L'Audience - Un Film de Marco Ferreri - 1971 - Avec Enzo Jannacci


Recherche Google
Champ de recherche ci-dessus - Search field above - Commandes et Astuces de Google  Envoyer un mail  

Des centaines d'extraits vidéos à ne pas manquer...
X

Channel - YouTube Playlist - YouTube  Channel - Dailymotion  Playlist - Dailymotion

La Liste des Artistes et des Musiciens    La Liste des Films Music Player - Cinéma

Music Player - Lecteur de Musique



Besoin de parler et de se sentir un peu moins seul : 01.78.52.91.40 - 24h/24

















         "Translation"  "Astuce"       Un extrait vidéo de ce film  Nuages de mots-clés     

Les liens et les images du tableau ci-dessous s'ouvrent dans une nouvelle fenêtre (sauf l'affiche du film qui vous dirige vers un extrait vidéo)





L'Audience

        

        

Vous pouvez bookmarquer la page en survolant    

L'Audience

L'Audience est un film franco-italien réalisé par
Marco Ferreri, sorti en 1971 au cinéma.

Fiche technique :

Titre : L'Audience 
Titre italien: L'Udienza 
Sujet: Marco Ferreri et Rafael Azcona 
Réalisation : Marco Ferreri 
Scénario : Marco Ferreri et Dante Matelli 
Production : Lira Films (Paris) et Pegaso Films (Rome) 
Musique : Teo Usuelli 
Photographie : Mario Vulpani 
Format : Couleurs (Eastmancolor) - mono - 33 mm 
Décors et ameublement : Luciana Vedovelli Levi 
Costumes: Lina Nervi Taviani 
Montage: Giuliana Trippa 
Son: Carlo Diotallevi 
Durée : 110 minutes 
Date de sortie : 1971
Genre : Comédie Dramatique
Version Originale sous-titrée

Distribution :

Enzo Jannacci : Amedeo 
Claudia Cardinale : Aiché 
Ugo Tognazzi : Aureliano Diaz 
Michel Piccoli  : Père Amerin 
Vittorio Gassman : Le Prince Alberto Donati 
Alain Cuny  : Père Jésuite 
Daniele Dublino  : Le Père Ambrogio 
Sigelfrido Rossi : Giovanni Rossi

Synopsis :

L’Audience suit le parcours d’un jeune homme
catholique, Amedeo (Enzo Jannacci), qui a quitté sa ville
natale, dans le nord de l’Italie, pour venir à Rome, avec
une idée fixe : obtenir une audience privée du Pape Paul VI à
qui il a des révélations très importantes à faire.
La détermination d’Amedeo est telle qu’elle apparaît
suspecte aux autorités du Vatican. Puisqu’il ne veut pas
renoncer à son audience, on le fait surveiller par un
policier, Aureliano Diaz (Ugo Tognazzi). Puis on le met
entre les mains d’une prostituée, Aïché (Claudia Cardinale), sensée
lui tirer les vers du nez, mais qui s’attache à lui et entreprend
de l’aider dans ses démarches. Elle le met en rapport avec un
politicien d’extrême droite, le prince Donati (Vittorio Gassman), qui
le recommande à Monseigneur Amerigo (Michel Piccoli), un prêtre
moderne. Mais c’est à un père Jésuite (Alain Cuny), rencontré au
cours d’un dîner, qu’Amedeo dira, en secret, son message au
Pape : le prêtre paraît bouleversé par son contenu. Les jours
passent, l’audience est toujours refusée. Amedeo, un jour, tente
avec une sarbacane d’envoyer, de la place Saint Pierre, noire
de monde, des messages au souverain pontife. Pris pour un
terroriste, le jeune homme est interné dans un couvent où il se
lie avec un vieillard, Giovanni, qui ressemble à Jean XXIII.
Evadé du couvent, Amedeo est enfermé à nouveau dans un hôpital
psychiatrique. À sa sortie, il tente encore d’approcher du
Vatican : les gardes suisses lui barrent le passage.
Epuisé, Amedeo s’écroule, mort. Parmi ceux qui se penchent
sur son cadavre, un jeune homme qui déclare venir de loin pour
être reçu par le Pape…

Un extrait Vidéo    Ouvrir le lien Hypertexte

Enregistrement :     DVD.41.T.


      


Top  

Nombre de visiteurs
Actuellement : 18
Aujourdhui : 27
Ce mois : 11 278
depuis le 24/11/10 : 777 729

joomla statistics

View My Stats