Des oiseaux, petits et gros - Un Film de Pier Paolo Pasolini - 1966 - Avec Toto - Ninetto Davoli


Recherche Google
Champ de recherche ci-dessus - Search field above - Commandes et Astuces de Google  Envoyer un mail  

Des centaines d'extraits vidéos à ne pas manquer...
X

Channel - YouTube Playlist - YouTube  Channel - Dailymotion  Playlist - Dailymotion

La Liste des Artistes et des Musiciens    La Liste des Films    Rechercher des titres de Films
Music Player - Cinéma

Music Player - Lecteur de Musique



Besoin de parler et de se sentir un peu moins seul : 01.78.52.91.40 - 24h/24

















         "Translation"  "Astuce"       Un extrait vidéo de ce film  Nuages de mots-clés     

Les liens et les images du tableau ci-dessous s'ouvrent dans une nouvelle fenêtre (sauf l'affiche du film qui vous dirige vers un extrait vidéo)





Des oiseaux, petits et gros

            

            

Vous pouvez bookmarquer la page en survolant    

Des oiseaux, petits et gros

(1966 - Uccellacci e uccellini)

de Pier Paolo Pasolini

Genre : Comédie - Durée : 1:40:00

Pays : Italie - Version Originale sous-titrée

Générique Artistique :
 
Totò Innocenti/Frère Cicillo :  Totò 
Ninetto Innocenti/Frère Ninetto :  Ninetto Davoli 
Luna, la prostituée :  Femi Benussi 
L'amie de Ninetto :  Rossana Di Rocco 
Urganda, l'inconnue :  Lena Lin Solaro 
La fille de la cabane :  Rosina Moroni 
Le dentiste dantesque :  Gabriele Baldini 
L'ingénieur : Riccardo Redi 
Deux canailles moyenâgeuses :  Renato Capogna, Pietro Davoli 
La voix du corbeau :  Francesco Leonetti

Fiche technique :

Titre : Des oiseaux, petits et gros 
Titre original : Uccellacci e uccellini 
Réalisation : Pier Paolo Pasolini 
Scénario : Pier Paolo Pasolini 
Production : Alfredo Bini 
Musique : Ennio Morricone 
Photographie : Mario Bernardo et Tonino Delli Colli 
Montage : Nino Baragli 
Décors : Luigi Scaccianoce 
Costumes : Danilo Donati 
Pays d'origine : Italie 
Format : Noir et blanc - Mono 
Genre : Comédie 
Durée : 89 minutes 
Date de sortie : 1966 

L'histoire complète :

Une banlieue d'Italie, "entre Cuba et Istanbul". Un père
et son fils cheminent. Ils viennent de nulle part, on ne sait
pas où ils vont. Ils rencontrent un corbeau beau parleur, très
préoccupé par les grands problèmes du monde selon Freud, Marx
ou Gandhi, qui choisit de les accompagner et, pour passer le
temps, raconte cette histoire. 

Cela se passait en 1200. Saint-François d'Assise prêchait
aux oiseaux. Et il envoyait de par le vaste monde ses frères
franciscains pour poursuivre la tâche commencée : apprendre la
fraternité à la gent ailée. 

C'est pour cela que Frère Cicillo et Frère Ninetto partent sur
les routes. Mais comment parler aux oiseaux si l'on ne comprend
pas leur langage? Ils apprendront donc à le parier, et cela
durera bien des années. Enfin, un beau jour, les faucons les
comprennent, les faucons carnivores. Puis ce sont les moineaux
qui succombent à ce langage d'amour et de paix. Lorsque les
faucons aperçoivent les moineaux, leur véritable nature reprend
le dessus : ils les dévorent. Mais la vie est un long
apprentissage, leur dira Saint-François, et il ne faut pas
rester sur un échec. 

Le corbeau a fini son histoire, les deux voyageurs croisent
une troupe de baladins qui les ennuie, puis une jolie
auto-stoppeuse près d'un champ de blé. Ils continueront leur
chemin avec elle... et finiront par manger le corbeau dont
le babillage incessant commençait à les fatiguer.

Un extrait Vidéo    Ouvrir le lien Hypertexte

Enregistrement :     DVD.39.L.


      


Top  

Nombre de visiteurs
Actuellement : 16
Aujourdhui : 82
Ce mois : 5 953
depuis le 24/11/10 : 835 129

joomla statistics

View My Stats