées par
l'artiste Américain d'origine allemande John Decker, exprès pour le film.

Un extrait Vidéo    Ouvrir le lien Hypertexte

Enregistrement :     DVD.37.Y.


      


Top  

Nombre de visiteurs
Actuellement : 7
Aujourdhui : 286
Ce mois : 8 171
depuis le 24/11/10 : 804 107

joomla statistics

View My Stats