La grande illusion - Un Film de Jean Renoir - 1937 - Avec Jean Gabin et Erich von Stroheim


Recherche Google
Champ de recherche ci-dessus - Search field above - Commandes et Astuces de Google  Envoyer un mail  

Des centaines d'extraits vidéos à ne pas manquer...
X

Channel - YouTube Playlist - YouTube  Channel - Dailymotion  Playlist - Dailymotion

La Liste des Artistes et des Musiciens    La Liste des Films    Rechercher des titres de Films
Music Player - Cinéma

Music Player - Lecteur de Musique



Besoin de parler et de se sentir un peu moins seul : 01.78.52.91.40 - 24h/24

















         "Translation"  "Astuce"       Un extrait vidéo de ce film  Nuages de mots-clés     

Les liens et les images du tableau ci-dessous s'ouvrent dans une nouvelle fenêtre (sauf l'affiche du film qui vous dirige vers un extrait vidéo)





La Grande Illusion

        

Vous pouvez bookmarquer la page en survolant    

La grande illusion

Drame de Jean Renoir (1937)

La Grande Illusion est un film français de Jean Renoir
sorti en 1937. Ce film, considéré comme un chef d'œuvre
du cinéma français et du cinéma mondial, est animé par
un point de vue humaniste et pacifiste, à la veille de
la Seconde Guerre mondiale. Il défend l'idée que le
nationalisme et l'antisémitisme sont une profonde erreur
qui divise les peuples, et veut montrer ce qui peut
séparer mais aussi réunir les hommes (principalement les
classes sociales, le pays d'origine, les références
culturelles). Ce film fut interdit en Allemagne par le
régime nazi et en France par les autorités d’occupation
le 1er octobre 1940.
 
Avec : Jean Gabin , Pierre Fresnay
Erich VON STROHEIM , Marcel Dalio
Julien Carette , Werner FLORIAN
Gaston Modot , Sylvain ITKINE , George Peclet
Dita Parlo

Durée : 1h54mn

Tout Public / Noir et blanc / MONO / 4:3

Distribution :

Jean Gabin : lieutenant Maréchal
Marcel Dalio : lieutenant Rosenthal
Pierre Fresnay : capitaine de Boëldieu
Erich von Stroheim : capitaine puis commandant von Rauffenstein
Dita Parlo : Elsa
Julien Carette : Cartier
Gaston Modot : ingénieur au cadastre
Jean Dasté : instituteur
Sylvain Itkine : lieutenant Demolder, dit Pindare
Werner Florian : Kantz, dit Arthur
la petite Peters : Lotte
Georges Péclet : Charpentier
 Habib Benglia : Sénégalais
Claude Sainval : capitaine Ringis
Roger Forster : Maisonneuve
Jacques Becker : officier anglais qui casse sa montre
Carl Koch : gendarme de campagne
Pierre Blondy : un soldat
Albert Brouett : prisonnier
Georges Fronval
Karl Heil
Michel Salina
Claude Vernier
 
Résumé :

Pendant la Première Guerre mondiale, dans un camp
en Allemagne. Un groupe de prisonniers
français, dont l'aristocrate capitaine
de Boëldieu, le contremaître Maréchal et le
banquier d'origine juive Rosenthal, prépare son
évasion. Ces hommes sont à la veille de leur
première tentative lorsque la nouvelle de la
reprise, par les Français, du fort de
Douaumont, suscite une vague d'enthousiasme parmi
les prisonniers et conduit le bouillant Maréchal
au cachot. Tous sont finalement transférés dans
la forteresse que commande le capitaine
von Rauffenstein. Entre Rauffenstein et de
Boëldieu, une solide estime s'établit, fondée sur
l'appartenance à la même caste...

Fiche technique :

Titre : La Grande Illusion
Réalisateur : Jean Renoir
Scénario et Dialogues : Charles Spaak, Jean Renoir
Conseiller technique : Carl Koch
Assistant réal. : Jacques Becker, Robert Rips
Chef opérateur : Christian Matras
Second opérateur  : Claude Renoir
Assistant opérateur : Jean-Serge Bourgoin, Ernest Bourreaud
Décors : Eugène Lourié
Ingénieur du son : Joseph de Bretagne
Scripte : Gourdji (Françoise Giroud)
Photographe de plateau : Sam Levin

Montage : Marguerite Renoir, assistée de Marthe Huguet.
(Un nouveau montage de restauration a été réalisé en 1958 par
Renée Lichtig)

Musique : Joseph Kosma (Éditions Smyth)
Directeur de production : Raymond Blondy

Régisseur général : Pierre Blondy, assisté de
Robert Rips (chef de plateau) et de
Maurice Barnathan (régie extérieure)

Accessoiristes : Alexandre Laurié, Raymond Pillon
Maquillage : Raffels (Raphaël's)
Costumes : René Decrais
Habilleuse : Suzy Berton
Directeur d'orchestre : Émile Vuillermoz

Chansons : Frou-frou de Juliette Méaly interprétée par
Jean Gabin, et Si tu veux Marguerite de Vincent Telly et
Albert Valsien interprétée par Julien Carette

Production : Frank Rollmer, Albert Pinkévitch pour
Réalisations d'Art Cinématographique (R.A.C.)
Tournage : Hiver 1936-1937

Affiche : Bernard Lancy
Sortie : le 9 juin 1937 au Marivaux, Paris
Format : Noir et blanc - Mono - Pellicule 35 mm
Tirage : Laboratoire Franay L.T.C

Distribution : R.A.C, puis Cinédis, Filmsonor Gaumont
Genre : Guerre, Drame
Durée : 113 minutes (1937 : 94 minutes[5])
Pays :  France

Récompenses :

Prix du meilleur ensemble artistique à l'exposition internationale
d'art cinématographique de Venise (Ve Mostra de Venise).
Prix du meilleur film étranger décerné par la critique américaine
en 1938.

Un extrait Vidéo    Ouvrir le lien Hypertexte

Enregistrement :     DVD.51.M.


      


Top  

Nombre de visiteurs
Actuellement : 10
Aujourdhui : 177
Ce mois : 12 354
depuis le 24/11/10 : 823 275

joomla statistics

View My Stats