House by the River - Un Film de Fritz Lang - 1950 - Avec Louis Hayward


Recherche Google
Champ de recherche ci-dessus - Search field above - Commandes et Astuces de Google  Envoyer un mail  

Des centaines d'extraits vidéos à ne pas manquer...
X

Channel - YouTube Playlist - YouTube  Channel - Dailymotion  Playlist - Dailymotion

La Liste des Artistes et des Musiciens    La Liste des Films Music Player - Cinéma

Music Player - Lecteur de Musique



Besoin de parler et de se sentir un peu moins seul : 01.78.52.91.40 - 24h/24

















         "Translation"  "Astuce"       Un extrait vidéo de ce film  Nuages de mots-clés     

Les liens et les images du tableau ci-dessous s'ouvrent dans une nouvelle fenêtre (sauf l'affiche du film qui vous dirige vers un extrait vidéo)





House by the River

            

            

Vous pouvez bookmarquer la page en survolant    

House by the River

House by the River est un film noir réalisé par
Fritz Lang, sorti en 1950.

Titre original : House by the River 
Réalisation : Fritz Lang 
 
Scénario : Mel Dinelli d'après le roman de A.P. Herbert 
Musique : George Antheil 
Photographie : Edward J. Cronjager 
Montage : Arthur D. Hilton 
Producteur(s) : Howard Welsch 
Durée : 88 minutes - Noir et Blanc 
Sortie :  États-Unis 25 mars, 1950 
Langue originale : anglais 
Version originale sous-titrée
Genre : Policier

Distribution :

Louis Hayward : Stephen Byrne 
Jane Wyatt : Marjorie Byrne 
Lee Bowman : John Byrne 
Dorothy Patrick : Emily Gaunt 
Ann Shoemaker : Mrs. Ambrose 
Jody Gilbert : Miss Bantam 
Sarah Padden : Mrs. Beach 

Synopsis :

Stephen Byrne est un riche romancier qui vit et
travaille près d'une rivière. Après une dispute, il
tue sa jolie femme de chambre. L'écrivain, avec
l'aide de son frère boîteux, dissimule le corps dans
un sac qu'ils jettent dans la rivière. Mais, quelques
temps plus tard, le corps revient à la surface et
flotte près de la maison. En dépit des efforts de
Stephen Byrne pour récupérer le corps, la police
s'en empare avant eux. L'écrivain, utilisant le
drame pour sa propre publicité, réalise que seul
son frère va être accusé du meurtre. Pendant ce
temps, il entreprend la rédaction d'un livre sur
le crime pour s'en tirer encore bénéfice.
Sa femme et son frère tombent alors amoureux, malgré
l'accusation dont il est l'objet...

Réception critique :

Les critiques de l'époque étaient mitigées. Mais la
critique moderne, réévaluant l'importance du film
noir, lui accorda un plus grand intérêt. Richard
Brody écrivit en 2005 pour The New Yorker: "Chaque détail
de ce film, depuis les plans d'ouverture près de la
rivière et du vent dans les arbres possède une
résonance morale. Stephen promet de changer, mais
au moment où il écoute lascivement l'écoulement de
l'eau du bain d'Emily dans les tuyaux, son issue
tragique est déjà prédite - et les éléments naturels, le
vent et l'eau, sont les ultimes agents de son châtiment."

Un extrait Vidéo    Ouvrir le lien Hypertexte

Enregistrement :     DVD.38.Z.


      


Top  

Nombre de visiteurs
Actuellement : 9
Aujourdhui : 13
Ce mois : 9 192
depuis le 24/11/10 : 775 643

joomla statistics

View My Stats